Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De Mulan à Spirit [Pv Dorian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loshad
Professeur d'Equitation
Professeur d'Equitation
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 32

Identité:
Rang: Mentor de Nayel
Don: Affinité avec la Terre, Empathie avec les chevaux.
Aura: Marron/Vert - Foin séché

MessageSujet: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Dim 13 Nov - 15:53

De Mulan à Spirit...
Spoiler:
 
Je sortis de mon bureau et entrepris de préparais les objets que j'aurais besoin pour soigner Storm. J'avais pris soin de demander de l'aide à un de mes confrères masculin. Au professeur Gray précisément. Le nouveau professeur de Litérature. Il avait l'ai serviable et avait accepté de me seconder dans ma lourde tache.
Je rejetais mes cheveux en arrière, des cheveux qui étaient devenu long avec le temps, long et contraignant car il fallait sans cesse les coiffer, les remettre en place, les démêler et à l'usure c'était fatiguant.
J'ouvris une grande et vieille armoire, sorti plusieurs bandage que je disposais dans un panier, du désinfectant, une seringue d'anesthésiant, du fil et une aiguille, le matériel de pansage, différentes huiles essentiels, de la poudre de noisette, de quoi nourrir mon patient... Bref de quoi soigner le pauvre étalon. J'avais peur de devoir castrer le cheval pour qu'il devienne moins violent..

J'avais aussi pris la liberté de récupérer deux ou trois vêtements appartenant à la défunte Roxanne. Ceux-ci avaient été stoqué dans une salle à proximité de la morgue, où toutes les affaires des Novices sans famille étaient conservés avant d'être donné à des oeuvres de charités si personne ne venait les chercher ou si personne ne souhaitait les conserver. J
'avais appris que les livres de Roxanne avaient était partagés entre ses amies comme l'avait demandé sa dernière volonté. Des affaires qui devrait finalement être réabilité après ce que Cerridwyn et moi avions découvert.
Je saisis le pull marron de Roxanne et son gillet puis les mis dans le panier, en me relevant pour soulever le panier, je me coincer les cheveux dans une vieille fourche qui trainait dans mon établit.
Et merde, il fallait que ça arrive.

"Salleté de cheveux !" Rallais-je clairement.
Je forcais un peu mais cela était douloureux bon apparement il n'y avait pas trente six solutions...
Soit quelqu'un venait m'aider mais personne ne penserait à venir et Dorian n'était pas encore arrivé, soit je prenais la paire de ciseau et je coupais cette crinière.
Ma résolutions fut vite prise. J'attrapais ma paire de ciseau rouge dans le panier et commencais à couper un centimètre avant le menton par le côté qui était emmêlé dans la fourche libérant par ailleurs le reste de ma chevelure.

Je coupais le reste, regardant la masse de cheveux rouge s'étaller au sol, des cheveux, mes cheveux. Un drôle de sensation étrégnit mon coeur, de la tristesse peut être, en fin de compte je tenais surement à mes cheveux. Ceux-ci étaient maintenant à la même hauteur quand je regardais mon pâle reflet dans la vitre, mais l'absence de frange me dérangeais, je commençais à la couper quand Dorian apparu à ma porte l'air apparement surpris.
Je devais avoir une prestance ridicule, un ciseau à la main en train de coupe ma frange en pointe...

_________________
Loshad

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Gray

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 28
Localisation : Sous le grand chêne accompagné d'Isis et un bon livre.

Identité:
Rang: Professeur de Littérature
Don: Apaisse les autres quand il les touche
Aura: Un sombre Bleu-nuit

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Jeu 17 Nov - 13:49

Etre professeur à la Maison de la Nuit demandait beaucoup de responsabilités et de temps. La nuit était douce et paisible. Les rayons de la Lune revitalisait les cellules des Novices et vampires adultes. Peut de temps avant que j'ai donné mon premier cours aux « apprentits », une femme aux longs cheveux rouges s'était présentée. Elle n'avait pas l'air d'être manipulatrice et attira ma sympathie. Nous avions fait les présentations un court instant, et pour approfondir notre connaissance, la professeur d'équitation me sollicitait mon aide pour soigner un cheval turbulent. Sans hésiter, j'acceptais de lui venir en aide. C'est pourquoi je me retrouvais maintenant à arpenter ces longs couloirs en guise de trouver les box. Les lumières à gaz éclairaient faiblement les longs corridors laissant de temps à autre une part d'obscurité. C'est peut-être la première fois depuis mon arrivé que l'on ne me croisait pas avec un ouvrage dans les mains. Non ce n'était pas un livre, mais Iris ma chatte. Elle était sortie de l'obscurité en m'interpellant avant de se jeter dans mes bras.
Qu'elle petite trouillarde. Iris n'aimait pas les chevaux et semblait vouloir que je fasse demi-tour. Toujours en avançant tranquillement en direction de l'écurie, je regarda ma chatte et lui lâchai pour la taquiner :


-Tu n'as pas a m'accompagner. Je suis assez expérimenter avec eux. Je te rappelle que c'est toi qui s'est jeté sur moi.

Iris poussa un miaulement contrarié qui me fit rire.

-Allez un peu de courage ! Ils ne vont rien te faire si tu le les provoque pas.

Comme un fait exprès elle se blotti encore plus dans mes bras avant de sauter sur le sol et disparaître. Qu'elle froussarde !

J'arrivais enfin à l'écurie et chercha Loshad du regard. C'était la première fois après plus de cent ans que je n'étais pas retourné dans un tel endroit. A mon "époque" - comme cela fait vieux...- les voitures n'existaient pas encore. Seul les machines à vapeur comme la locomotive existaient. Après la chute de cheval qui avait causé la mort de mon frère aîné, ma mère en avait peur et m'interdisait de rester seul avec une de ses splendides créature. Mais je bravais ses interdits et m'aventurais parfois dans les écuries pour voir ses êtres. Mère et Père me surprirent un jour dans un box à panser un cheval. Le lendemain, tout ses bêtes avaient été vendu. C'est à ce moment que je ne leur pardonna pas cet acte. D'accord mon frère avait eu un accident avec l'un d'entre eux, mais inutile de me priver de leur compagnie. C'est pourquoi je m'étais enfermé dans la littérature. Il ne me restait plus que cela pour m'évader...

Les mains dans les poches, j'entrepris à la chercher. Où se trouvait les box ? Un pas devant l'autre je passa devant le manège où tout comme les box qui se trouvaient avant, était désert. Je continua alors ma course et arriva au bon endroit. La femme aux longs cheveux rouges avait l'air d'avoir eu un ennui. Surprit, je regarda le sol et vit une masse de cheveux sans compter une paire qui était accroché à une vieille fourche. Apparemment je n'étais pas arrivé assez vite pour l'aider à se dépêtrer de cette situation. Certes elle aurait pu être gênante, mais au moins Loshad aurait gardé sa belle chevelure. Mais bizarrement, je trouvais que cette coupe lui allait bien.
Entrant dans le box avec un sourire chaleureux, je ne pouvais pas m'empêcher de lui sortir :


-Vous auriez dû attendre un peu le temps que j'arrive, je vous aurais aidé. Bien que vous auriez été dans une posture un peu gênante pour vous...

Sans relâcher ma bonne humeur, je retira les cheveux qui s'étaient pris dans la fourche pour les jeter au sol avec le restant.

-...Bien que cette coiffure vous va à merveille.

Je remarquai à ce moment que Loshad avait préparé des paniers avec des bandes, seringues et toute sorte de matériel de soins. Elle n'avait pas perdu de temps ! Mais je la comprenais. Il fallait une bonne organisation pour pouvoir s'occuper de ses êtres si fort et serviable. Je me retourna, la regarda dans les yeux avec douceur. Tout comme les miens, elle avait un regard très foncés tirant presque sur le noir. Pourtant, son regard reflétait de la sympathie et de la gentillesse. Finalement, j'interrompis mon observation.

-Très bien où se trouve le trouble fait, demandais-je en riant sympathiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Loshad
Professeur d'Equitation
Professeur d'Equitation
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 32

Identité:
Rang: Mentor de Nayel
Don: Affinité avec la Terre, Empathie avec les chevaux.
Aura: Marron/Vert - Foin séché

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Sam 19 Nov - 8:19

Malgré le ridicule de la situation, Dorian me sourit chaleureusement et dit:
-Vous auriez dû attendre un peu le temps que j'arrive, je vous aurais aidé. Bien que vous auriez été dans une posture un peu gênante pour vous...

Oui, effectivement, la posture aurait été génante et puis je pouvais me débrouiller toute seule. Il est vrai que j'avais surement pris une décision radicale mais au moins mes cheveux ne serait plus un problème jusqu'à ce qu'il repousse. Dorian pris les cheveux encore attachés à la fourche et le jeta avec le reste. Je rendis au professeur de littérature son sourire quand celui-ci ajouta:

-...Bien que cette coiffure vous va à merveille.

Je souris encore plus et je dus légèrement rougir à ce compliment puis voyant qu'il examinai mon panieer je repris mon sérieux. Je n'avais pas appeler Dorian pour l'entendre me faire des compliments sur ma nouvelle coupe de cheveux. Tandis que j'ébouriffais ma chevelure rouge, Dorian se tourna vers moi et plongea son regard dans le mien. Un regard aussi noir que la Nuit, envoutant et pourtant je ressentais de la douceur dans son regard. Il se détourna et me demanda:
-Très bien où se trouve le trouble fait ?

Mon visage s'assombrit et j'entrepris d'expliquer la situation tout en prenant le panier que j'avais préparais et me dirigeant vers le box du cheval en question.

"Vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a récemment eut un meurtre ici même, dans cette écurie. Une novice, en l'occurence mon apprentie, Roxanne une élève de deuxième année et membre des Filles de la Nuit a été poignardée. J'ai retrouvé son corps devant le box du cheval qui l'avait choisi avec un oméga rouge sang dessiné sur le fron. Storm s'était enfui et hier Cerridwyn et moi l'avons retrouvé dans le cimetière du Domaine, il est dans un état effroyable...Expliquais-je.

Je fis une pose le temps de lui laissais assimiler l'importance de mes propos.

-En plus de cela, la tombe de Roxanne a été ouverte et son corps à disparu... enfin, d'après les traces, elle est partie et elle n'est pas morte... ce qui ,vous serez d'accord avec moi je l'espère, est improbable ! On ne survit pas quand on s'est entièrement vidé de son sang...
Bref, Storm est devenu fou, il a essayé littéralement d'abbattre le mur d'enceinte... Nous allons devoir soigner toutes ses plaies, lui faire reprendre gout à la vie car la perte de Roxanne l'a profondément marqué...


J'espérais sincèrement que Dorian pourrait m'aider, hier, après l'avoir ramené dans son box il ne m'avait pas autorisé à le soigner et avait même failli me coincer entre lui et le mur de son box en signe d'avertissement... C'était le hénnissement désaprouvateur de Perséphone qui l'avait arrêté.
Je me tus alors que nous arrivions au box de Storm, sous le regard désapprobateur de Perséphone.
Je la fixais doucement et murmurais avec sincérité:
"Tout se passera bien ma grande..." Et je posais mon front sur son chanfrein avant de retourner à Storm...

Spoiler:
 

_________________
Loshad

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Gray

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 28
Localisation : Sous le grand chêne accompagné d'Isis et un bon livre.

Identité:
Rang: Professeur de Littérature
Don: Apaisse les autres quand il les touche
Aura: Un sombre Bleu-nuit

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Dim 20 Nov - 0:06

L'ambiance chaleureuse qui s'était installée entre nous deux retomba quand Loshad revint à la raison de ma présence. Elle semblait être touché par ce qu'elle me rappela en se dirigeant vers le box où se trouvait le cheval meurtri. Loshad avait retrouvé une novice de deuxième année, qui fut son apprentie, poignardée devant le box de Strom avec une marque rouge sang qui trônait sur son front. Quant au cheval, il s'était enfuit... Être un professeur demandait beaucoup de sang froid surtout quand il était confronté à la mort de novice. Chacun d'entre nous savons que s'attacher aux nouveaux marqués pouvait être dur à vivre s'il on s'attachait trop à eux. Mais comment voulez-vous ne pas forger de lien avec des personnes ? Si vous réfléchissez bien, il y a toujours quelque chose qui vous raccroche à quelqu'un. Que cela soit en bien ou mal.

Je voyais de la tristesse ressortir du pâle visage de ma collègue. Comment peut-on rester insensible par une telle barbarie ? Que s'était-il passé ? Cependant, je laissa parler Loshad. Il était vrai que je venais d'arriver et que j'avais été rapidement informé qu'on avait retrouvé une novice morte poignardée à la Maison de la Nuit. Mais la suite de l'histoire ne m'avait pas été rapporté. J'écoutai avec attention et sérieux la suite des évènements en m'appuyant contre une façade de box et fixant ma collègue qui ne semblait pas être bien.

Strom, avait été retrouvé la nuit dernière dans le cimetière de l' "école" dans un était abominable. Au moment où Loshad fit une pause, je grimaçais légèrement. Roxanne -la novice poignardée- appartenait donc à Strom. Il était naturel qu'un animal soit complètement désorienté après la mort d'un humain ou vampire dans ce cas. Mais ce cheval avait sûrement vu la mort de la novice, ce qui perturbe encore plus la situation. Enfin pour terminer, ma collègue m'informa que la tombe de cette nouvelle défunte a été profanée et son corps volatilisé en laissant quelques traces comme si elle était partie et "vivante".
Un frisson parcourra mon être qui se raidi d'un coup. Comment était-il possible ? Dans tous les cas, Strom était devenu fou et avait besoin d'aide pour "tourner la page" et vivre avec cette histoire qui éveillait bien de la curiosité.
Avant que nous nous mettions en route pour le box de ce cheval, je répondis doucement et franchement à Loshad :


-Il est vrai que j'ai été informé très brièvement de cette histoire. Et j'en suis sincèrement désolé pour votre apprentie et vous. Cependant en ce qui concerne des détails et de la suites des évènements, je n'en savais rien. Pour ce qui est de la "profanation" de la tombe de Roxanne ... ? Qui semble finalement "vivante", il est vrai que cela est assez étrange en effet. Nous devons rester sur nos garde et essayer de découvrir ce qu'il en est... Quand à Strom, nous ne pouvons qu'imaginer ce qu'il a vécu malheureusement. Mais, je vais faire mon possible pour qu'il essaye de "vivre avec" comme on le dit.

J'aurais pu affirmer qu'à se moment mon visage reflétait une image à la fois sérieuse, franche et un soupçon rassurant.

Ce fut quand nous arrivâmes au box de ce cheval que je compris l'importance de l'aide que je pouvais peut-être apporter. Grâce à Nyx, je pouvais absorber et à canaliser les tourments et souffrances des vampires, humains en un simple contact. En était-il de même pour les animaux ? Rien ne coûtait d'essayer.
Loshad s'approcha d'un box voisin de celui du cheval meurtri et rassura une jument. La scène qui se jouait sous mes yeux était vraiment attendrissant. Cela se voyait que ma collègue était passionnée par ces êtres et qu'elle les chérissait. A ce moment, je pensa que la Maison de la Nuit ne pouvait pas réclamer mieux comme professeur d'équitation.
Ne voulant pas interrompre ce moment entre ces deux complices, j'avançais tranquillement dans l'allée pour me poster devant le box de Strom. Pas très dur de définir quel était le fameux cheval, c'était le seul qui était perdu et blessé. Le voir dans cet état était vraiment dur.


"Ô Déesse de la Nuit,
Ô Bel Astre de la Nuit,
Ô Nyx, en voyant cette pauvre majestueuse créature meurtri, je ressens de la peine. Laisse-moi l'aider à guérir ses blessures, même si ce n'est complètement. Laisse-moi lui apporter mon aide. Strom a besoin de soins comme tu le vois. Aide-le.
"
, pensais-je en fixant Strom avec compassion.

Puis je me retourna vers Loshad et lui souris un peu tristement.


-Allons aider cette pauvre victime.

Victime ? Oui c'était bien le mot après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Loshad
Professeur d'Equitation
Professeur d'Equitation
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 32

Identité:
Rang: Mentor de Nayel
Don: Affinité avec la Terre, Empathie avec les chevaux.
Aura: Marron/Vert - Foin séché

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Mer 23 Nov - 12:15

Je laissais le soin à Dorian de contempler l'état de Storm pour qu'il vérifie mes propos. Le spectacle était déplaisant, attristant et dur. Storm avait des contusions un peu partout sur les flancs signe qu'il les avait violemment cogner contre le mur d'enceinte. Il manquait deux fers que je devrais refaire poser par un maréchal ferrant de ma connaissance...
Enfin, si il se laissait faire, puisque qu'hier, après l'avoir réinstallé dans son box, il avait refuser totalement mes soins. Aujourd'hui, j'avais revu ma tactique.

-Allons aider cette pauvre victime. Affirma, mon collègue, professeur de littérature.

Je remarquais alors qu'il avait dit victime et non bête comme n'importe quel humain aurait fait ce qui me fit respecter encore plus le professeur. Je posais mon panier au sol et en sorti une petite boite contenant de la poudre de noisette. Cette poudre avait des propriétés apaisante sur les chevaux. Je pris également un des pull de Roxanne et l'installais sur le dessus de la porte du box afin que Storm sente son odeur. Ce qui apparement ariva, il sembla moins tendu et cessa de martelet le mur de ses sabots...
Je repris ma boite et me tournais vers Dorian avec un petit sourire, une partie de ma tactique marchait mais mieux vallait ne pas crier victoire trop tôt. J'ouvris la boite prix une poignée du mélange et en frottais mes mains pour qu'elles s'emprègnent du parfum de noisette. Je tendis ensuite une grosse poignée à Dorian:

-N'hésitez pas à bien frotter, même entre vos doigts... Ce parfum est assez appaisant sur les chevaux, comme la lavande que j'utiliserais après. Nous allons entrer dans le box, je passerais devant si vous n'y voyez pas d'inconvéniant, je pense que la présence de quelqu'un qui le connait pourait lui éviter un peu de stress, même si je pense que l'odeur de la noisette devrait ne pas le rendre violent.

Je fis une petite pause pour jeter un oeil sur Storm avant de continuer:

-De plus je pense que vous serez plus vifs que moi pour refermer la porte si il tente de s'échapper... Quand vous serez entré, tendez vos paumes de mains vers l'avant pour lui montrer que vous ne lui voulait rien et qu'il peut vous faire confiance. Ca risque de prendre du temps mais il devrait finir par vous tendre ses naseaux à ce moment là vous pourrez posez vos mains sur son chanfrein... J'ai besoin de votre aide car je ne peux pas le détendre et le soigner en même temps.

Je fis une nouvelle pose pour prendre un petit flacon, encore plus petit qu'une bouteille de sirop et la donna à Dorian:

-C'est de l'huile essentiel de lavande, son odeur est reposante. Quand Storm aura accepté votre présence, il faudra lui masser tout le front puis l'encolure pour qu'il relache peut à peut ses muscles. Il faudra faire un massage circulaire, comme celà.

Je m'approchais de Perséphone et dessinais des petits ronds avec mes pousses. Puis me tournais vers Dorian, attendant patiemment sa réaction. J'avais parlé beaucoup, peut être trop, mais il aurait été impoli de ne pas lui confier mon projet. Jeter un homme dans une cage sans lui dire qu'il y a un lion, vous serez sur que l'histoire finisse mal...


Spoiler:
 

_________________
Loshad

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Gray

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 28
Localisation : Sous le grand chêne accompagné d'Isis et un bon livre.

Identité:
Rang: Professeur de Littérature
Don: Apaisse les autres quand il les touche
Aura: Un sombre Bleu-nuit

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Jeu 24 Nov - 17:18

Loshad sorti une petite boite de poudre de son panier et s'en mis sur les mains, après qu'elle avait installé un pull sur la porte du box. Sûrement celui de l'ancienne cavalière. Puis, ma collègue me tendis une poignée pour que j'en fasse de même. Tout en écoutant ses conseils, je m'exécutais. A peine les mains en contact avec la poudre, une douce odeur de noisette caressa mes narines. Des vertus apaisant pour les chevaux ? Je ne pus avoir un petit rictus. Cette odeur ne cessait me rappeler une époque où avec le fils de Lord Wyle nous passions notre temps à arpenter les forêts de pins et noisetiers en compagnie de jeunes femmes. Cependant, les demoiselles étaient plus au goût de mon ami et non du mien. Je n'ai jamais sût si Peter avait profité un instant de ces merveilles de la nature. Après avoir écouté la marche à suivre pour entrer dans le box sans effrayer Strom, Loshad me montra comment masser avec de l'huile de lavande sur Perséphone afin de pouvoir le détendre. Il est vrai qu'on ne peut détendre quelqu'un et lui promulguer des soins en parallèle. Même pour un vampire cela était impossible, ou alors dans des films ou fictions. Ma collègue était-elle inquiète pour ce qu'il pouvait bien arriver ? Possible avec toute cette histoire traumatisante non seulement pour le cheval, mais aussi pour la Maison de la Nuit entière. Une question trottait maintenant dans l'esprit de chaque novice et professeur : L'école est-elle encore un lieu sûr ? Même si peut de personnes savait la suite des évènements, un profond malaise s'était installé dans cet établissement. Bienveillant, j'essayai de rassurer quelque peu Loshad.

-C'est comprit et appliquerai ses instructions à la lettre. Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que Strom se laissera approché et soigné.

Sûr ? Pas tellement finalement. Si Nyx ne me permettait pas d'approcher cette créature, je me ferai passé pour un vampire bien trop ambitieux. Cela n'était pas grave, cette parole était surtout pour apaiser ma collègue qui semblait en avoir besoin. La regardant avec sympathie, je lui ouvrai la porte du box doucement et d'un geste assuré tel un gentleman. Puis dans un mouvement qui passerait soit comme « ringard » aux yeux des jeunes de cette nouvelle époque ou « serviable » pour d'autres, lui fit signe de passer devant. Je n'avais pas perdu cette éducation au fil du temps. D'ailleurs je regrettais quelque peu mon époque. D'accord l'éducation était plus stricte, mais plus galant et modeste.

-Après vous « Lady ».

Et une fois qu'elle fût entrée, j'ajoutai tendrement une citation Latine d'Ovide qui me vint à l'esprit :

- « On trouve un certain charme à répandre des pleurs : En apaisant notre âme, ils calment nos douleurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Loshad
Professeur d'Equitation
Professeur d'Equitation
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 32

Identité:
Rang: Mentor de Nayel
Don: Affinité avec la Terre, Empathie avec les chevaux.
Aura: Marron/Vert - Foin séché

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Jeu 1 Déc - 19:56

Après mon long monologue et l'assimilation des instructions par Dorian, celui-ci me dit, confiant:

-C'est comprit et j'appliquerai ses instructions à la lettre. Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que Strom se laissera approché et soigné.

Je souris un peu espérant de tout coeur que cela fut vrai, mais seul le temps nous le dirait, je ne pouvais exposé de certitudes à ce sujet. J'apréciais le professeur de littérature, calme, sympathique et respectueux, le genre d'homme qui était rare, encore plus chez les humains qui avaient tendance à prendre les autres de haut et à ne se soucier que de leur petite et ridicule personne...
Dorian ouvrit doucement la porte, ce qui n'effraya pas l'étalon et me rassura un peu plus puis il me fit sgne d'entrée la première faisant preuve de galantrie. Encore une qualité qu'on pouvait ajouter à sa personne, qualité que j'apréciais chez mes compatriotes.

-Après vous "Lady". M'invita-t-il alors.

Je crois que mes joues rosirent ou plus encore. Je m'inclinais légèrement en signe de remerciement et répondis en souriant et en signe reconnaissance.

-My Lord...

Puis il cita très poétiquement comme si il était devenu l'auteur une belle phrase d'Ovide que je n'avais pas entendu depuis des années. Etrangement la seule phrase qui me vint en réponse fut:
Je ne vous dirais pas: ne pas pleurer car toutes les larmes ne sont pas un mal. Telle avait était la phrase que Gandalf avait dite, dans le Seigneur des Anneaux, une très belle oeuvre fantastique...
Seulement je ne la citais pas, elle était bien piètre après la référence à Ovide. Je me contentais donc de sourire et d'hochais la tête. Je dus paraître distante mais je n'avais pas envie de me ridiculiser avec une phrase issue de cet ouvrage...

Arrivée dans le box, à proximité de Storm et avec Dorian juste derrière moi, je posais mon panier et doucement tendis les mains vers Storm, paume vers le ciel, signe de non-agression et aussi lui demander de me faire confiance. J'avançais d'un pas. Mais celui-ci recula contre le mur en hénissant violemment. Je me figeai, attendant patiemment qu'il daigne me faire confiance. J'adressais une petite prière à Nyx quand Storm sembla se détendre. J'attendis encore cinq minutes le temps qu'il s'habitue de nouveau à ma présence. Quand cela fut acquis, j'avançais d'un pas, mais paume étant maintenant à un mètre de ses naseaux. Il huma l'air, je comprit que le parfum des noisettes commençais à le titiller. Il pointa le bout de ses naseaux vers mes mains et j'avançais une nouvelle fois d'un pas. Je répéter plusieurs fois cette opération avant qu'il accepte que je posais mes mains sur son chanfrein. Cela me mit environ vingt bonnes minutes mais c'était le prix à payer pour un tel résultat...
Je me tournais alors vers Dorian, lui tendant la main pour qu'il approche enfin, j'espérais de tout coeur que Storm ne piquerais pas une crise et qu'il ne se cabrerait pas...

_________________
Loshad

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Gray

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 28
Localisation : Sous le grand chêne accompagné d'Isis et un bon livre.

Identité:
Rang: Professeur de Littérature
Don: Apaisse les autres quand il les touche
Aura: Un sombre Bleu-nuit

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Dim 4 Déc - 23:28

Les joues naturellement pâles pour les vampires de Loshad se teintèrent d'une couleur légèrement rosée. Non pas qu'elles étaient proche d'un rouge comme une fraise mûre, mais d'un joli rose pâle. Après un court instant, je me dis que je devais sûrement faire attention à ne pas l'embarrasser avec mon éducation. Mais qu'avais-je fais de si particulier finalement ? Rien du tout. J'étais tout simplement moi-même. Entrant dans le box de Strom, elle lâcha un "My Lord" qui m'amusa. Ma collègue me semblait être vraiment sympathique. Jetant un oeil sur le cheval, je me dis que j'étais heureux d'avoir un peu changé les idées de Loshad. Trêve de connaissance avec elle. La cavalière s'approcha de la pauvre victime qui donna des coups dans tout les sens sous l'affolement. A ce moment précis, je crus que la professeur d'équitation allait recevoir un coup et être piétiné part l'animal. Comme Loshad me l'avait demandé, je m'apprêtais à fermer rapidement l'enclos et venir au secours de ma collègue. Mais finalement, Strom se calma et la femme à la chevelure rouge, pu approcher. Elle le caressa pour le calmer et le familier s'apaisa légèrement. Rien était gagné, mais une atmosphère de confiance se forma entre la cavalière et ce blessé. L'adrénaline qui était monter en moi redescendit quand je vis cette scène. Elle était à la fois attendrissante et triste à en mourir.

Comme Loshad me l'avait expliqué quelques instants avant, je présenta la paume de mes mains à Strom sans effectuer un mouvement brusque. S'il réagissait d'une quelconque façon, la professeur d'équitation aurait bien pu en faire les frais. Confiant et délicatement, j'avançais doucement vers eux. Sur le coup, il ne semblait pas faire attention à ma présence. Je regardais alors son regard qui était fixé sur ma collègue. J'aurais juré l'avoir vu pleurer. Après tout, chaque être possédait une âme et des sentiments... Strom daigna me jeter un regard malheureusement, il commença à faire comprendre que je n'avais pas ma place dans son box. Il n'avait pas tord. Cependant, ce témoin du meurtre de son amie Roxanne se calma. Plongeant mon regard dans le siens, j'essayai de lui faire comprendre que je ne lui voulais aucun mal, au contraire. Je ressenti un immense peine enrobé d'une grande douleur. Pour ma part, j'essayai de transmettre à Strom de la confiance, la sérénité et la douceur de ma compassion.


"Ça va aller mon grand", lui adressais-je en pensant. "Je suis là simplement pour l'aider à te soigner. Rien de plus..."

Le cheval semblait maintenant m'accepter et me tendit lentement ses naseaux. Je déposai alors mes mains sur son chanfrein en affichant un doux sourire. Je senti alors la peau de Strom sous mes mains. Il y avait tellement longtemps que je n'avais pu toucher un des siens. Je commença alors à le caresser doucement. Une vague d'émotions me parcourra. Je ne connaissais que trop bien ce phénomène. Apparemment, Nyx avait répondu à ma prière et acceptai que je mette le don qu'elle m'avait accordé au service de Strom. Je ferma alors les yeux, afin de la remercier. La pauvre victime semblait également avoir ressenti que je pouvais quelque peut apaiser son mal. Il hénissa doucement comme s'il semblait nous faire part de sa tristesse.

-Ca va aller maintenant mon ami, lui chuchotais-je avec douceur et en le caressant.

Loshad avait elle entendu ? Peut importe. Tout ce succéda dans un court lapes de temps. Yeux fermés et mains sur le cheval, je senti les sentiments que je devais apaiser. Une immense tristesse passa entre nos deux corps. Puis, une immense souffrance à rendre fou. D'ailleurs, il me semblait que l'accumulation de ses deux sentiments faisait légèrement flageoler mes jambes. J'aurais pu sentir le sol se dérober sous mes pieds. Mon coeur se serra à n'en plus pouvoir. A la fin de tout ce que pouvait ressentir Strom, j'ouvris les yeux qui était la copie conforme des siens. Seulement, Loshad ne pu voir ces sentiments qui commençait à être sceller, tout d'abord à l'intérieur de mon être, puis chez Strom. Cette opération allait prendre cependant plusieurs minutes. Je me retourna alors vers la cavalière en regardant dans le vide. Je n'aimais pas monter ce que pouvais ressentir les autres. On pouvait les lire dans mon regard lors du scellement et cela effrayait parfois les autres.

-Vous pouvez commencer à le soigner, articulais-je difficilement.

Mon sourire confiant, lumineux et sympathique avait disparût. Je senti mon visage devenir fragile et pâlir légèrement. La colère du cheval était difficile à canaliser. Cependant, je luttai pour ne pas laisser paraitre ce dernier à la cavalière. Laissant une mains sur Strom, j'extirpai de ma poche le flacon de lavande, en mit un peu sur mes mains et massa le front du blessé comme l'avait montré ma collègue sur Perséphone.
Revenir en haut Aller en bas
Loshad
Professeur d'Equitation
Professeur d'Equitation
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 32

Identité:
Rang: Mentor de Nayel
Don: Affinité avec la Terre, Empathie avec les chevaux.
Aura: Marron/Vert - Foin séché

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Ven 9 Déc - 17:21

Tout se passa bien, j'en étais presque étonnée mais je m'en réjouis tout de même un peu mais si rien n'était encore gagner. Je ne cessais de me rapeller ceci, tel l'expression: "Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !" Au final, Storm et Dorian entrèrent en contact, je voyais sur le visage de mon collègue que celui-ci avait beaucoup de respect pour l'animal, j'aimais ce respect, il réagissait honorablement et non comme une personne voyant un stupide canasson.

Je passais de l'autre côté du cheval en passant bien devant sa tête pour ne pas l'effrayer ou le stresser plus encore. Ainsi, je laissais le soin à Dorian de le masser tout doucement ce qu'il fit bien entendu. J'attendis patiemment encore une fois que Storm se détente de plus en plus.
Les massages semblaient portaient leur fruit et je voyais les muscles du grand étalon de libérer et se décontracter un à un, petit à petit.

Seulement, ce que j'avais oublié, c'est qu'en se détendant, le cheval refoulerait toute ses émotions négatives, ses sentiments les plus noirs et ses pires craintes. Toutes ses choses je reçus d'un coup, comme si l'on vous frappez violemment dans l'abdomen. Mon empathie avec les chevaux failli me faire défaillire. Je me forçais donc à fermer mon esprit à toutes ses émotions. Cela me permit de résonner clairement de nouveau et de me rappeller que le professeur de littérature avait lui aussi reçu un don de la déesse, une sorte d'empathie si je me souvenais bien car on m'en avait peu parlé.

J'espère alors que tout cela ne l'assaille pas violemment. Cependant celui-ci me dit, la voix rauque:
-Vous pouvez commencer à le soigner.

J'hochais doucement la tête et m'exécutais, sans perdre de temps et sans forcer l'étalon. Je pris alors du coton et un désinsfectant pour netoyer une à une les plaies qui balafré le flanc droit de mon protégé. Il frémit un peu, pencha les oreilles en arrière mais se laisse tout de même faire. Je comprenait son atitude puisque le désinfectant devait lui piquer les flancs. Lorsque que j'arrivais à la coupure la plus marqué et la plus profonde, il frappa du sabot, singe d'énervement. J'arrêtais alors un peu, prenant le temps moi aussi de le massaer un peu. Puis je retournais à ma tache. Deux bon quart d'heure passèrent quand j'eus enfin fini de nettoyer chaque blessure. Je bandais ensuite conscencieusement le bas de ses antérieurs et de ses postérieurs. Pour finir je lui fis une piqure, un antirabbique et un vaccin contre le tétanos pour qu'il n'attrape aucune infection.

Tout cela fait, je m'appuyais contre le mur du box en soupirant. En fait, tout c'était bien passé, je souris à Dorian, heureuse d'avoir pu grâce à son grand soutient soigner le pauvre animal...

[Un peu court et encore désolé pour le retard, décidement je suis inexcusable... ]

_________________
Loshad

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Gray

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 28
Localisation : Sous le grand chêne accompagné d'Isis et un bon livre.

Identité:
Rang: Professeur de Littérature
Don: Apaisse les autres quand il les touche
Aura: Un sombre Bleu-nuit

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Ven 9 Déc - 22:11

Loshad acquiesça mes propos et soigna le pauvre cheval meurtri. Mes mains commencèrent à trembler sous la puissance de ses émotions. C'est fou comme les animaux peuvent aussi sombrer dans la folie. Massant Strom, je jetais légèrement un regard à ma collègue. Elle prenait vraiment son métier à coeur étais-ce dû aussi à son empathie pour les étalons ? A nous deux nous formions une bonne équipe soignante grâce à nos dons. Nyx avait vraiment le chic pour accorder des dons. Le destrier ne pouvait pas cacher ses émotions grâce au lien qui s'était momentanément formé. C'est pourquoi lorsque Loshad nettoya l'animal, tout mon corps se mis à picoter. Mais le plus douloureux était quand la cavalière arriva à la plus importante blessure. Strom ne manqua pas de montrer son désaccord avec ma collègue. Pour se faire, il frappa le sol et se débattait. Quand à moi je grimaçais sous le coup. Cependant, je retins Strom lui chuchotait quelques mots pour le raisonner. S'il bougeait de trop, Loshad et moi aurions été réduit en bouillie et surtout le processus de scellement aurait été interrompu. Le cheval se vit à ce moment alors masser par deux vampires. Je jetais à nouveau un oeil à la cavalière et eu un petit sourire en coin. Puis, alors que Loshad avait terminé les soins, je terminais moi aussi mes soins. Je n'avais pas fait attention que ma collègue s'était adossé contre le mur du box.
La dernière étape de scellement j'accompagnai Strom qui se couchait dans le foin afin de se reposer. Il n'était pas rare qu'après un tel échange l'animal ou moi soit fatigué. Accroupi, je le caressai maintenant avec douceur comme un père aimant infiniment son enfant.


-Tu verras ça s'arrangera, ne t'en fais pas. Maintenant que ton amie t'as apporté de l'aide, tu souffrira moins.

L'étalon avait l'air un peu plus serin malgré la fatigue qui le submergeait petit à petit. Je me redressais doucement et fini par m'assoir dans sur la paille, dos appuyé contre le mur. Je regardai Strom avec calme et compassion. Je savais maintenant ce qu'il avait ressentait, même si ses émotions étaient comme du passé. Pourtant, le destrier allait devoir apprendre à vivre avec, car elles n'étaient que canalisées... J'espérai cependant, ne pas à devoir recommencer à exercer mon don sur lui. Il était rare mais cela arrivait que je devais recommencer. En fait, la victime pouvait très bien rejeter mon « travail » sur son esprit. Mon regard redevenu normal tout comme une partie de mon comportement, je levai la tête vers la cavalière avant de l'abaisser à nouveau sur Strom.

-Avec votre accord, je vais rester un peu avec lui afin de le surveiller. Je ne vais pas vous cacher que je lui ai apporter un peu plus que ces massages que vous m'avez demandé d'exécuter. Il devrait être un peu plus calme à présent. Cependant, je préfère rester un peu afin de voir s'il n'a pas rejeté mon aide. Sinon, je serai dans l'obligation de recommencer... De plus, je n'ai plus de cours à assurer ou à préparer aujourd'hui.

Pas besoin de dissimuler à Loshad la vérité. J'espérai qu'elle comprenne au lieu de revenir peu de temps après pour recommencer. De plus, la jeune femme me semblait être une personne de confiance. Mon regard devint livide. En réalité, j'étais complément vidé de mon énergie. Si je devais me lever à ce moment, j'allais à coup sûr tituber après d'être sorti du champ de vision de ma collègue. Pas étonnant avec tout ce qu'avait endurer l'animal ! Je ne savais pas si cela se reflétait et je ne m'en préoccupais nullement. Tout ce que je pouvais voir était les yeux de Strom se fermer progressivement. Puis, j'ajoutais avant qu'elle puisse me répondre :

-Ne vous inquiétez pas pour lui. Il saura faire face à la douleur maintenant. Vous le verrez surement encore baigner par la tristesse, mais il apprendra progressivement à s'en remettre.


Machinalement, j'attrapai un brin de paille que je passais dans mes doigts. Cela me rappelait tant autrefois... Pourquoi le monde avait-il évolué ? Décidément, malgré le fait que je m'y suis fait à la vie citadine, la campagne me manquait. Avec le temps certain vampire trouve ça normal, d'autre non. Pour mon cas, j'étais partagé...


[HRP : Ce n'est pas grave, le réel avant tout.]
Revenir en haut Aller en bas
Loshad
Professeur d'Equitation
Professeur d'Equitation
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 32

Identité:
Rang: Mentor de Nayel
Don: Affinité avec la Terre, Empathie avec les chevaux.
Aura: Marron/Vert - Foin séché

MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   Sam 17 Déc - 17:18

Storm se coucha doucement dans la paille de sa stalle, s'étalant de tout son long dans l'espace de son box. J'étais encore appuyée sur le mur me remettant un peu de ce travail éprouvant qui m'avait demandé de la concentration et de la précision, j'y étais certes habituée mais pas vraiment à une si haute dose. C'était surtout les émotions de l'étalon qui avait failli me terasser mais je remerciais une nouvelle fois Nyx que tout cela ce fut très bien passé.

Dorian était maintenant accroupi dos au mur, il semblair lui aussi très fatigué et je voyais sur son visage qu'il avait du fournir un grand effort. Ses trait s'étaient légèrement affaissés, cependant il ne comptait pas en rester là et il me dit alors:

-Avec votre accord, je vais rester un peu avec lui afin de le surveiller. Je ne vais pas vous cacher que je lui ai apporter un peu plus que ces massages que vous m'avez demandé d'exécuter. Il devrait être un peu plus calme à présent. Cependant, je préfère rester un peu afin de voir s'il n'a pas rejeté mon aide. Sinon, je serai dans l'obligation de recommencer... De plus, je n'ai plus de cours à assurer ou à préparer aujourd'hui.

J'acquisais, j'avais moi aussi aucun cours à assurer jusqu'au lendemain, je pouvais donc me permettre d'accourir à mes autres obbligations, dont nourir les autres pensionnaires, m'occuper de Perséphone et sortir quelques chevaux aux près pour la journée...

-Ne vous inquiétez pas pour lui. Il saura faire face à la douleur maintenant. Vous le verrez surement encore baigner par la tristesse, mais il apprendra progressivement à s'en remettre.

-Je n'en doute pas, vous semblez avoir beaucoup fait ce soir, plus que d'autres auraient été capable de faire ! Peu d'entre vous en auraient fait autant pour un cheval... Je vous en remercie énormément, pour votre aide et pour votre soutient. Répondis-je.

Je souris et quittais les soutient du mur pour ramasser tout le coton sale et les flacons que j'avais sorti. Je remis le tout dans mon panier en prenant le soin de mettre le coton dans un sachet poubelle qui finirait directement aux ordures, pas la peine de laisser trainer des nids à microbes dans le box d'un cheval affaibli. Dès que ce fut fait, je me relevais et me dirigeais vers la porte. Je pris cependant le soin d'informer le professeur de mes prochaines intentions...

-Je reviens dans quelques minutes avec de quoi le nourir, il faut juste que je prépare un mélange avec quelque herbes ajoutés à son mélange de granulé et son foin.

Sur ce je quittais le box, fis un détour par mon bureau pour jeter mon sac poubelle et posais mon panier, puis je partis vers la réserve, laissant le professeur de littérature seul avec le cheval. Je préparais mon mélange dans un grand seau, mettant presque un kilo de chaque sorte de granulés puis j'ajoutais un mélange de ma composition, contenant des herbes apaisantes, des herbes qui redonnent l'apétit et d'autres encore. Enfin, je revins au box.

Dorian s'était relevé, je disposais le seau et posais une petite botte de foin dans un coin.

-Je vais vous apporter de quoi vous restaurer, vous êtes exténué, je le vois. Restais ici, je reviens bientôt, il y a un frigo dans mon bureau....

Bien sur je ne comptais pas approter du sang mais quelque fruit, un peu d'eau et quelque barre énergétiques....

_________________
Loshad

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Mulan à Spirit [Pv Dorian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Mulan à Spirit [Pv Dorian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zelda Spirit Tracks
» The legend of Zelda : Spirit tracks
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» le portrait de Dorian Gray
» D.Gray-man spirit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: L'Ecurie :: Box occupés :: Box de Storm-
Sauter vers: