Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber Wilcox
Elément Feu
Elément Feu
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 22
Localisation : Ailleurs, je ne sais où.

Identité:
Rang: 1er année
Don: Élément Feu.
Aura:

MessageSujet: Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]   Sam 5 Jan - 23:42

Nous venions de finir les cours, tout le monde traînait dehors ou était parti manger. Moi, je m'étais précipitée à la cafétéria pour finalement, ne rien avaler. Je n'avais pas vu Démona longtemps aujourd'hui, mais j'avais parlé avec plus de monde que d'habitude. Je n'avais pas parlé une seule fois de ce qui nous était arrivé dans la forêt et ce depuis plusieurs jours et je n'eut entendu aucune rumeurs ce qui m'avait soulagé.

Les gens commençaient peut-être à oublier ou bien, ils se rendaient compte que chuchoter en présence d'une personne pouvait la mettre mal à l'aise. Depuis cette fameuse journée où j'étais sortie, le soleil au zénith, et avais rencontré Ethan, j'avais une vision différente de la chose et ça, c'était apaisant.

Je n'y pensais plus comme avant, j'avais repris petit à petit ma participation au cour et m'étais pris une bonne note en anglais ce qui avait remonter un peu mon morale et ma motivation. J'allais mieux, je ne pétais pas la forme, mais ça allait et c'était déjà une amélioration que je trouvais agréable.

Je m'étais réfugié dans le salon, presque seule -puisque les trois quarts des filles étaient occupés à s'amuser dehors comme des adolescents tout à fait normaux- un livre à la main. Je m'étais lancée dans la lecture réaliste pour remettre les choses au clair dans ma tête et je me promis de ne plus lire d'horreur ou de fantastique pendant quelques semaines même si ces livres là, je les savourais comme des petits pains.

J'étais bien au chaud dans le canapé d'un rose réconfortant et profiter de mon bouquin sous la lumière tamisée de la pièce. Il m'était agréable de ne plus penser à rien, juste de me plonger dans l'histoire de ce bon livre... Mais je crus entendre quelqu'un entrer dans la pièce et détournai le regard de mon roman pour poser les yeux sur la jeune fille. Nous avions été très proches et elle faisait partie des gens desquels je m'étais éloignée depuis.. Je le regrettais amer-ment d'ailleurs... Je souris à la novice avant de briser le silence qui régnait sur le salon.

-Salut Naomi, tu viens t'asseoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Murasaki
Elément Esprit
Elément Esprit
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 20

Identité:
Rang: 2ème année - Fille de la Nuit
Don: Affinité avec l'Esprit
Aura: Mauve et Bleu pastel / Lavande

MessageSujet: Re: Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]   Dim 6 Jan - 17:23

"Je voulais que tu comprennes
ce qu'est le vrai courage...
C'est savoir que tu pars battu d'avance et,
malgré ça, agir quand même et tenir jusqu'au bout."


Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Allongée sur le ventre dans mon lit, mon livre entre les mains, les manches de mon pull rouge trop grand s'emmêlant dans les draps, je relisais pour la troisième fois cette phrase sans arriver à continuer plus loin... A vrai dire, je ne lisais pas vraiment. Contrariée ou perturbée par je ne sais quoi, mon esprit était ailleurs. Sur un soupir je fermais Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper Lee, sans prendre la peine d'y glisser un marque-page. Il faudrait que je le relise depuis le début de toute façon.

Je me battis un instant avec ma couette pour réussir à me relever et à me mettre en tailleur, coudes sur les genoux, tête appuyée sur les mains. Ma position de réflexion par excellence. Tic, tac, tic, tac, tic,... Ce bruit d'horloge dans la pièce ne m'avait jamais dérangé, mais aujourd'hui il me rappelait à quel point la pièce était vide. Personne à mes côtés, même ma chatte Miel avait décidé d'aller faire un tour, et Lyna gardait les chatons pour la journée. Birdy, ma colocataire... Eh bien je ne savais pas exactement où elle était. Si elle se serait tenue en face de moi en ce moment, elle m'aurait pris par le bras sans me demander mon avis, avec un de ces sourire chaleureux dont elle avait le secret, et m'aurais emmener me changer les idées... Mais là, j'avais vraiment besoin de réfléchir. J'envisageais un moment d'aller rejoindre Lyna pour lui en parler, mais... Non. Il y a des choses qu'on ne peut combattre que seul. C'est face à soi-même que l'on affronte le plus terrible adversaire avais-je un jour lu dans un livre.

Punaise, mais qu'est ce que j'avais aujourd'hui? Non, ce n'était pas la bonne question. Je savais très bien ce que j'avais dans la tête depuis des semaines... Amber... Devais-je lui parler, ou non? Je n'avais même pas cherché à lui remonter le moral, de peur de mal faire. Dans ces situations-là, on a tout sauf envie de revenir là-dessus, non? Je n'en savais rien. Ni moi ni personne n'était déjà passé par là, personne ne pouvait comprendre. Peut-être devais-je laisser les choses se faire d'elles-même, mais je m'en voudrais éternellement de ne pas l'avoir épaulée.

Grrr.

Rester là ne servirait à rien, de toute façon. Je n'arrivais pas à me décider en restant immobile ainsi. Aller faire un tour? Non, à cette heure-ci il risquerait d'y avoir du monde dehors. Me faire un thé? J'eus un petit rire. J'en buvais à longueur de journée... Non, j'avais besoin de quelque chose de frais. Et comme la dernière prise de la chambre avait été utilisée pour brancher ma bouilloire électrique, il n'y avait pas de mini-frigo dans la pièce. Direction donc: la cuisine du dortoir!

Je me mit sur pied d'un bond et sortit de la chambre en prenant soin d'éteindre les lumières. La moquette du couloir était douce, je n'avais même pas pris soin de mettre mes pantouffles. Tout en marchant, j'attachais mes cheveux en une longue natte sur le côté, histoire qu'ils ne trempent pas dans mon verre. J'ouvris le frigo: Coca? Eau? Jus de fruit? J'optais pour un grand verre de jus de pamplemousse. La plupart des gens détestaient ça... Je n'avais jamais compris pourquoi!

Je m'apprêtais à retourner dans ma chambre mais une silhouette, du côté du salon, attira mon attention... Je ne pris pas la peine de la détailler. Je la regardais tellement souvent en ce moment, que j'aurais pu dire exactement comment elle était habillée, coiffée et maquillée tous les jours. Amber. Mon instinct me priait de détourner mon regard fissa, et de retourner d'où je venais ni vu ni connu. Mais mes jambes, ces grandes rebelles, n'en avait cure. Elles avancèrent d'elles-même vers le canapé, jusqu'à ce que la jolie brune tourne son regard vers moi. Marre de fuir ton destin, Naomi! Bouge toi un peu!
Amber avait cette même mine fatiguée et un peu perdue de tous les jours (malheureusement), mais elle reprenait peu à peu des couleurs, et cette petite flamme qui brillait en elle et que j'aimais tant commençait à se rallumer. Oh, pour l'instant ça ressemblait plus à un bout de braise sur le point de s'éteindre, mais c'était déjà ça. D'ailleurs, chose qu'elle n'aurait jamais fait quelques semaines plus tôt, elle prit la parole en premier, et je crus voir une esquisse de sourire étirer un instant ses lèvres:

- Salut Naomi, tu viens t'assoir?

Je répondis à ce premier pas par un sourire lumineux et rassurant. Je le voulais amical et compréhensif. Mes pensées du moment avaient beau prendre la forme d'un ouragan, il était hors-de-question qu'elle du s'en préoccuper. C'était à moi de jouer la grande sœur, l'amie, pour l'instant du moins. Je m'assis à côté d'elle et l'embrassais sur la joue pour lui dire bonjour. Je profitais également de l’adrénaline qui commençait à battre dans mes veines pour poursuivre sur ma lancée:

- Amber, ça me fait plaisir de te pouvoir te voir seule à seule! Ça fait un petit bout de temps qu'on n'a pas eu l'occasion de se parler, ça me manque tu sais! Tu veux que je te ramène quelque chose?

J'avais fini ma phrase en désignant mon verre. Je m'étais peut-être montrée trop directe, ou trop enthousiaste je ne savais pas. Mais elle devait en avoir marre des petits sourires timides, des regards pleins de pitié, et des gens qui la prenait avec des pincettes, comme une poupée qui allait casser!

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amber Wilcox
Elément Feu
Elément Feu
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 22
Localisation : Ailleurs, je ne sais où.

Identité:
Rang: 1er année
Don: Élément Feu.
Aura:

MessageSujet: Re: Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]   Lun 7 Jan - 9:07

Naomi esquissa un de ses sourires magnifiques, sincères et réconfortants. Je prenais plaisir à l'observer alors qu'elle se tenait debout, près de la porte, un verre à la main. Il était vrai qu'elle et moi ne nous étions pas parlé depuis un bon bout de temps pourtant il y avait à peine un mois de cela, nous avions été très proches et avions partagé des choses que je ne voulais pas oublier.

Je me demandais souvent si les gens voyaient une quelconque amélioration dans mes comportements, mon regard, ma façon de parler vu que beaucoup avait l'air de s'intéresser à ce qui avait pu nous arriver avec Démona. En tout cas, moi je sentais le changement et je devais l'avouer: j'aimais ça. Je commençais à me retrouver même si, côté mémoire, c'était pas trop ça. Certes, je n'avais toujours pas idée de ce qui avait pu se passer cette nuit, mais je pensais plus positif qu'avant puisque depuis quelques jours, je croyais à une amélioration et au retour de la bonne humeur.

Les choses ici ne restaient pas moins inquiétantes, le mystère régnait toujours à l'école et les meurtres des deux élèves n'étaient pas oubliés... On se posait souvent trop questions et c'était justement ce qui m'avait le plus poussé vers l'envie de me réveiller, parce que ces questions restaient trop souvent sans réponses.

Naomi s'assit à mes côtés, son verre de jus à la couleur vert, jaune clair, elle me déballa ce qui apparemment pesait sur son coeur.

- Amber, ça me fait plaisir de te pouvoir te voir seule à seule! Ça fait un petit bout de temps qu'on n'a pas eu l'occasion de se parler, ça me manque tu sais! Tu veux que je te ramène quelque chose?

Je fus un peu surprise d'entendre ces mots. Elle s'était précipité, preuve que quelque chose la dérangeait ces derniers temps. Etait-ce moi ? Lui causais-je du stress, de l'inquiétude ? Je ne voulais pas de ça, mais je pensais pouvoir comprendre. Après tout, quand une amie vivait quelque chose d'incompréhensible, on ne pouvait qu'avoir peur pour elle... Toute fois, d'un regard réconfortant, je lui souris pour la rassurer.

-Et bien, oui, en fait je crois que je vais me faire une tasse de chocolat chaud, dis-je en me levant et en posant mon livre. L'hiver arrive... Attends deux minutes, je reviens.

Et avant de sortir de la pièce, je me retournais vers elle sans perdre le sourire.

- Je suis contente de te voir moi aussi, Naomi. Ça fait longtemps qu'on ne s'était pas vraiment parlée...

Je fonçais vers la cuisine et me préparai ma boisson. Je ne pris pas longtemps et très vite, je revins au près de mon amie, une tasse chaude dans les mains. Je m'assis confortablement à ses côtés.

- Alors, comme tu vas toi ? Lui demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Murasaki
Elément Esprit
Elément Esprit
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 20

Identité:
Rang: 2ème année - Fille de la Nuit
Don: Affinité avec l'Esprit
Aura: Mauve et Bleu pastel / Lavande

MessageSujet: Re: Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]   Sam 19 Jan - 11:44

Elle me fixa d'un regard calme et apaisant, posant tranquillement son livre avec un sourire. J'eus un petit rire à cette vision: d'habitude, c'était elle la dynamique enthousiaste, et moi la timide réconfortante! Comme quoi les circonstances peuvent nous changer au plus profond de nos êtres... Et c'était le cas de le dire! Mon amie se leva pour aller se faire un chocolat chaud. Je songeais un instant à la retenir pour aller lui en chercher un, mais déjà elle se retournais pour me dire d'une voix douce que je ne lui avais encore jamais entendue:

- Je suis contente de te voir moi aussi, Naomi. Ça fait longtemps qu'on ne s'était pas vraiment parlée...

Cette phrase sonnait juste, et je lui répondis d'un regard amical, seulement tandis qu'elle s'éloignait je repensais à ses intonations. Étrangement atones, calculées, réfléchies. Calmes. Très calmes. Trop calmes. Ce n'était pas Amber. Certaines personnes, et elle en faisait partie, étaient faites pour s'étonner et se réjouir de tout! Je me demandais si son... expérience, l'avait réellement changée, ou si ce n'était qu'une façade pour préserver ses amis, et se préserver elle-même des questions... Quoi qu'il en soit, c'était déjà mieux que son silence pesant d’autrefois.
Je remarquais par la même occasion que nous étions seules dans la pièce, chose assez rare mais qui me convenait parfaitement! Je n'avais jamais beaucoup aimé les foules...
Amber revint à cet instant, un mug fumant entre les mains, et vint s'assoir à mes côtés:

- Alors, comme tu vas toi ?

Je ne cherchais pas à cacher mon rire nerveux. Comme si c'était à moi qu'il fallait poser cette question... Mais après tout, elle aussi devait peut-être envie d'avoir de mes nouvelles, et je répondis avec sincérité, ne me contentant pas d'un simple "oui" de convenances:

[colo=violet]- Eh bien... Il faut dire que la mort de Nayel m'a beaucoup touchée, tu dois t'en douter. Je me suis un peu refermée sur moi-même quelques temps, mais j'ai vite compris que ça ne servirait à rien de s’apitoyer sur notre sort, que ça ne faisait pas avancer les choses! On ne peut pas vraiment agir, mais on peut au moins s'y préparer. Lyna et moi travaillons notre élément, je prends des cours particulier avec Mlle Sùrionn... Et j'ai fait pas mal de nouvelles rencontres parmi les nouveaux arrivants, ça aide aussi à ne pas se focaliser sur le passé...[/color]

Elle m'écoutait attentivement, comme elle l'avait toujours fait. Sacré Amber... A sa place, aurais-je eus la force de continuer à m’intéresser aux autres? Je n'en savais rien, je savais juste que l'authenticité dont elle faisait preuve forçait le respect.
Je continuais:

- Mais et toi? Je pourrais tout fait comprendre que tu ne veuilles pas en parler, mais ça fait des mois que je n'ose pas venir vers toi de peur d'aggraver les choses. Pardonne-moi, je sais que j'aurais dû être plus présente, mais je t'assure que je ne t'ai jamais oubliée! Je m'inquiétais énormément...

Ma voix se brisa et je baissais les yeux. Ces mots qui étaient restés bloqués en moi si longtemps étaient sortis si vite... Mais au moins ils étaient sortis.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amber Wilcox
Elément Feu
Elément Feu
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 22
Localisation : Ailleurs, je ne sais où.

Identité:
Rang: 1er année
Don: Élément Feu.
Aura:

MessageSujet: Re: Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]   Ven 22 Fév - 22:01

- Eh bien... Il faut dire que la mort de Nayel m'a beaucoup touchée, tu dois t'en douter. Je me suis un peu refermée sur moi-même quelques temps, mais j'ai vite compris que ça ne servirait à rien de s’apitoyer sur notre sort, que ça ne faisait pas avancer les choses! On ne peut pas vraiment agir, mais on peut au moins s'y préparer. Lyna et moi travaillons notre élément, je prends des cours particulier avec Mlle Sùrionn... Et j'ai fait pas mal de nouvelles rencontres parmi les nouveaux arrivants, ça aide aussi à ne pas se focaliser sur le passé..

J'observais Naomi d'un regard compatissant. Je savais ce que cela pouvait faire, moi aussi j'avais été affectée par la mort de notre amie, même si je ne l'avais que très peu connu, c'était toujours difficile de perdre quelqu'un. Et puis, Naomi me rappelait la difficulté que j'avais eut pour me changer les idées, au début, moi aussi j'avais voulu m'éloigner de tout. Enfin ça n'avait pas vraiment été une question de d'envie mais plus de besoin. J'avais tout bonnement eut besoin de quitter tout ça.

Si j'avais pu, j'aurais quitté l'école et retrouvé mes parents. Oui, ça m'aurait fait le plus grand bien... Mais si seulement j'avais pus. Au lieu de ça, j'avais du changer ici, rester forte, pour moi, pour Démona car elle avait plus de mal à accepter l'absence de souvenir. Oui, ça la rendait dingue. Moi aussi, mais j'avais fini par l'accepter.

- Mais et toi? Je pourrais tout à fait comprendre que tu ne veuilles pas en parler, mais ça fait des mois que je n'ose pas venir vers toi de peur d'aggraver les choses. Pardonne-moi, je sais que j'aurais dû être plus présente, mais je t'assure que je ne t'ai jamais oubliée! Je m'inquiétais énormément...

J'hochai la tête, ne sachant quoi répondre à ça. C'était vrai qu'elle aussi s'était éloignée, au début, j'avais ajouté cela au manque d'attention de tous les élèves du château et à leur ignorance, mais ça avait fini par changer au moment même où j'avais décidé de me retrouver.

Je ne m'étais pas totalement retrouver d'ailleurs, mais je le faisais croire aux gens, et il fallait bien dire que cela marchait apparemment. Je pouvais comprendre les sentiments de Naomi, tout le monde s'était demandé ce qu'il s'était véritablement passer pour ma colocataire et moi, et personne n'avait eut la réponse qu'elle et moi ne l'avions même pas eut.

Je bus une gorgée de ma boisson, serrant la tasse entre mes mains pour me réchauffer. J'avais froid et l'hiver approchait à grand pas. J'avais enfilé mon jean sombre sur des collants, mon gros pull au motifs aztèques sur une pile de tee shirt et avait volontairement laissé mes cheveux noirs détachés pour qu'il réchauffe mon cou.

-Je comprends Naomi et ne t'inquiète pas, je ne t'en voudrais jamais pour ça. Je soupirai. Je vais bien... Enfin, mieux disons. Ça n'a pas été si facile cette histoire, tu sais ce qui a encore plus foutu en l'air mon morale et celui de Démona, c'est que tous les élèves du château parlaient de nous et n'essayaient même pas de comprendre. Mais bon, aujourd'hui, cette histoire ne les intéresse plus et tant mieux pour nous quelque part.

Je souris.

-Je voudrais juste comprendre ce qu'il s'est passé. Je crois que nous étions dans la forêt et que nous nous sommes faites attaqués parce que j'avais une blessure importante à la jambe et nous étions si sales, les cheveux en pétard. Et puis, j'ai ouvert les yeux dans la cour, nous étions seules, perdues. Démona avait l'air d'un zombie, elle était vraiment...vraiment plus elle même. Tu sais elle a du mal à accepter tout ça et...

Je fonçais les sourcils en entendant des pas vers l'entrée et lorsque je me retournais je découvris au pas de la porte, ma colocataire, l'air fatiguée.

-Oh Démona, t'es là. Viens là, lui dis-je en tapotant le fauteuil en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit de secrets [PV Naomi & Démona]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Dans la nuit noire (Pollo)
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» Une nuit d'ivresse humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: La Maison de la Nuit :: Batiment A :: Dortoirs :: Filles - 1er Etage :: Salon-
Sauter vers: