Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naomi Murasaki
Elément Esprit
Elément Esprit
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 20

Identité:
Rang: 2ème année - Fille de la Nuit
Don: Affinité avec l'Esprit
Aura: Mauve et Bleu pastel / Lavande

MessageSujet: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Sam 29 Déc - 11:26

[Ce RP se situe avant la NdP ^^]


Pour une fois, le vent ne souffle pas en haut de la colline qui surplombe la Maison de la Nuit. L'air a même perdu de son humidité... Le ciel est d'ailleurs dégagé et paisible, laissant au regard brûlant des étoiles le plaisir d'illuminer le Jardin du Souvenir.

Mes ballerines crissant légèrement sur le gravier des sentiers sinueux, j'avance lentement, balayant du regard les tombes, une à une. Mes pied me conduisent tous le temps vers la même - celle de Roxanne - mais je me forçais à me rappeler que d'autres étaient partis avant elle, même après elle, et que tous méritaient mon attention. Les pierres tombales, grises ou noires vernies, quelques-unes abondamment ornées et décorées, la plupart fraichement fleuries, beaucoup trop sans le moindre pétale pour les recouvrir... Je détournais les yeux de honte. Ce n'était pas QUE la faute des autres. Promis, la prochaine fois j'amènerais d’autres bouquets, au souvenir des oubliés...

Le couvre-feu n’allait tomber que dans 4 ou 5 heures, j’avais encore largement le temps pour traîner. Surtout qu’à cette heure, les autres novices étant pratiquement tous en train de dîner au réfectoire, je ne risquais pas d’être ennuyée par quelqu’un d’autre. Moi, je n’avais pas faim. J’irais peut-être prendre une soupe ou une salade à la cafet’ avant de me coucher, mais à cet instant j’avais surtout soif. Soif de paix, soif d’air frais, soif de pureté. Et j’appréciais vraiment Loshad, qui autorisait dans le règlement aux novices de sortir en dehors des heures de cours (si ils restaient dans l’enceinte de la Maison de la Nuit, bien entendu).

En cette fin de nuit, j'avais troqué ma tunique d'uniforme noire pour une robe rose pâle légère, tenue plus détendue et plus en harmonie avec mes états d'âmes du moment. J’avais en effet depuis quelques temps laissés de côté mes pensées (et absences de pensées) noires, pour adopter une attitude plus réfléchie, plus paisible, plus droite aussi. Et bien que ce fut difficile au début, ce changement ne m’avait été que bénéfique ! Je pensais à ma dernière longue conversation, avec Lyna… Nous étions souvent ensemble, sans avoir forcément besoin de se parler pour se comprendre ; mais parfois l’envie (le besoin ?) de dresser un bilan à haute voix se faisait ressentir… Et je sentais ce sentiment monter en moi depuis plusieurs jours déjà.

J’entends une ombre devant moi, et je relève les yeux. Tiens, je ne suis pas seule finalement ! Mais… Une fille, cheveux bruns aux reflets dorés tombant dans le creux des reins, courbe noire gracieuse sur la joue. Le hasard n’existe pas. Et elle ne savait pas où j’allais en me quittant. Un petit sourire étire mes lèvres lorsque nos regards se croisent …


[Très court, désolée ]

_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Naomi Murasaki le Mer 27 Mar - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Sam 5 Jan - 18:55

Spoiler:
 

Converses noires abimées, croissant de lune sur le bout blanc, jean slim bleu nuit, sweat shirt Are You Radis, j'avançais dans la nuit, la nue dardant sa lumière sur ma silhouette et projetant sur l'humus une ombre fine et allongée. Personne pour m'accompagner, personne pour déranger le calme silence qui planait sur la forêt, sur le sentier qui menait au jardin du souvenir. Une main dans la poche de mon sweat, portant de l'autre un sac en plastique assez lourd.
J'avançais tranquillement, j'avais quitté Naomi ou plutôt nous nous étions quittés, sans se parler pour se justifier. J'avais juste avertie Maé que je sortais, mais que si elle avait besoin de moi elle n'aurait qu'à m'appeller et je serais là.
J'avais quitté les novices du réfectoire, les laissant à leur repas qui tardait. J'avais préféré rejoindre l'obscurité de la nuit pour contempler plus vivement les étoiles. Je m'étais d'ailleurs rendue compte que ma constellation préférée, celle qui me rappelait Nayel n'était pas le scorpion comme je le croyais mais Cassiopée. Comme quoi on faisait toujours des erreurs. Erreurs qui faisaient avancer...

Je repensais à ma dernière conversation avec Naomi, un point sur nos sentiments noirs après le décés de nos deux amies. Mais les choses avaient changé depuis, nous avions fait tout les deux de nouvelles connaissances: Birdy, Nydessa, Elva, William - d'ailleurs Nao' le regard parfois un peu plus que les autres novices, point à éclaircir - quand à moi, j'avais aussi parler au fameux Loan, on s'était embrassés, et puis plus rien, on ne s'était pas revu et je n'avais pas vraiment cherché à le revoir. Ma vie sentimentale était suffisament compliquée comme ça...
Je ne pouvais malheureusement oublier ses lèvres chaudes, son baiser passionné sa peau sur la mienne, nos lèvres collés... Oh merde Lyna ! Resaisis toi ! C'est fini la guimauve là !
J'étais presque arrivée, je changeais de main le poids que je portais. Quant à Naomi je ne savais pas grand chose sur ses dernières actualités, mais je remettrais surement cela à plus tard. Quoique...
Devant les stèles monochromes se dressait une silhouette fine, vétue de rose, les cheveux blonds, en mèches folles et chignon lache, elle tourne son visage de poupée vers moi, un sourire, un éclats de courbes bleus sur les joues, un regard bleu vert illuminé. Naomi attend. Hasard ou destin ? Peu m'importe, je ne crois pas à la destinée même si le hasard n'existe pas...

Je rejoins mon amie, zigzaguant entre les stèles solitaires des oubliés du cimetière, des gens que le temps a dénué de proches et puis Roxanne, sa tombe quasiment fraiche, sa stèle propre et rutilante, inutile. Je pose mon sac sur la plaque horizontale, devant la stèle verticale et m 'assois à même le marbre en tapotant pour que ma camarade s'asssoit à mes côtés. Je sors une canette de Coca puis une autre. Une attitude peu être choquante pour certains mais pas pour Naomi du moins, je l'espére. Quoique mes excentricitées et mes bizarreries n'étaient plus une surprise pour elle comme pour d'autres...
Se droguer au Coca sur des tombes...

Je siflotais alors les paroles d'une chanson que j'aimais, pas du Rodrigue cette fois...

Les portes de l'enfer et celles du paradis
Ne savent pas encore vraiment ce que je suis
Un ange ou un démon, de qui donc est le crime?
Serais-je tentation ou simplement victime


Puis sortant un pot de vernis colle et une statuette de cheval, je me tournais vers Nao' en lui tendant une cannette:

"Alors quoi de neuf, ma vieille ?"

Ma vieille. Salim aurait appelait Ewilan comme cela aussi...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Naomi Murasaki
Elément Esprit
Elément Esprit
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 20

Identité:
Rang: 2ème année - Fille de la Nuit
Don: Affinité avec l'Esprit
Aura: Mauve et Bleu pastel / Lavande

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Sam 12 Jan - 10:33

Elle zigzague entre les stèles pour me rejoindre. Les mauvaises langues pourraient comparer cette pensée au pas chancelant d'un homme sérieusement bourré. Je tiens donc à préciser qu'à ce moment Lyna ressemblait plus à un papillon, virevoltant légèrement d'une allure presque dansante... J'approche à mon tour de la tombe de Roxanne, car c'est bien entendu là que nous comptions nous rejoindre, et regarde Lyna s'assoir dessus et vider son sac. Une petite statuette de cheval et un petit pot (de la colle?)... Lyna avait toujours des idées originales, tandis que je me contentais, pour ma part, généralement de choses simples mais soignées. Nous nous complétions bien, dans un sens!

Elle tapota à côté d'elle pour que je m'assois, et je le fis. J'aurais peut-être préféré rester debout, mais ce geste était devenu un rituel entre nous: se rencontrer par hasard, s'assoir l'une à côté de l'autre, attendre que l'une des deux brise le silence... Et laisser s'exprimer nos cœurs! Tandis que Lyna sifflotait distraitement Anges & Démons, je sortis un superbe bouquet d’œillets blancs entourés de lierre, que je n'avais pour une fois pas cueillit dans la forêt. J'avais le temps, là n'était pas la question, mais trouver des œillets dans une forêt en plein automne... Voilà quoi. J'avais préféré faire une commande chez un fleuriste/herboriste de Blois, pour satisfaire ma pulsion!

En me retournant, je vois Lyna me jeter brusquement une canette de Coca que j'attrape au vol, de justesse. Passé la surprise, je ne peux retenir un petit rire. Ah, se droguer au Coca sur les tombes... Une idée de Lyna, bien entendu, que j'avais tout de suite adoptée! Un rituel entre nous, un de plus... Maé se joignait parfois, même souvent à nous, mais je savais qu'elle préférais souvent se rendre seule au cimetière, sa solitude devenant parfois un besoin impérieux...

Je regarde Lyna, qui se décide finalement à parler.
Ne pas avoir besoin de parler pendant des heures pour se comprendre, mais parler quand même pendant des heures...

"Alors quoi de neuf, ma vieille ?"

Petit sourire. Ma... vieille? Salim aurait appelé Ewilan comme ça. Nayel nous aurait appelées comme ça. Lyna m'appelait comme ça. L'avait-elle fait exprès? Peu importe.

- Quoi de neuf... Dois-je tout de décrire ou me contenter d'un "bah rien de spécial"?

Parce que bien sur, tous ceux qui posent ce genre de question n'attendent pas forcément de réponses. Quand on nous demande "Ça va?" le matin, en nous croisant, les gens se soucient-ils réellement que l'on réponde "oui" ou "non"? Ils s'en fichent. C'est juste une question de politesse, de bonnes manières, de convenances. Comme s'il y avait toujours quelqu'un à impressionner... Je me fichais bien des convenances. Et Lyna aussi, si je ne m'abuse. Elle me le confirma avec un regard entendu dont elle avait le secret... Je continuais donc:

- Avec tous ces novices qui sont... partis, il a fallu faire des changements dans le dortoir. J'ai enfin eu droit à une coloc' de chambre! Ça va me faire drôle de partager cette pièce avec quelqu'un, désormais... Même si tu viens souvent, j'ai toujours été habituée à être seule. Elle s’appelle Birdy, et elle à l'air vraiment sympa et ouverte d'esprit! Elle est chaleureuse aussi. Très chaleureuse. Très, très chaleureuse. Je ne t'en dis pas plus, tu la verra demain à la Nuit des Parents...

J'accompagnais ma tirade d'un petit sourire amusé. Birdy allait surement très bien s'entendre avec les autres!
Je n'avais fait rien de vraiment neuf à part ça... Pas vraiment de nouvelles rencontres non plus... Enfin, si, une autre. Will. Je n'en avais encore parlé à personne, mais y avait-il vraiment quelque chose à dire? Moi même je n'essayais pas de comprendre. Mais Lyna, elle, me disait tout et je pouvais lui faire confiance... Je lui dis, je lui dis pas, je lui dis, je lui dis pas... On verra. Enchaîner avant qu'elle ne se pose trop de questions:

- Et toi?

Pas besoin de poser la question, Lyna, tu sais très bien que j'aime les détails!

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Dim 13 Jan - 16:32

Du coin de l'oeil, je vis le regard un peu surpris de Naomi au "ma vieille", un regard fugace effacé par un sourire. Je la vis aussi sortir un bouquet d'oeillets blancs et de lierre. Joli, inconvetionnel, parfait. Les oeillets n'étaient pas mes fleurs préférés, ni celle de Roxanne mais nous n'avions pas eut le temps de savoir celles qui allaient à sa préférence. A dire vrai, j'aurais plutôt affirmé que le parfum d'une botte de foin l'aurait plus enchanté que celle d'un bouquet de fleur... Quand à moi, je préférais la lavande, les fleurs des champs, les violettes et rose aussi rouge que le sang. Mais aussi les fleurs de l'arbre à Papillon...

- Quoi de neuf... Dois-je tout de décrire ou me contenter d'un "bah rien de spécial"?

Dois-je tout vous décrire ou vous trouver un marche pied ? Legolas et Gimli... Sauf que cette fois c'était moi le nain. Je lui jetais un regard entendu et appuyais avec un petit soupir feint d'aggacement. Ah Naomi... Elle reprit néanmois la parole pendant que j'empoignais un pinceau et ouvrez le pot de colle.

- Avec tous ces novices qui sont... partis, il a fallu faire des changements dans le dortoir. J'ai enfin eu droit à une coloc' de chambre! Ça va me faire drôle de partager cette pièce avec quelqu'un, désormais... Même si tu viens souvent, j'ai toujours été habituée à être seule. Elle s’appelle Birdy, et elle à l'air vraiment sympa et ouverte d'esprit! Elle est chaleureuse aussi. Très chaleureuse. Très, très chaleureuse. Je ne t'en dis pas plus, tu la verra demain à la Nuit des Parents...

Ah oui, Birdy. Maé et moi l'avions accueilli, étonnant que celle-ci n'en ai pas parlé à Nao'. Quant à la nuit des Parents, je savais qu'elle était à nos pieds et que demain il faudrait sourire devant les parents, les rassurer et essuyait un revoir un peu douloureux jusqu'à la prochaine visite... Naomi ne parla pas de ce qui m'intéréssait le plus. Peut importe, j'arriverais à lui sortir les vers du nez. Avec mon pinceau je pris une certaine quantité de colle qui fut rapidement étallée sur la base de la statuette. Un cheval noir qui se cabrait avec élégance et puissance. Statuette que je posais sur le rebort de la stèle. La colle ferait ensuite son travail. Sécher et fixer. Naomi me retourna alors ma question avec un sourire.

- Et toi?

J'espèrais qu'elle était prête au long roman de ma vie...

- Je connais Birdy, Maé et moi l'avons accueilli. Au même titre qu'Elva Di Renzo, une autre troisième année et Nydessa Corvus Tenebris, tu les rencontrera bientôt j'imagine... Mais ça reste le lot quotidien. Ensuite... - petit rire géné - J'ai eut l'occasion de rencontrer quelqu'un. Comment dire... Je suis allée au salon pour expérimenter une nouvelle approche de l'Esprit pour ne garder qu'un seul contact... Ca a marché, un peu trop bien peut être... Tout cela pour dire que j'y suis un allée un peu fort et que cette personne m'a "senti". Il a senti le contact de l'esprit, ma présence....

"Il". Bah ça c'était fait... Je repris en essayant d'éviter soigneusement les yeux de mon amie. Cette histoire était génante d'abbord parce que je ne comprenais pas très bien ce qu'il s'était passé, ensuite parce que j'avais des sentiments mitigés, culpabilité, désir, curiosité... Et parce que jusqu'à présent cela n'avait pas eut de suite...

- Il est venu me rejoindre. Et nous avons parlé. Loan Silver, quatrième année. Sa musique me transcendait et ses yeux, je n'arrivais pas à m'en détacher. Lui non plus je crois. Il s'est passé beaucoup de choses étranges. Mon thé a gelé, sa boisson aussi et puis il m'a expliqué ce qu'il m'avait ressenti, qu'il m'avait vu...

Je me suis senti littéralement attiré par la clarté mais quand je l'ai touché, je crois qu'il n'y a pas que lui que j'ai rencontré.... Toi aussi.
J'ai vu ton visage

- Et puis après quelques instant, quelques mots échangés, j'appris ses secrets, je vis la marque qu'il cachait. Et comme je ne la voyais pas entièrement, j'ai voulu écarter ses cheveux avec ma main, ma gauche gauche Nao'.... J'ai eu un flash, mais cette fois c'était le présent, des sensations intenses, de la musique... -j'étais presque à bout de souffle avec mon entrain- Et ce contact physique.
C'est la chose la plus intense que j'ai jamais ressenti Naomi... Et... et l'inévitable c'est produit....


Je baissais toujours les yeux, pourquoi n'arrivais-je pas à regarder mon amie en face. De la honte ? Non, de la peur... Je crois que je me faisais peur, que cette expérience attirante me faisait peur, peur aussi du désir qui naissait en moi... Au final, j'étais bouleversée intérieurement, ma séparation avec Pierre et mon baiser avec Loan n'avaient pas arrangé les choses...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Naomi Murasaki
Elément Esprit
Elément Esprit
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 20

Identité:
Rang: 2ème année - Fille de la Nuit
Don: Affinité avec l'Esprit
Aura: Mauve et Bleu pastel / Lavande

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Mar 26 Fév - 10:36

Une chose chez moi, au moins, n'avais pas changé depuis que le traqueur m'avait marquée, il y a presque 3 ans: ma réserve. Ma difficulté à faire confiance à quelqu'un, à me livrer, à me dévoiler... Contrairement aux idées reçues, devenir novice/vampire ne donne pas plus d'assurance. Il a donc fallu du temps, de la patience, de nombreux bavardages inutiles, encore du temps, des évènements, des souvenirs, et toujours du temps, pour que ma relation avec Lyna se construise. Pour que l'on puisse se confier l'une à l'autre sans gène et sans peur, sans hésitations. C'est pourquoi je ne m'étonna pas quand elle commença son récit directement, sans réfléchir.

- Je connais Birdy, Maé et moi l'avons accueilli. Au même titre qu'Elva Di Renzo, une autre troisième année et Nydessa Corvus Tenebris, tu les rencontrera bientôt j'imagine... Mais ça reste le lot quotidien. Ensuite...

Tiens, elle connaissait Birdy? Tant mieux. C'était le "Ensuite" qui m'intéressait. D'autant plus qu'elle ne m'avait pas habituée au son de sa voix qui commençait à flancher et à ses yeux baissés... Petit rire gêné de sa part. Je ne dis rien, c'est à elle de parler. Elle reprend:

- J'ai eut l'occasion de rencontrer quelqu'un. Comment dire... Je suis allée au salon pour expérimenter une nouvelle approche de l'Esprit pour ne garder qu'un seul contact... Ça a marché, un peu trop bien peut être... Tout cela pour dire que j'y suis un allée un peu fort et que cette personne m'a "senti". Il a senti le contact de l'esprit, ma présence....

Ah... Silence. Mon esprit s'attarda un instant sur la nature de la découverte faite par Lyna, à propos de son élément, mais je revins très vite sur le sujet phare. Ce "il" qui avait l'air de la perturber tant...

- Il est venu me rejoindre. Et nous avons parlé. Loan Silver, quatrième année. Sa musique me transcendait et ses yeux, je n'arrivais pas à m'en détacher. Lui non plus je crois. Il s'est passé beaucoup de choses étranges. Mon thé a gelé, sa boisson aussi et puis il m'a expliqué ce qu'il m'avait ressenti, qu'il m'avait vu... Et puis après quelques instant, quelques mots échangés, j'appris ses secrets, je vis la marque qu'il cachait. Et comme je ne la voyais pas entièrement, j'ai voulu écarter ses cheveux avec ma main, ma gauche gauche Nao'.... J'ai eu un flash, mais cette fois c'était le présent, des sensations intenses, de la musique... Et ce contact physique. C'est la chose la plus intense que j'ai jamais ressenti Naomi... Et... et l'inévitable c'est produit....

De la bouche de n'importe quelle autre fille, ces trois derniers mots signifieraient que ce Loan Silver et elle auraient fait une partie de jambes en l'air en plein milieu de la cafétéria. Mais Lyna était tout sauf n'importe quelle fille. Et un simple baiser sans lendemain, qui aurait été la routine de la première pouffe venue, était pour elle un acte important et un souvenir douloureux, ce que je pouvais comprendre...
Les yeux toujours baissés, elle évitait mon regard, les mains jointes sur ses jambes. Qu'avait-elle à cacher? De la honte? De la peur? Je me penchais en posant ma main sur son épaule, cherchant à capter son regard: il reflétait son bouleversement intérieur et sa panique, et je mis un moment à trouver les mots attendus:

- Pierre n'est plus ici Lyna, il fait parti de ton passé... Dans un sens, ta rencontre avec Loan t'a forcée à tourner la page. C'est certes brutal, mais nécessaire! Tu as déjà essayé, toi, d'aller vers lui de nouveau? Ça pourrait peut-être t'aider... Et pas seulement pour mettre au clair cette relation.

En effet, bien que Lyna soit affectée par sa rencontre pour le moins atypique avec le novice, les effets de son affinité avec l'Esprit commençaient apparemment à prendre une ampleur qui m'étonnait un peu...

- Il faudrait peut-être que tu parles de ton expérience avec Loshad et/ou Mlle Sùrionn. Pas forcément avec les détails personnels, bien sur -petit rire-, mais au moins pour essayer de comprendre ce qu'il s'est passé... Moi même je n'ai jamais entendu parler de ça, et encore moins vécu!

Je ne pensais pas que ce fut dangereux, mais certaines personnes... malveillantes, se feraient un plaisir de jouer avec cet étrange pouvoir de l'Esprit...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Jeu 28 Fév - 17:21

Toujours assises sur la tombe de notre amie, Naomi m'écoutais patiemment, j'attendais sa réponse avec une certaine appréhension. J'étais bouleversée aux plus profonds de mes sentiments. Je ne me sentais pas coupable vis à vis de Pierre qui lui m'avait lachement menti et quitté. Je me sentais juste coupable vis à vis de moi même. Plonger dans quelques choses d'aussi intense alors que je venais à peine de me faire larguer. Ne plus croiser la personne qui avait créer se bouleversement s'était trop d'un coup...
Mais Naomi était une amie compréhensive et je pouvais tout partager avec elle:

- Pierre n'est plus ici Lyna, il fait parti de ton passé... Dans un sens, ta rencontre avec Loan t'a forcée à tourner la page. C'est certes brutal, mais nécessaire! Tu as déjà essayé, toi, d'aller vers lui de nouveau? Ça pourrait peut-être t'aider... Et pas seulement pour mettre au clair cette relation.

Je regardais mon amie, évoquer Pierre me mettait en colère au fond de moi, en colère contre lui et contre moi, pour avoir était aussi naïve et ne rien voir. Revoir Loan, oui, bien sur avec joie. Pour comprendre ce qui s'était passé, pour comprendre le lien qui nous unissait et aussi peut être me rapprocher de lui. Mais je ne l'avais pas revu, bon, d'accord, ça faisait quoi, trois jours, j'avais était overbookée et lui aussi surement et avec ce qui s'étair passé ces derniers temps tout devenait compliqué. Ou alors c'était lui qui me fuiait, je ne savais pas. Naomi continua cependant à me parler, mais cette fois plus sur mon expérience que sur mes sentiments, elle me conseillait comme toute bonne amie attentionnée:

- Il faudrait peut-être que tu parles de ton expérience avec Loshad et/ou Mlle Sùrionn. Pas forcément avec les détails personnels, bien sur, mais au moins pour essayer de comprendre ce qu'il s'est passé... Moi même je n'ai jamais entendu parler de ça, et encore moins vécu!

Mauvaise idée, très mauvaise idée. Un conseil que je ne retiendrais pas même si dans la logique Naomi avait raison. Je répondis précipitament. Il ne fallait surtout pas en parler:

- Non, ce n'est pas une bonne idée. Loshad comprendrait, me dirait de faire attention, elle aurait raison mais Surìonn me truciderait. Elle me dirait d'arrêter toute suite. De toute façon je ne compte pas recommencer. Je suis aller trop loin avec cette expérience. Je le sens. Ce trop plein d'émotion, c'est comme si il allait me submerger. J'ai crut exploser quand ça c'est passé. Je ne veux pas recommencer, je sais que ça me rendrait folle !!!

Non, je n'étais pas parano mais en magie comme dans l'occultisme il fallait savoir reconnaître ses limites et j'avais la sensation de l'avoir effleuré du bout des doigts fascinant et effrayant. J'étais trop curieuse et cette limite était un voile que je pouvais caresser mais pas déchirer. C'était une étoffe fragile. L'Etoffe fragile du monde...
J'offris un sourire à Naomi et essayer de la rassurer, il ne fallait pas qu'elle s'inquiète trop pour moi.

-Mais ça va aller, je ne recommencerais plus et je ferais attention. Et je ne veux pas qu'on continue à me voir comme une sorte de bête de foire. Ce que j'ai développé avec mon élément doit rester mon secret, inutile de l'étaler au grand jour sur la place public... Puis j'essayais de changer de sujet. Et toi, pas d'expérience bizaroïdes ? Je suis certaine que tu ne me raconte pas tout !

Le cheval était a présent bel et bien collé. La Nuit était belle et on voyait distinctement la Lune. Nyx veillait sur nous, je frissonais et resserais mon sweat sur moi. Je pris une longue gorgée de Coca, espérant que les bulles gazeuses masquerait la drôle d'impression que j'avais. Et attendit une réonse de mon amie en lui lançant un regard entendu.

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Naomi Murasaki
Elément Esprit
Elément Esprit
avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 20

Identité:
Rang: 2ème année - Fille de la Nuit
Don: Affinité avec l'Esprit
Aura: Mauve et Bleu pastel / Lavande

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Mar 12 Mar - 14:18

Grand silence. Après la panique de Lyna et mon inquiétude, l'atmosphère commençait à s'assouplir. Le ciel, noir et immense, scintillait de milles étoiles et j'eus peine à en détacher les yeux pour écouter mon amie:

- Non, ce n'est pas une bonne idée. Loshad comprendrait, me dirait de faire attention, elle aurait raison mais Surìonn me truciderait. Elle me dirait d'arrêter toute suite. De toute façon je ne compte pas recommencer. Je suis aller trop loin avec cette expérience. Je le sens. Ce trop plein d'émotion, c'est comme si il allait me submerger. J'ai crut exploser quand ça c'est passé. Je ne veux pas recommencer, je sais que ça me rendrait folle !!!

Oui, ce n'était pas faux. Connaissant Mlle Sùrionn, Lyna aurait droit à bien plus qu'un regard assassin. Et Loshad était très protectrice envers ses élèves, elle ne laisserait pas Lyna sans surveillance... Je mit tout de même un point d'honneur à avoir un œil sur Lyna les prochains jours. Elle continua:

-Mais ça va aller, je ne recommencerais plus et je ferais attention. Et je ne veux pas qu'on continue à me voir comme une sorte de bête de foire. Ce que j'ai développé avec mon élément doit rester mon secret, inutile de l'étaler au grand jour sur la place public...

Petit sourire. Lyna était en effet regardée avec de grands yeux plein d'admiration et même de crainte parfois, si certains évènements comme celui-ci étaient révélés, elle serait soit vénérée comme une déesse soit brûlée comme une sorcière! Mais Lyna changea de sujet:

Et toi, pas d'expérience bizaroïdes ? Je suis certaine que tu ne me raconte pas tout !

Cette tirade fut accompagnée d'un regard entendu qui me fit détourner les yeux, sans pour antant perdre mon sourire. Décidément, on ne pouvait rien lui cacher... Étais-je si transparente que ça? Je préférais me dire que Lyna me connaissait depuis assez longtemps pour sentir certaines choses. J'inspirais un grand coup. Quand faut y aller, faut y aller!

- Eh bien... Tu n'as pas tord. Oh, ce n'est pas aussi spectaculaire et bizaroïde que toi, mais tout de même... Disons que j'ai fait la connaissance de William O'Malley, l'élément eau du cercle des F&F, tu vois de qui je parle?

Oui, elle devait certainement le connaitre puisqu'elle l'avait choisi, mais je préférais m'en assurer. Et cette pause me permit de contrôler les battements de mon cœur et de retenir un sourire béat...

J'ai fait sa connaissance dans des circonstances pour le moins étranges... Tu te souviens ces insomnies qui me poursuivaient, il y a quelques temps? Une nuit je suis descendue au Salon, encore un peu dans les vapes... Je crois que je dormais à moitié, j'étais dans un état second, c'était... bizarre. Il y avait un garçon, qui était là lui aussi - Will, mais ça je ne l'ai appris qu'après-. Nous étions dans le noir, on ne voyait l'un de l'autre que la silhouette. Il m'a parlé... On s'est parlé. Ces mots avaient un effet sur moi étrange, ils perçaient comme un coque à l'intérieur de mon âme. Ça ne me faisait pas mal, mais j'avais l'impression qu'il pouvait se passer n'importe quoi, qu'une bombe pouvait s'écraser sur le campus, que je n'aurais pas réagi plus qu'à ces paroles! J'étais perturbée, tu penses bien, nous sommes restés une bonne heure et demie, à deux, dans le salon, dans le noir. Et quand le soleil s'est couché, et qu'une minute seulement il a ouvert les volets et que j'ai vu son visage... Je ne sais pas ce qui m'a pris, je...

Plongée dans mes souvenirs, je n'avais pas relevé les yeux une seconde. Je savais pourtant que Lyna m'écoutait attentivement...

On s'est embrassés. Oh, pas non plus un de ces trucs brutal et langoureux comme dans un film, non... Juste quelque chose de doux, et tendre. J'ai cru que le temps s'était arrêté... Puis les novices sont entrés dans la salle, et on est parti chacun de notre côté. Ça devait être il y a quatre, ou cinq jours... Je ne l'ai pas revu depuis. Mais bon, on verra bien...

Cette fois-ci, je n'ai pas réussi à cacher mon sourire. Oui, on verrait bien...
Les joues certainement rosées, je tournais la tête vers mon amie, en espérant tout de même une réaction positive...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   Mer 27 Mar - 16:11

A près une grande inspiration, Noami se lança dans un long dicours ou plutôt dans une longue histoire qui la plongeait dans ses souvenirs.

- Eh bien... Tu n'as pas tord. Oh, ce n'est pas aussi spectaculaire et bizaroïde que toi, mais tout de même... Disons que j'ai fait la connaissance de William O'Malley, l'élément eau du cercle des F&F, tu vois de qui je parle?

Ah, William, c'était donc ça. Je souris à mon amie même si à ce moment là, elle ne me regardait absolument pas. Je ne m'étonnais pas que ce jeune homme est pu la charmer. Charmant et charmeur, il l'était absolument, beau garçon et plus que gentleman. Le genre de personne qu'on ne peut s'empêcher d'apprécier et en même temps je savais qu'au fond il pouvait être absolument détestable avec les gens qu'il n'appréciait absolument pas. Heureusement pour moi il m'appréciait du moins je l'espérais.

J'ai fait sa connaissance dans des circonstances pour le moins étranges... Tu te souviens ces insomnies qui me poursuivaient, il y a quelques temps? Une nuit je suis descendue au Salon, encore un peu dans les vapes... Je crois que je dormais à moitié, j'étais dans un état second, c'était... bizarre. Il y avait un garçon, qui était là lui aussi - Will, mais ça je ne l'ai appris qu'après-. Nous étions dans le noir, on ne voyait l'un de l'autre que la silhouette. Il m'a parlé... On s'est parlé. Ces mots avaient un effet sur moi étrange, ils perçaient comme un coque à l'intérieur de mon âme. Ça ne me faisait pas mal, mais j'avais l'impression qu'il pouvait se passer n'importe quoi, qu'une bombe pouvait s'écraser sur le campus, que je n'aurais pas réagi plus qu'à ces paroles! J'étais perturbée, tu penses bien, nous sommes restés une bonne heure et demie, à deux, dans le salon, dans le noir. Et quand le soleil s'est couché, et qu'une minute seulement il a ouvert les volets et que j'ai vu son visage... Je ne sais pas ce qui m'a pris, je...

Intéressant, très intéressant. J'imaginais déjà l'issue puisque cela même m'étais arrivé avec Loan. Loan... Au bordel, Lyna c'est bon arrête de délirer sors le donc de ta tête. Je fixais mon attention sur Naomi qui ne me jetais pas un coup d'oeil.

On s'est embrassés. Oh, pas non plus un de ces trucs brutal et langoureux comme dans un film, non... Juste quelque chose de doux, et tendre. J'ai cru que le temps s'était arrêté... Puis les novices sont entrés dans la salle, et on est parti chacun de notre côté. Ça devait être il y a quatre, ou cinq jours... Je ne l'ai pas revu depuis. Mais bon, on verra bien...

Oui, on verrait bien. Noami arborait ce sourire un peu niais du souvenir heureux et partagé. Elle me regarda un peu rouge et je lui souris. J'étais contente qu'elle soit heureuse mais si une part de moi avait mal au coeur. Je n'étais pas jalouse, juste triste de ne pas moi aussi avoir droit au bonheur un peu niais. Mais j'étais heureuse n'est-ce pas ? Oui surement... J'arrêtais de tergiverser sur ce sujet. J'espérais juste au fond recroiser Loan ou rencontrer quelqu'un d'autre.

- J'espère, pour toi ! Dis-je sincèrement.

Je vérifiais une dernière fois que le cheval était bien collé. Il l'était. Je rangeais alors mon matériel et fini rapidement mon coca. Le gaz pétillait dans ma gorge, agréable et désagréable. C'était ça un vrai coca. La nuit était belle et un peu silence serein c'était instalé sur le cimetière. Noami reprendrait-elle la parole, je n'en savais rien. J'étais bien là, dans ce silence à contempler les étoiles.

[Désolée, j'ai quasiment rien écrit mais je suis pas trop inspirée]

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hasard n'existe pas [PV Lyna] | Terminé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le hasard n'existe pas
» Le hasard n'existe pas alors pourquoi ils étaient là par hasard ?! [PV Law & Lynda]
» Eyahel Ichihara - le hasard n'existe pas
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» Est-ce que Haldir existe? O_o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: Jardin du Souvenir-
Sauter vers: