Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un endroit calme et paisible [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elva Di Renzo
3em année
3em année
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 20
Localisation : A la bibliothèque ou dans un endroit calme

Identité:
Rang: Novice de 3ème année
Don: Affinité avec les chats
Aura: Blanche avec des petites touche grises et noires

MessageSujet: Un endroit calme et paisible [libre]   Lun 24 Déc - 11:00

Bien avant que les cours ne commencent, Elva se leva de son lit, sortant doucement de sa chambre, elle se glissa en dehors des bâtiments principaux de la Maison de la Nuit pour aller se réfugier dans un endroit calme et paisible : Le jardin des souvenirs. La nuit n'était pas encore tout à fait levée et le soleil orange s’apprêtait à laisser la place à son amie la Lune. Il n'y avait donc personne et le lieux paraissait presque Idyllique au vu des couleur qu'il reflétait.

Elva était donc seule, dans ce Jardin servant en même temps de cimetière. Rien ne l'effrayait dans ce mot, tout le monde meurt un jour et il faut bien mettre les corps quelque part non ? Il n'y a rien de très sinistre à cela. Assise au sol, au pied d'un arbre, l'Italienne ouvrit le livre qu'elle tenait sous son bras depuis qu'elle était sortie de sa chambre et se mit à lire.

L'ouvrage en question, n'avait rien d'exceptionnel, juste une autre histoire d'aventure impossible qui se finirai bien. Cependant la jeune fille était tellement plongé dedans qu'elle ne se préoccupait plus du tout des alentour, un loup pourrait débarquer pour l'attaquer, elle n'entendrait rien et mourrait en silence. Enfin si une armée de chat ne débarquait à avant pour repousser le canin bien sûr. Oui, c'était ça ce qui était bien quand on avait une affinité avec les félins, c'est qu'ils ont beau être des animaux solitaires, ils n'aiment pas que leur amis se fassent attaquer. Donc Elva savait qu'elle pouvait toujours compter sur Nobu pour l'aider en cas d'urgence, car peut-importe où il était, elle savait qu'ils étaient lié et qu'ils le ressentaient quand l'autre était en danger.

D'ailleurs, ce soir, la jeune étudiant n'était pas en compagnie de son chat bien aimé. En effet, ce dernier devait encore dormir paisiblement dans le lit où l'avait laisser son humaine. Soupirant longuement, Elva savait pertinemment que cela mettrait Nobu de mauvaise humeur qu'elle soi partie sans le prévenir, mais la novice avait besoins de prendre l'air et elle ne voulait déranger personne. Et encore moins son chat, pour qui le sommeil était une chose primordiale.

Il se passa donc un long moment où rien ne bougea, seul le bruit des pages que tournait Elva brisait le silence. Puis il y eu un Pof ! lorsque la nouvelle referma le livre. Voilà, elle l'avait finit. Encore un magnifique histoire qui se terminait sur du suspense en attendant de lire le prochain tome. Penchant la tête en arrière, Elva se sentait bien ici, elle était dans son élément, la nature, un livre à la main, le silence, le ciel étoilé et une lune tout neuve qui venait de se lever. Une belle journée en prévision.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Grey

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 23
Localisation : Entre les pages d'un livre ou sous une pile de devoirs. Au choix.

Identité:
Rang: 4ème année
Don: Sa musique vous impose l'humeur du jeune homme ou ce qu'il veut vous faire ressentir. Il agit un peu comme de l'auto-suggestion.
Aura: Comme un ciel d'orage. D'un gris sombre zébré de blanc.

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Mer 26 Déc - 23:23

Ethan était réveillé tôt, allez donc savoir pourquoi. D'autant plus que ce n'était pas vraiment dans ses habitudes. Normalement il préférait dormir le plus tard possible. Après s'être couché de la même manière bien entendu. Il était ce qu'on appelait communément un oiseau de nuit. Alors le voir debout de si bonne heure était quelque chose d'assez étrange. Mais que voulez-vous, tout le monde peut être frappé d'insomnie, même Ethan. En soupirant le jeune homme lança ses jambes hors de son lit et enfila à la va vite un pantalon et un pull. Une paire de tong feraient parfaitement l'affaire. Il ne comptait pas aller bien loin de toute manière. Il sortit de sa chambre sur la pointe des pieds, veillant à ne pas réveiller son colocataire. Ces sorties nocturnes n'étaient pas interdites mais elles n'étaient pas non plus réellement conseillées. Il valait mieux ne pas se faire repérer et cela impliquait de ne réveiller personne.

Au dehors l'air d'automne était frais. Il aurait dû prendre un peu plus qu'un pull. Il enfonça ses mains dans ses poches mais ne fit pas demi tour pour autant. Il ne savait pas trop quelle direction prendre. Il laissa ses pas, ou peut-être son inspiration, le guider. Il finit par déboucher au Jardin du Souvenir. Un frisson remonta le long de sa colonne vertébrale. Il détestait les cimetières. Ils lui rappelaient des choses désagréables. Des choses du passé qui devraient sagement rester enfouies. Il s'apprêtait à se détourner lorsque ses yeux tombèrent sur une forme incongrue en ces lieux et à cette heure surtout. Il n'était apparemment pas le seul à être frappé d'insomnie ce matin là. Il s'approcha doucement, veillant à ne pas faire de bruit. La jeune femme sur laquelle il venait de tomber semblait presque assoupie. Il se demanda s'il devait faire remarquer sa présence ou non. Il finit par se racler doucement la gorge.

- Salut, on se fait une réunion de noctambules ou tu préfères que je m'en aille pour profiter de ta solitude ?

Il voulait se montrer aimable et savait que la solitude plaisait à certaines personnes. Il ne souhaitait pas imposer sa présence. Il était arrivé là le second après tout, elle pouvait lui demander de s'en aller. Il ne se vexerait pas. C'était lui qui avait fait cette proposition après tout. Alors il attendait, les bras ballants, comme un parfait idiot.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Elva Di Renzo
3em année
3em année
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 20
Localisation : A la bibliothèque ou dans un endroit calme

Identité:
Rang: Novice de 3ème année
Don: Affinité avec les chats
Aura: Blanche avec des petites touche grises et noires

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Jeu 27 Déc - 22:39

La novice laissa son esprit s'évader, pensant à tout et n'importe quoi, elle se demandait ce qu'il se passerait en cours aujourd'hui, quel livres elle trouverait à la bibliothèque, qui lui adresserait la paroles et pourquoi... Bref, plein de petites choses qui faisaient son quotidien. Elva fut même apporté à penser qu'elle regrettait de ne pas avoir prit Astrologie comme seconde option, étudier les étoiles, leur position, leur significations. Ce devait être un travail très intéressent et sans doute amusant de temps à autres.

Fixant le ciel avec attention, l'Italienne tentait d'imaginer les formes que pouvaient tracer les étoiles quand on les reliaient. Ce jeu lui fit penser aux nuages que l'on peux voir le jours qui peuvent prendre des formes très étonnantes selon notre imagination. Elva respirait donc paisiblement et elle se sentait si bien qu'elle commença à somnoler.

- Salut, on se fait une réunion de noctambules ou tu préfères que je m'en aille pour profiter de ta solitude ?

Se réveillant immédiatement, Elva se tourna vers la source de ses paroles pour y découvrir un jeune novice qui se tenait à quelques pas d'elle, comme si il ne savait pas où se placer. Lui accordant un sourire amical, Elva secoua négativement la tête tout en répondant sur un ton calme :

- Non, non, tu peux rester, mais si ça t'embête tant que ça d'arrivée alors que j'étais seule... Dis-toi que maintenant nous sommes solitaire... Mais à deux.

A présent, s'était un sourire amusé qui avait prit place sur le visage d'Elva, elle savait bien que cela pouvait paraître troublant pour une première rencontre. Mais d'un côté il était rare qu'on propose à quelqu'un de s'en aller pour le laisser seul, ce qui était d'ailleurs très sympathique de la part du novice de faire une telle proposition. L'italienne hésita donc un instant avant de se présenter. Devait-elle donner son identité maintenant ? Cela ne fait-il pas trop précipité ?

- Assis-toi donc que l'on commence notre réunion de noctambules, mon nom est Elva Di Renzo et toi tu es... ?

La novice ne connaissait personne ici et même si elle faisait partie des Fils et des Filles de la Nuit, il n'en restait pas moins qu'elle était arrivé à la Maison de la Nuit du Blois qu'une semaine auparavant et bien sûr elle n'avait pas encore eu le temps de faire de nombreuses rencontres. En plus Elva n'était une fille très sociable, elle n'était pas timide non plus, mais allait rarement vers autre sauf en cas de nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Grey

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 23
Localisation : Entre les pages d'un livre ou sous une pile de devoirs. Au choix.

Identité:
Rang: 4ème année
Don: Sa musique vous impose l'humeur du jeune homme ou ce qu'il veut vous faire ressentir. Il agit un peu comme de l'auto-suggestion.
Aura: Comme un ciel d'orage. D'un gris sombre zébré de blanc.

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Ven 28 Déc - 20:39

Être solitaires à deux ? L'idée plaisait au jeune homme, aussi incongrue pouvait-elle sembler. Il lança un sourire chaleureux à la jeune femme qui lui faisait face.

- Solitaire à deux ? Moi ça me va.

A ces mots il prit place aux cotés de la novice, tentant de faire abstraction de l'endroit où il se trouvait. Il détestait littéralement les cimetières. Il aurait vraiment mieux fait de ne pas poser un orteil ici. Mais maintenant qu'il y était et qu'il avait engager la conversation avec l'inconnue il était impossible qu'il fasse marche arrière. Oh, il aurait toujours pu prétendre qu'il voulait se recoucher mais il trouvait que cela aurait sonné faux même à ses propres oreilles. Il venait de proposer sa compagnie, ce n'était pas pour prendre la poudre d'escampette immédiatement après. Sa vis à vis ne tarda pas à reprendre la paroles, donnant le ton à leur rencontre.

- - Assis-toi donc que l'on commence notre réunion de noctambules, mon nom est Elva Di Renzo et toi tu es... ?

Le jeune homme sourit encore une fois. La belle ne pouvait être qu'italienne avec un nom pareil. C'était quelque chose qu'il appréciait ici. On rencontrait vraiment des gens des quatre coins du globe. Il s'assit en tailleur, passant une main dans ses cheveux en cherchant la formulation la plus adaptée.

- Je suis Ethan Grey. Enchantée de faire ta connaissance. Je t'avais jamais croisée. Ça fait longtemps que tu es ici ?

Et oui, parce qu'Ethan connaissait pas mal de monde ou, tout du moins, pas mal de monde de vue. Il était en quatrième année après tout. Il avait vu nombre de novices partir mais aussi un certain nombre s'en aller. Il regrettait parfois ceux qui n'étaient plus là et avec lesquels il avait tissé des liens. Mais il n'était pas du genre à s'appesantir sur le passé. Lorsqu'il les revoyait il était toujours heureux mais il savait lier de nouvelles amitiés. Il avait bon caractère, ça aidait.

- Comment se fait-ce, chère collègue, que vous soyez vous aussi une noctambule ? Tout le monde dort à cette heure de la matinée.

Ethan, bizarre ? Peut-être bien un peu. Mais il se fichait pas mal de l'image qu'il pouvait renvoyer. Il n'était pas du genre à se prendre la tête pour rien. Enfin, ça c'était ce qu'il disait et ce qu'il faisait croire à tout le monde. Dans sa petite tête ça carburait bien plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Elva Di Renzo
3em année
3em année
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 20
Localisation : A la bibliothèque ou dans un endroit calme

Identité:
Rang: Novice de 3ème année
Don: Affinité avec les chats
Aura: Blanche avec des petites touche grises et noires

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Jeu 3 Jan - 0:12

Malgré la nuit qui venais juste de tomber, Elva pouvait voir grâce à la lumière de la lune sont interlocuteur, un jeune homme fort beau, comme beaucoup de novices d'ailleurs, qui lui souriait et acceptant sa proposition, l'arrivant s'assit à côté d'elle.

- Je suis Ethan Grey. Enchantée de faire ta connaissance. Je t'avais jamais croisée. Ça fait longtemps que tu es ici ?

L'italienne s'attendait bien évidemment à la question, elle avait même hésité en donner la réponse dès sa première réplique, mais finalement elle avait renoncé à cette idée, préférant laisser le nouveau lui poser la question. Ainsi, cela faisait un peu de conversation. Seulement Elva se demandait sérieusement si l'inconnu voulait vraiment parler, parce que venir dans un endroit pareil à une tel heure était peu commun, alors elle pensa soudainement que Ethan venait chercher un peu de solitude. Quoique... Ne venait-elle pas de lui proposer d'être solitaire à deux ? Dans ce cas... Il n'y avait pas de problème alors !

- Comment se fait-ce, chère collègue, que vous soyez vous aussi une noctambule ? Tout le monde dort à cette heure de la matinée.

Le ton qu'utilisait Ethan fit sourire la nouvelle. Finalement il semblait être quelqu'un de plutôt sociable, la compagnie de la jeune fille ne lui était sans doute pas si désagréable que ça au final. Elva s'apprêta donc à répondre, mais se souvenant de la précédente réponse, elle réfléchit à laquelle répondre en premier et d'un ton calme entama :

- Effectivement c'est un heure peut commune pour venir ici je vous retourne donc la question mon cher. Mais permettez moi d'y répondre avant. Je trouve que le coucher du soleil est un magnifique à observer, voir le ciel prendre des teinte orangées avant de devenir totalement noir et cédé la place à nuit. Puis petit à petit l'air se fait plus frais plus un bruit ne survient. Je crois que c'est mon moment préféré de la journée j'apprécie donc me retrouvé dans un endroit calme comme ici pour lire et laisser mes pensées s'évadées.

Adressant un sourire tout aussi posé que le ton de sa voix, Elva espérait qu'à travers ses mots, elle n'avait pas mit mal à l'aise Ethan. Elle aimait la solitude, mais elle n'avait rien contre le fait de faire de nouvelles rencontres. Surtout en ce moment, elle était à la Maison du Blois depuis peu donc parler avec les autres novices ne pouvait pas lui faire de mal, bien au contraire, comme ça elle saurait sur qui compter au moment venu. Cette endroit avait peu être calme, Elva doutait fortement qu'il le reste très longtemps.

- Sinon, pour répondre à ta première question, ça ne fait pas très longtemps que je suis ici, en effet. Je viens de la Maison de la Nuit de Venise, mais ça fait une semaine que je l'ai quitté pour venir ici.

Il s'en suivi d'un petit moment de silence qu'aucun des deux novice ne semblait vouloir briser. Regardant son interlocuteur Elva se demandait à quoi il pouvait bien penser. Réfléchissait-il à ce qu'il faisait ici ? Ou s'interrogeait-il sur les origines de la nouvelle ? Tant de solutions possible. L'italienne aimait bien justement le fait de ne pas savoir à quoi les autres pensaient, tenter de percer qui ils étaient réellement mais seulement par la parole, mais tout en faisant attention de ne pas blesser l'autre en allant trop vite ou en parlant d'un sujet sensible. Que les nouvelles rencontres pouvait-être intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Grey

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 23
Localisation : Entre les pages d'un livre ou sous une pile de devoirs. Au choix.

Identité:
Rang: 4ème année
Don: Sa musique vous impose l'humeur du jeune homme ou ce qu'il veut vous faire ressentir. Il agit un peu comme de l'auto-suggestion.
Aura: Comme un ciel d'orage. D'un gris sombre zébré de blanc.

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Lun 4 Fév - 15:17

Le jeune homme sourit. Elva lui plaisait bien. Il avait gardé les paupières à demi baissées alors qu'elle parlait. La voix de la jeune femme avait quelque chose de doux et mélodieux. La mélodie des accents étrangers. La musique étrange et parfois dissonante que donne l'impact d'une langue maternelle différente. Mais, dans le cas présent, cela n'était en aucun cas désagréable. La demoiselle maîtrisait bien le français et son léger accent du sud ne gâchait rien, lui donnant un petit quelque chose légèrement mystérieux. Il lui rendit son sourire, oubliant pendant quelques instants où ils se trouvaient. Mais pour quelques instants seulement. Il aurait voulu la prier de parler encore, d'amener le soleil dans cet endroit morne. Il ne s'en sentait pas le droit mais la jeune femme reprit la parole, comme si elle eut lu dans son esprit.

- Sinon, pour répondre à ta première question, ça ne fait pas très longtemps que je suis ici, en effet. Je viens de la Maison de la Nuit de Venise, mais ça fait une semaine que je l'ai quitté pour venir ici.

Ah c'était donc un bel accent Italien qu'elle avait là. Le jeune homme sourit encore une fois avant de détourner les yeux du visage de la nouvelle. Non pas qu'elle fut désagréable à regarder mais Ethan voulait préserver quelques secondes au moins le doux silence qui s'était installé entre eux. Rien de méchant, pas un de ces silences gênés. Mais, malgré tout, il n'était pas dans son caractère de laisser de tels temps morts dans une conversation. Et puis, il était curieux. La curiosité était peut-être un vilain défaut mais il ne savait comment s'en défaire alors il faisait avec. Ceux qui ne le supportaient pas n'avaient qu'à cesser de lui parler. Telle était sa vision des choses.

- Bienvenue alors. Enfin, il me semble que c'est par ça que j'aurais dû commencer mais bon, je ne pouvais pas savoir. Si jamais tu as besoin d'un coup de main pour te retrouver ici ou quoi que ce soit tu peux venir me voir.

Il avait réussi à retenir ses questions pour quelques temps encore, proposant aimablement ses services. Il aimait pouvoir venir en aide aux autres. Il n'était pas forcément heureux de son sort alors il s'appliquait pour que celui des autres soit meilleur. Il profitait du bonheur des autres, comme une sorte de procuration. Jamais il ne l'avouerait mais il n'empêche. C'était là que se situait la vérité. Il lança un nouveau sourire à Elva, content d'être avec elle même s'il ne la connaissait pas vraiment. Et puis, de toute manière, Ethan aimait plus ou moins tout le monde. Il n'y avait pas de raisons que la jeune femme fasse exception à la règle.

- Dit, c'est comment Venise ? Comme on peut le lire dans les livres ou alors comme Paris ? Par là je veux dire un peu surfait, surtout aux yeux de ceux qui y vivent.

Il était réellement curieux d'en apprendre plus sur son pays d'origine. Il aurait tant voulu pouvoir voyager de part le monde. Il aurait voulu tout voir, tout apprendre. Ce rêve ne l'avait pas quitté, humain ou vampire.
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Elva Di Renzo
3em année
3em année
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 20
Localisation : A la bibliothèque ou dans un endroit calme

Identité:
Rang: Novice de 3ème année
Don: Affinité avec les chats
Aura: Blanche avec des petites touche grises et noires

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Mer 6 Fév - 21:29

Habituellement Elva n'appréciait pas forcément la présence de quelqu'un d'autre parce qu'elle était de nature plutôt réservée et n'aimait pas déranger les autres. Mais là elle devait avouer que Ethan était un jeune homme fort sympathique, il ne lâchait pas son sourire et ne semblait pas gêner de la présence d'Elva donc cette dernière n'avait pas l'impression d'être inutile comme elle pouvait l'être lorsqu'elle s'adressait à plusieurs personnes à la fois et que par la suite ses personnes poursuivent une conversation dont l'italienne n'avait cure.

- Bienvenue alors. Enfin, il me semble que c'est par ça que j'aurais dû commencer mais bon, je ne pouvais pas savoir. Si jamais tu as besoin d'un coup de main pour te retrouver ici ou quoi que ce soit tu peux venir me voir.

Souriant amicalement, la nouvelle remercia son interlocuteur d'un hochement de tête discret. C'était vraiment très gentil de sa part de proposer son aide, enfin Elva savait que si elle avait besoins d'aide elle userait plus de son affinité avec les chats qu'elle irait demander à quelqu'un. Seulement si jamais Ethan était dans les parages, elle mettrait peut-être un peu de temps à hésiter avant de l'approcher. Elle était sûre que le jeune homme était quelqu'un de populaire. En même temps la plus part des novices des quatrièmes années et particulièrement les garçons étaient rarement seuls. Elva savait par ailleurs parfaitement qu'un personne pouvait se comporter différent lorsqu'on lui parlait seul que quand elle était entourée.

- Dit, c'est comment Venise ? Comme on peut le lire dans les livres ou alors comme Paris ? Par là je veux dire un peu surfait, surtout aux yeux de ceux qui y vivent.

Oubliant totalement ce à quoi elle était en train de pensé, l'Italienne fut plongé dans un bain de nostalgie. Ah... Venise. Cette ville était vraiment magnifique il fallait le dire même en y aillant vécu plus de dix années, Elva aimait sa ville natale. Le seul détail qui la gênait s'était le nombre de touristes que Venise attirait. Mais bon, personne n'y pouvait rien, un endroit aussi beau ne pouvait que attirer la population.

- Je ne suis jamais allé à Paris donc je ne pourrais pas comparer, mais j'imagine qu'une ville reste une ville et il y a vraiment beaucoup de touristes à Venise comme il doit y en avoir beaucoup à Paris. Venise est vraiment une ville magnifique. Mes propos peuvent sembler un peu hyperbolique, mais je suis d'accord avec les descriptions que peuvent en faire certains livres. Enfin il y en à des plus réalistes que d'autres bien évidemment.

Si la nouvelle n'était pas forcément quelqu'un de très bavarde, elle pouvait le devenir quand on commençait à parler d'un sujet où elle se sentait pleinement concernée comme son pays d'origine par exemple. Mais Ethan avait attisé sa curiosité, était-il déjà allé en Italie ? Si oui, il n'était sans doute pas allé à Venise sinon il n'aurait pas posé la question sur la beauté de la ville. Venise n'était pas le genre d'endroit qu'on oubliait facilement. Surtout si on avait eu la chance d'assisté à son carnaval. En y repensant, ce serait la première fois qu'Elva raterait cet évènement. Dommage, vraiment dommage.

- Mais et toi ? D'où viens-tu ? Enfin, je veux dire... As-tu toujours vécut dans la région ou pas ?

La nuit ne faisait que commencer et Elva sentait qu'elle allait bien se passer. Enfin... Sauf si Nobu débarquait soudainement pour la réprimander et la forcer d'aller en cours. Parce que oui, il ne faut pas remettre en question l'autorité d'un chat. Ils ont un argument nommé griffe très convainquant. Mais pour le moment l'Italienne préférait s'intéresser à la conversation en cours qu'à ce qu'il pourrait bien ce passer plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Grey

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 23
Localisation : Entre les pages d'un livre ou sous une pile de devoirs. Au choix.

Identité:
Rang: 4ème année
Don: Sa musique vous impose l'humeur du jeune homme ou ce qu'il veut vous faire ressentir. Il agit un peu comme de l'auto-suggestion.
Aura: Comme un ciel d'orage. D'un gris sombre zébré de blanc.

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Lun 18 Fév - 15:59

Ethan ne prononça pas un mot, se contentant d'observer Elva. Cette dernière semblait se perdre dans des souvenirs qui lui étaient inaccessibles. Il savait à quel point les souvenirs pouvaient être importants. Il ne voulait pas l'interrompre dans ses réflexions. Et puis, peut-être réfléchissait-elle seulement à la réponse qu'elle pourrait lui donner.

- Je ne suis jamais allé à Paris.

Le jeune homme sourit à cette réflexion. Lui n'y était pas allé souvent mais une ou deux fois pour voir de la famille. Cela lui suffisait. Il n'était pas vraiment un grand fan des villes et autres espaces confinés. Il avait toujours préféré les grands près et la vue sur un ciel piqueté d'étoiles exempt de pollution. Cela s'était exacerbé depuis qu'il était Novice. Il avait peur de se retrouver en présence de trop d'êtres humains maintenant. Il ne faisait plus partie des leurs. Il n'avait plus sa place dans de tels endroits. Elle lui parla des touristes. Oui, il voulait bien la croire lorsqu'elle lui disait qu'ils étaient nombreux.

- Je suppose que c'est pire lors du carnaval.

Il avait glissé ces quelques mots assez bas, sans vraiment interrompre l'italienne qui continuait sur sa lancée. Ethan ne se vexa pas. Il venait de lui couper la parole. C'était lui qui se montrait impoli. Mais, après tout, est-ce que cela avait vraiment de l'importance ?

- Venise est vraiment une ville magnifique. Mes propos peuvent sembler un peu hyperbolique, mais je suis d'accord avec les descriptions que peuvent en faire certains livres.

Le jeune homme lui sourit, heureux de voir qu'elle ne rechignait pas à lui répondre. Il savait que des questions ne tarderaient pas à lui être adressé. Il redoutait plus ou moins ce moment. Il détestait se dévoiler que ce soit beaucoup ou non. Ce n'était pas forcément un manque de confiance. Ce n'était qu'une protection qu'il arborait. S'il ne disait rien son passé ne pourrait pas l'attaquer. C'était ainsi qu'il voyait les choses. C'était ainsi qu'il s'éloignait de tous. Coupant court à ses pensées Elva précisa qu'il y avait des ouvrages plus réalistes que d'autres. Le Novice voulait bien la croire. Ce qu'elle venait de lui dire le poussait à s'intéresser de plus près à cette ville flottant sur l'eau. Il était d'un naturel assez curieux. Cependant, il n'était pas certain de trouver la motivation. Il était aussi n grand fainéant.

- Mais et toi ? D'où viens-tu ? Enfin, je veux dire... As-tu toujours vécut dans la région ou pas ?

S'il avait pu grimacer sans risquer de vexer la jeune femme il l'aurait fait bien volontiers. Il n'aimait pas parler de lui. Et voilà qu'elle lui parlait de ses origines. Ses yeux bruns se voilèrent un court instant, pleins de nostalgie. Il regrettait tellement sa vie d'avant … Être Novice n'était pas si mal mais jamais il ne pourrait oublier que cela lui avait fait perdre sa famille.

- Je ne vivais pas à Blois mais je suis toujours resté en France. Je me souviens être allée en Espagne alors que j'étais encore jeune mais c'est tout. Je n'ai jamais eu l'occasion de beaucoup voyager. Et il faut bien avouer que je le regrette.

Il laissa planer un silence entre eux. Il repensait à tous les projets qu'il avait fait. A tout ce qu'il avait rêvé d'être, à toutes ces choses qui ne pourraient plus jamais se réaliser. Une fois devenu vampire plus rien ne serait pareil. Ce serait une nouvelle étape dans cette vie dont il n'avait pas envie. Il aurait voulu pouvoir rendre ce cadeau empoisonné. Mais ça ne fonctionnait pas comme ça, il le savait pertinemment. Il lança un nouveau sourire à Elva, cachant ses inquiétudes derrière cette expression. Il était devenu très doué à ce petite jeu. Tous croyaient qu'il n'était que bonheur et bonne humeur, content de son sort. S'ils savaient … Mais il ne fallait pas qu'ils sachent. Ethan tenait à ce qu'on ne le juge pas sur ce qu'il était et ce qu'il avait pu être. Et puis, on vous accepte tellement plus facilement lorsque vous n'êtes que rire et sourire.

- Mais j'aime vivre ici. On a de très belles choses même si pour le monde entier la France se résume à Paris. Personnellement je préfère la campagne à la ville. Ne serait-ce que pour les étoiles.

Un léger sourire ourlait ses lèvres alors qu'il levait les yeux au ciel pour observer le voile noir de la nuit s'illuminer peu à peu de millier de points blancs. Il aimait regarder les étoiles même s'il était toujours incapable de désigner la moindre des constellations. La Grande Ourse à la limite, et encore. Il pencha la tête vers l'italienne, laissant sa tête ballotter en arrière.

- Tu sais reconnaître les étoiles ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Elva Di Renzo
3em année
3em année
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 20
Localisation : A la bibliothèque ou dans un endroit calme

Identité:
Rang: Novice de 3ème année
Don: Affinité avec les chats
Aura: Blanche avec des petites touche grises et noires

MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   Mer 20 Fév - 21:16

Patiente, Elva attendait la réponse de Ethan sans un bruit. Elle savait pertinemment que les questions mal posées pouvaient être blessantes, elle espérait donc sincèrement qu'elle ne venait pas de commettre cette erreur. Mais il était impossible de le savoir avant d'avoir essayer de toutes façons. Elva n'était pas non plus un modèle de compréhension humaine. Elle était plutôt le genre de fille à dire ce qu'elle devait dire sans passer par quatre chemins. Enfin, l'italienne n'avait pas beaucoup de contact avec les autres non plus donc ce trait de caractère passait plutôt inaperçus. D'ailleurs elle n'était pas née comme ça, c'était à cause de Nobu qu'elle l'était devenu.

- Je ne vivais pas à Blois mais je suis toujours resté en France. Je me souviens être allée en Espagne alors que j'étais encore jeune mais c'est tout. Je n'ai jamais eu l'occasion de beaucoup voyager. Et il faut bien avouer que je le regrette.

Voyager. Voilà un mot qui faisait rêver Elva. Quitté l'Italie ne lui été encore jamais arrivée, avant de changer de Maison de la Nuit. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle lisait beaucoup, si ses parents ne voulaient pas sortir, la jeune fille avait trouvé un moyen plus... Pacifique de s'évader. La bibliothèque avait toujours été une sorte de seconde habitation pour elle et Elva ne calculait plus le nombre de fois où la bibliothécaire avait dû la réveillé en disant qu'elle devait fermé maintenant.

- Mais j'aime vivre ici. On a de très belles choses même si pour le monde entier la France se résume à Paris. Personnellement je préfère la campagne à la ville. Ne serait-ce que pour les étoiles.

Hochant la tête en souriant, Elva n'était pas contre cette vision. Les choses les plus simple sont parfois les plus belles, alors pourquoi s'entêter à faire des création toujours plus grandes, plus originale. Il n'y avait qu'à comparer : La tour Eiffel, cet énorme édifice en fer célèbre pour ça hauteur et une simple rose, rouge, éphémère mais symbole de tant de choses telle que l'amour alors qu'une tour... C'est seulement un symbole de puissance rien de plus.

- Tu sais reconnaître les étoiles ou pas?

Toujours aussi calme et posée, l'Italienne tourna les yeux vers le ciel étoilé. Il faisait totalement nuit à présent, mais le silence régnait encore, c'était peut-être l'endroit qui faisait ça. Elva tenta de chercher les quelques constellations qu'elle connaissait, mais ne parvînt pas à les trouver. Peut-être n'était'elle pas visibles en cette saison qui sais ? Hochant donc négativement la tête, la novice se tourna vers Ethan avec un regard désolé.

- Non... Pas du tout, je connais quelques constellations, mais serait incapable de les retrouver dans le ciel.

Reportant son attention sur la voie lactée, Elva commença à se reposer toutes ses questions qui la prenaient à chaque fois qu'elle regardait le ciel. Qui avait-il au dessus d'eux ? L'espace était-il aussi infini qu'on le décrivait ? Ces interrogations avaient déjà des réponses scientifiques, certes, mais la novice préférait s'attarder sur le côté mystique de la chose. Elle en fit donc par à son voisin :

- Mais ne penses-tu pas que c'est mieux ainsi ? Tout le monde à ses secrets. Alors pourquoi vouloir toujours les percés ? Si tu connaissais toutes ses étoiles par coeur, verrais-tu le ciel ce la même façons qu'en ce moment même ?

Ces mots n'était pas dit au hasard. L'Italienne avait déjà réfléchit sur ses propos, elle était même venue à en conclure que l'astronomie s'était comme apprendre une langue étrangère : c'est beau à entendre (enfin à regarder pour le ciel), compliquer à apprendre et une fois connu, une fois tout mystères dévoilé, on ne porte plus d'intérêt aux sonorité de chacune de nos phrases, devenu tellement banale. Comme on ne s'occupe plus de cette jolie traînée d'étoiles devenue des planètes, des comètes, des astéroïdes, organisées en constellations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un endroit calme et paisible [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un endroit calme et paisible [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche d'un endroit calme [libre]
» Lecture paisible (libre)
» Un endroit calme
» La ferme, un endroit paisible? Pas sûr... [Libre]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: Jardin du Souvenir-
Sauter vers: