Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mar 27 Nov - 19:43

Et bien, alors c'est ici que je devrais rester jusqu'à ce que Hawaï, le corbeau m'ayant choisie, décide de transformer un animal ou un novice quelconque en repas? Bah oui, il a un fichus caractère...rien qu'à parler avec lui on peut s'en rendre compte. Enfin, je ne pense pas que tous les novices ou vampires peuvent entendre ses remarques grincheuses à longueur de journée. Chance ou pas? Il faut dire que je l'aime bien quand même le pépère!

Donc, me voilà seule dans un endroit que je ne connais pas. Une forêt visiblement.

-Pfff, bah Hawkaï, moi j'dis, trop d'arbres tue les arbres! Tu pourrais un peu m'aider au moins!


Je l'entendis -encore- se plaindre, avant de le voir s'envoler. Je soupirais bruyamment en dépliant mon ombrelle et en commençant à chercher une musique potable à écouter sur mon portable. Cela pouvait paraître étrange d’utiliser une ombrelle de nuit, mais cela me détendais un peu. Je tombais sur deux ou trois musiques déprimantes à souhait avant de trouver ce que je cherchais.

Du Black Metal. Oui, j'étais plus d'humeur à ne faire qu'une bouchée de celui qui aurait le malheur de s'approcher de moi et à faire rouler des têtes, mais, étrangement, seul ce genre de musique me calmais...voir m'endormais d'ailleurs.

J'optais finalement pour le grand classique de My Apocalypse du groupe Arch Enemy. Je traînais mollement ma valise d'environ deux tonnes et demi et je me calmais, lentement mais surement.

J’avais hâte de trouver ma chambre pour enlever mon corset noir et violet, car mon dos commençait à me faire souffrir avec cette tension accumulée et cette valise. Je ressentis un petit frisson remonté le long de ma colonne vertébrale quand je sentis une petite brise glaciale. L’apaisement que me procurais habituellement les forêts (et en particulier celle-ci, dont je ressentais la puissance énergétique) s’estompait peu à peu et j’eus soudain envie de sortir de ce lieu pourtant normalement sécurisant.

Mes pensées furent interrompues par un croassement d’alerte de Hawkaï, qui semblait me prévenir de l’arrivée de quelqu’un. Le corbeau se percha sur mon ombrelle...c'est qu'il est lourd en plus! Je crus voir du mouvement du coin de mon œil, je me retournais comme une tornade et je m'apprêtais à envoyer sur les roses la première personne qui se trouverait derrière moi...à moins que celle-ci ne soit pas complètement débile et sache se défendre.

Je pris un regard glacial, ce n'était pas la meilleure technique pour s'intégrer quelque part, mais au moins, on me laissait plus facilement en paix ainsi.

A l'attaque! Un sourire sadique et pas franchement rassurant s'afficha sur mes lèvres...peut-être pas pour longtemps d'ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Sam 1 Déc - 14:14

La Forêt de Nyx, l'endroit qui était devenu le moins sur de tout le domaine. Il s'était passé des choses étranges et les meurtres précédents n'avaient rien arangé...
C'était pourtant là que j'étais, c'était dangeureux mais j'avais besoin de la pressance à la fois rassurante de la forêt et oppressante telle qu'elle était devenue. J'étais donc partie courir un peu, j'allais devoir accueillir une nouvelle élève, une élève de troisième année.
Encore un transfert, un énième transfert, je ne savais pas ce à quoi pensé les matriarches de la société des vampires mais en tout cas pas à la sécurité des enfants de Nyx. Et Loshad, n'y pouvait rien, aussi élevé soit-elle dans la hiérarchie vampirique, elle ne faisait pas partie du conseil et n'avait pas son mot à dire. De grand changement s'ammorçait et on y pouvait rien...

Vétue d'un jogging noir, veste noir et basket noire, les cheveux relevés en une longue queue de cheval stricte qui me donnait l'air invulnérable, je courais en régulant mon souffle avec comme seul fond sonore le souffle rythmé de ma respiration et les foulées mesurées. Il y avait aussi la brise fraiche, qu'on aurait même pu qualifié de froide mais ça m'inportait peu...

Je continuais à avancer lorsque j'entendis un croassement, le croassement caractéristique d'un corbeau. Aussi fou que cela puisse paraître, je m'arraîtais et saluais le corbeau, une vielle habitude que j'avais conservé, une habitude qui ici ne paraissait pas si bizarre.
Il disparue sous les arbres et j'avançais dans cette direction. Pourquoi ? Aucune idée.
J'arrivais derrière une jeune femme, vêtue d'un corset - qui d'ailleurs n'est pas l'accesoire de mode le plus confortable - noir et violet. Elle étatit définitivement gothique ou du moins en avait l'air. Elle se retourna comme une furie avec un regard carnassier.
Je connaissais cette fille, je la connaissais tout simplement parce que c'était la fille que j'étais censé accueillir dans moins d'une heure.
Elle était en avance.

"Nydessa Corvus-Tenebris ?! Je me trompe ?" Demandais-je.

Je fis fît du regard glacial de mon interlocutrice et offrit un sourire chaleureux. Je n'allais pas me demonter parce qu'une nouvelle plus vieille que moi affichait un sourire sadique. J'étais au-dessus de ça et après tout, ce n'était peut être qu'un air qu'elle voulait se donner...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Sam 1 Déc - 20:32

C'est à ce moment que je vis cette novice. Étrangement, elle répondit à mon regard glacial par un sourire chaleureux, ce qui effaça mon sourire sadique Nan mais quelle imbécile je suis! Se dégonfler à la dernière seconde, bravo! Je suis malade ou quoi?

Je pris un air désintéressé, alors qu'en réalité, toute mon attention était reportée sur cette personne.

"Nydessa Corvus-Tenebris ?! Je me trompe ?"

Elle ne paraissait pas du tout impressionnée. Bêtement, cela me plaisais. Cependant, ce n'était pas une raison pour faire augmenter mon estime en elle, je restais neutre, tout comme les traits de mon visage accompagnés de mon regard toujours aussi glacial. Je ne me posais pas plus de questions sur le fait qu'elle connaisse mon nom. De toute façon, deux possibilités s'offraient à moi; soit ma réputation pas forcément géniale était arrivée jusque ici, soit elle était venue pour me chercher.

"Oui, c'est bien moi...En même temps, je n'ai pas une gueule à être la reine d'Angleterre!"

Et mince! Je ne devais pas être en forme décidément, j'aurais dû lui lancer un truc du plus recherché...honnêtement, j'avais la flemme et j'avais encore plus la flemme d'être sympa avec cette personne dont j'ignorais le nom.

Peut-être n'étais-ce qu'une impression, mais je crus qu'elle s'apprêtait à parler, sans plus attendre, je la coupais, du moins, j'espérais l'avoir fait, cela me remontais le moral...et oui, je peux parfois être méprisable.

"T'as couru?"

J'avais balancé cela sans prévenir, d'un air détaché. En effet, la novice portait une tenue de sport noire qui contrastait décidément parfaitement avec mon corset, tout comme son sourire chaleureux par rapport à mon regard vide d'émotions.Comme une idiote, je répondais à ce fameux sourire par un autre de ma spécialité, ne paraissant ni vraiment sincère, ni vraiment hypocrite...du signé Nydessa quoi.

Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mer 19 Déc - 16:51

Son sourrire sadique s'effaça avant de laisser place à un air neutre mais toujours aussi froid qui montrait bien que je ne l'impressionnais pas moins du monde. Mais ça n'étais pas important, sans ce départir de cet air et d'une légère morgue qu'elle ne cachait point, elle répondit à ma question:

"Oui, c'est bien moi...En même temps, je n'ai pas une gueule à être la reine d'Angleterre!"

Je souris légèrement à cette forme d'humour ironique, j'avais parfois tendance à être comme ça aussi mais je le faisais avec plus de chaleur contrairement à Nydessa, puisque c'était bel et bien Nydessa Corvus-Tenebris. Je jetais un rapide coup d'oeil sur le corbeau. Ces oiseaux m'avait toujours fasciné, il représentait ce mélange à la fois de mystère, de majesté, un côté un peu sombre du à leur réputation mais magique. Oui, j'étais folle...
J'aillais me présenter mais avant même que je n'ouvre la bouche la novice me posa une question. Une question stupide, rhétorique mais une question quand même. La novice de demanda:

"T'as couru ?"

Si j'avais eut sa répartie, j'aurais réondu que non, je faisais un tennis ça se voyais non. Mais comme j'étais plus sociable que ça je répondis ce qu'il était le plus logique et le plus vraie. Je répondis ce que je faisais.

- Je ne t'attendais pas si tôt, j'ai cru pouvoir faire un petit jogging avant mais apparement tu es arrivée avant et pas à l'endroit auquel on penserait en premier... surtout en ce moment ! Je me présente, Lyna Dawson.

Voilà, Veritas facit legem. La vérité fait la loi. Quand à ma présentation qu'ajouter de plus: "salut, je suis en deuxième année, j'ai une marque pleine mais c'est normale, quoique et en plus de ça, je suis dirigeante des Filles de la Nuit ! Oh et je suis la formation de grande Prêtresse..." C'eut était un vrai manque de modestie ou plus simplement une vantardise complète de ma part. De toute façon, soit elle le saurait bien assez tôt, soit elle le savait déjà. Donc, au pis aller. Elle serait au courant. Inutile donc de s'étaler sur cela.

- Et si on rejoignait l'établissement ? J'imagine que tu n'as pas envie de te trimballer avec tes affaires dans les bois pendant des lustres...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mer 19 Déc - 17:36

- Je ne t'attendais pas si tôt, j'ai cru pouvoir faire un petit jogging avant mais apparement tu es arrivée avant et pas à l'endroit auquel on penserait en premier... surtout en ce moment ! Je me présente, Lyna Dawson.

Lyna Dawson hein? Je retiendrais. Je me demandais ce que signifiais ce "surtout en ce moment", je ne suivais que de très loin les nouvelles après tout. Mais bon, j'aurais préférée qu'on me coupe la langue plutôt que de poser la question


- Et si on rejoignait l'établissement ? J'imagine que tu n'as pas envie de te trimballer avec tes affaires dans les bois pendant des lustres...


Je levais les yeux au ciel. La vache, quelle perspicacité...

-Si, j'adooore faire le poireau, juste pour voir si je prends racine...

Fidèle à moi même...Nydessa, cette fille formidablement aimable et chaleureuse...

Il n'empêche qu'elle ne s'était pas démontée, comme beaucoup avant. En général, ils hésitent entre se défiler et se planquer dans un trou.J'avais aussi remarqué que Hawkaï, le corbeau m'ayant choisie attirait son attention.

-Il est beau, n'est ce pas?


Mon regard était moins glacial, je ne baissait pas la garde pour autant. Il me sembla entendre Hawkaï se lancer dans une tirade narcissique, ce qui me fis pousser un long soupir dépité. J'avisais de me mettre en marche vers je ne sais où en fait. J'essayais juste de ne pas prendre un air de paumée.


-Il s'appelle Hawkaï, il m'a choisie peu de temps après que je sois marquée.
Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mer 26 Déc - 15:49

-Si, j'adooore faire le poireau, juste pour voir si je prends racine...

Et hop ! Une petite remarque ironique. Ca y est, je commençais doucement à m'y faire. Dire qu'elle avait un fichue caractère n'était pas faux. Dire que celui-ci était agaçant était faux. Après tout, Grace m'avait habitué à pire, cette fille était la fille la plus garce que j'avais connue de toute ma vie, maintenant vampire adultes elle était tout de même devenue une amie ou du moins, elle me traité avec un peu plus de respect.
Je pris un des sac de Nydessa, sans son autorisation au risque d'avoir droit à un fusillement en bonne et due forme, je n'allais pas la laisser se trimbaler ce fardeau tout le long, surtout que le chemin risquait de l'être. Nydessa s'était enfoncé un peu trop loin dans la forêt. Il me semblait même qu'en continuant elle aurait atteint le jardin, le cimetière quoi, qui ne l'aurait sans doute pas rebuté vu son style...

Je pris légérement la tête de notre duo, sufisamment pour montrer le chemin mais pas trop pour être à sa hauteur et discuter librement. Elle reprit d'ailleurs la parole:

-Il est beau, n'est ce pas?

Elle désigna d'un regard le corbeau perché sur son épaule. Oui, il était beau. Magnifique même. Pour dire la vérité aussi, c'était la première fois qu'un corbeau se tenait aussi près de moi. Attirée par ces oiseaux qui eux ne s'interessaient guère à moi. Peu importe. Son plumage était magnifique, noir, brillant, reflétant la lumière en teinte diffractés. Superbe. Un bec fin, un regard perçant.

-Il s'appelle Hawkaï, il m'a choisie peu de temps après que je sois marquée.

Hum, intéressant. Généralement, des chats choisissaient un novice. Mais bon, notre dernier professeur avait un chien, il y avait eut un tigre une fois et Birdy avait une chouette. Pire que Poudlard ici... Enfin bref, les choix reflétaient souvent votre personnailté. Je jetais un autre coup d'oeil au corbeau qui semblait très fier.

- Tu es magnifique Hawkaï. Dis-je au corbeau. Je crus percevoir un certain plaisir à ce compliment dans son ragard puis je me tournais vers Nydessa. Tu connais la légende du Corbeau ?

Une légende intéressante que j'avais un jour appris. Attendant sa réponse, nous avançâmes dans la forêt, nous quittâmes les petits sentier pour un chemin plus large et plus souvent emprunté. En le suivant, il conduirait directement sur l'écurie puis le campus.

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mer 26 Déc - 18:04

Je vis la novice me prendre un sac, sans me demander mon avis. Peut-être étais-ce ce qu'il y avait de mieux à faire...je fronçais légèrement le nez, mais je me passais, pour une fois de remarques, non pas que je sois en manque d'inspiration, mais à quoi cela m'aurait servie? De toute façon à la voir, Lyna ne se sentait absolument pas impressionnée. Tant mieux pour elle, tant pis pour moi, je n'aurais pas pus m'en amuser.

- Tu es magnifique Hawkaï.

A cette remarque, je sentie la fierté du corbeau m'ayant choisie. Cela pouvait probablement se lire dans ses yeux. Je fus agréablement surprise de ne pas l'entendre s'en vanter. Il était, certes, superbe, mais aussi une plume narcissique -pour ne pas dire un poil, ce qui ne serait pas très approprié-.

-Tu connais la légende du Corbeau ?

Argh! Piégée! Soit je ravalais mon égo -ce qui ne serait pas une tâche des plus simples- et je restais honnête, soit j'ignorais sa question. Je n'avait aucunement l'envie de mentir, surtout après le fait, qu'un jour, dans ma précédente Maison de la Nuit, je fus prise dans ma bêtise par un novice ayant un don lui permettant de vérifier la véracité des propos employés.

Je n'avais pas non plus l'envie de laisser le temps à qui que ce soit de voir que je cogitais, que je pesais le pour et le contre. Finalement, après un court combat intérieur, ma curiosité l'emporta de peu sur mon égo. Je grommelais deux ou trois mots incompréhensibles, puis je prenais à nouveau la parole, en faisant comme si je m'intéressais plus aux arbres bordants le chemin qu'à la conversation:

-...humpf...vas-y raconte.

Mais ne t'attends surtout pas à ce que je t'en remercie.
Pour tenter de me rassurer au sujet de cette maudite curiosité, je me disais, qu'au pire, si mon interlocutrice prenais ça pour une victoire personnelle, cet endroit deviendrait simplement une scène de crime...

Je pus entendre une légère réprimande d'Hawkaï:


"Espèce d'inculte!"
Je le fusillais du regard ...ou peut-être une double scène de crime en fait...
Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Ven 28 Déc - 17:55

Elle ne semblait pas intéréssée. Peut être est-ce seulement un air, peut être est-ce vrai. Je dévisageais légérement mon interlocutrice. Long cheveux noir, teint blafard, corset hyper sérré... Et quand je pense qu'on m'insinue parfois que les pointes de danseuses était une sorte de torture, ces gens là ne connaissait pas le corset apparement... Nydessa aurait fait fureur soit à Halloween, soit dans une soirée gothique, elle faisait très cliché vampirique. Quoiqu'il en soit, elle préféra observer les arbres plutôt que ma personne en me répondant d'un air ennuyé:

-...humpf...vas-y raconte.

Elle jeta alors un regard furibond à son corbeau comme si celui-ci venait de lui reprocher quelque chose. Hum... OK. Je continuais à avancer lorsque je commençais mon pittoyable récit sur la légende du corbeau. Pittoyable car je ne savais pas l'abborder...

- Il me semble que c'est une légende chrétienne, en tout cas elle n'est pas grecque. On raconte que jadis, le corbeau était blanc, aussi blanc que la neige des cîmes et qu'il se serait associer aux sorcières. Alors Dieu, pour les punir, les maudit à garder pour toujours, en signe de leur traitrise la couleur de l'obscur. Le noir....
Mais ça ne reste qu'une légende et puis je préfère le corbeau en noir.


Que dire de plus, j'attendis sa réaction. Je n'avais pas grand chose à dire d'autre, pas grand chose à observer ou à écouter. Le vent soufflait toujours et secouait les branchages. Il faisait un peu plus frais, une fraicheur que très peu incommodante. Nous étions presque arrivée à l'orée de la forêt et je voyais déjà le près le plus proche avec le vent qui apportait encore un hennissement lointain. Je me demandais si Loshad était à l'écurie mais j'imaginais que non, elle avait beaucoup de travail et devait surement être dans son bureau, au temple de Nyx. Temple qui se trouvait totalement à l'opposé de notre chemin.

Nydessa prit alors là parole.
[Désolé, c'est hyper court mais bon, je pouvais pas dire grand chose de plus]

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Sam 29 Déc - 14:23

[Aucun problème, c'est vrai qu'il n'y avait pas grand chose à dire ^^]

Je remarquais que Lyna me dévisageait légèrement, je n'en tenais pas compte et je continuais de feindre mon intérêt pour le décor assombri par le ciel nocturne. La novice commença son récit en continuant d'avancer:


- Il me semble que c'est une légende chrétienne, en tout cas elle n'est pas grecque. On raconte que jadis, le corbeau était blanc, aussi blanc que la neige des cîmes et qu'il se serait associer aux sorcières. Alors Dieu, pour les punir, les maudit à garder pour toujours, en signe de leur traitrise la couleur de l'obscur. Le noir....
Mais ça ne reste qu'une légende et puis je préfère le corbeau en noir.


Tiens, ça confirme, je ne la connaissais pas celle-là. Mon interlocutrice attendait probablement que je prenne la parole, je me lançais, en haussant néanmoins un sourcil, avec un air un tantinet dédaigneux. Cet air justement n'était pas contre elle, mais plutôt par rapport à l'histoire, que j'avais tout de même trouvée intéressante.

-...Tu sais, ce n'est pas étonnant qu'ils aient pondus quelque chose comme ça. Les sorcières....c'était des botanistes, des guérisseuses, des femmes sages, des shamans de l'époque en quelque sorte.
Je pense que c'était des vampires à la base, hors, les vampires étaient mal vues par l’Église à cette époque il me semble. Les affinités avec les éléments expliqueraient le fait qu'on attribue la magie aux sorcières. Peut-être bien qu'elles avaient justement une affinité avec les corbeaux...après tout, il suffisait d'être une femme et d'exposer son opinion pour finir au bûcher ou pendue.


Je m'étonnais moi-même d'avoir autant parlée, c'était plutôt rare que je me lance dans de pareilles tirades. Étrangement, je ne m'arrêtais pas là et poursuivais dans un rire jaune.

-Si nous étions toujours à cette époque, je pense que j'aurais fini brûlée depuis longtemps, soit pour sorcellerie, soit pour hérésie. De toute façon, je préfère aussi les corbeaux en noir, c'est une couleur très symbolique le noir.

Je ne m'attendais moi-même pas à déballer tout ça, mais étant donné que j'étais partie pour parler, je posais la question qui me brûlais les lèvres, reportant mon intérêt sur mon interlocutrice:

-As-tu une ou plusieurs affinité(s) toi? J'ignore si tu es au courant, mais moi j'en ai une avec ces chers oiseaux nécrophages.

J'avais prononcé ce dernier mot avec un entrain évident et surement visible en jetant un coup d’œil ravi à Hawkaï, semblant songeur. J'attendais de voir si la novice avait réussie à me suivre dans ma tirade et ce qu'elle allait me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Jeu 3 Jan - 15:41

Étonnamment, elle sembla intéressée par mon histoire, même si elle affichait toujours un air dédaigneux. Elle me répondit le plus sérieusement:

-...Tu sais, ce n'est pas étonnant qu'ils aient pondus quelque chose comme ça. Les sorcières....c'était des botanistes, des guérisseuses, des femmes sages, des chamans de l'époque en quelque sorte.
Je pense que c'était des vampires à la base, hors, les vampires étaient mal vues par l’Église à cette époque il me semble. Les affinités avec les éléments expliqueraient le fait qu'on attribue la magie aux sorcières. Peut-être bien qu'elles avaient justement une affinité avec les corbeaux...après tout, il suffisait d'être une femme et d'exposer son opinion pour finir au bûcher ou pendue.

Je ne fus pas vraiment surprise, d'abord parce que j'étais d'accord avec elle, ensuite parce que sous ses grands airs, Nydessa était finalement comme tout le monde, quelqu'un de bien dans le fond. Nydessa avait raison sur la nature des sorcières, la société chrétienne patriarcale n'acceptait pas l'idée d'une société matriarcale et ses femmes de pouvoirs étaient souvent envoyées au bûcher et condamné.

-Si nous étions toujours à cette époque, je pense que j'aurais fini brûlée depuis longtemps, soit pour sorcellerie, soit pour hérésie. De toute façon, je préfère aussi les corbeaux en noir, c'est une couleur très symbolique le noir.

A cette époque aussi, j'aurais fini brûlée, comme tous les novices et vampires ici. Le noir était en effet très symbolique, dans toutes les populations, le noir avait un sens bien particulier, parfois différents mais se regroupant souvent en un sens commun. Entre le deuil, le mal et bien d'autres... J'acquiésais donc à cette tirade avant qu'elle ne pose THE question.

- As-tu une ou plusieurs affinité(s) toi? J'ignore si tu es au courant, mais moi j'en ai une avec ces chers oiseaux nécrophages.

La super-question-qui-tue ! La question embarrassante qui me faisait soit passé pour quelqu'un d'exceptionnel, soit quelqu'un de jalousé. Mon interlocutrice semblait très fière de son affinité et j'étais moi même très fière des dons que Nyx m'avait offert me cela était parfois problématique pour les uns, je commença donc part un petit rire.

- Et bien, en fait, Nyx m'a fait don de trois affinités et du don de médium... Comment dire, quand je touche les gens, leur marques souvent, occasionnellement il m'arrive d'avoir des sortes de flashs du passé, du futur et parfois du présent de proches, ça arrive très rarement et seulement quand je touche les gens avec ma main gauche...

Je levais celle-ci. C'était toujours délicat d'afficher ces morceaux de ma vie qui faisait ce que j'étais et le "métier" que je voulais exercer. Devenir prêtresse de la déesse. Je continuais sur les affinités:

- Quand aux affinités: Air, Eau et Esprit. Voilà.

J'attendis avec impatiente la réaction de ma camarade, nous longions maintenant l'écurie et l'on entendait quelques chevaux hennir. Surprise, condescendance, lassitude ? Qu'allait-il s'afficher sur le visage de Nydessa ?

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Jeu 3 Jan - 19:59

L'autre novice m'avait écouté sans broncher, je pris cela comme une approbation, qui se confirma quand je la vis acquiescer. J'attendais la réponse à ma question, qui me vint après un petit rire de sa part.

- Et bien, en fait, Nyx m'a fait don de trois affinités et du don de médium... Comment dire, quand je touche les gens, leur marques souvent, occasionnellement il m'arrive d'avoir des sortes de flashs du passé, du futur et parfois du présent de proches, ça arrive très rarement et seulement quand je touche les gens avec ma main gauche...

Je vis Lyna lever sa main. Alors comme ça elle est médium, hum, intéressant.Espérons juste qu'aucun flash sur mon passé ne lui apparaisse, ce n'est pas ce que je préfère dans mon histoire minable. J'affichais un air neutre, qui pouvait peut-être ressembler quelque peu à de la froideur.


- Quand aux affinités: Air, Eau et Esprit. Voilà.

Mon interlocutrice semblait attendre ma réponse. Je ne répondais pas tout de suite, d'abord une légère ombre de surprise dut parcourir mon visage avant de disparaître tout aussi rapidement, je doute même qu'elle ne l'ait aperçut.

Je gardais mon air neutre, songeuse. Je pouvais parfois paraître désagréable, peut-être était-ce vrai, néanmoins, il n'était pas dans mes habitudes de convoiter quelque chose, encore moins si c'était un cadeau de la Déesse. Ce n'est pas pour autant que je serais en admiration et que je considérais cette novice comme exceptionnelle pour ça. Bien que Nyx l'ai gâté, jamais je ne me serais abaissée à la considérer comme une bête de foire, je ne savais que trop ce que cela faisait qui plus est.

Un hennissement me ramena à la réalité. Je haussais les épaules puis je répondais:

-Nyx doit t'apprécier pour t'offrir ces dons, je suppose que tu es promise à un parcours important...et plein d'embûches. Mais ça, je suppose que tu as déjà dus y faire face, et ce n'est que le début, si tu veux mon avis.

Très rassurant j'imagine... Je poursuivais presque aussitôt avec un sourire en coin, certainement à la limite de l'effrayant.

-Et si tu veux une oreille compatissante et rassurante, es pitié de toi, va voir ça avec quelqu'un d'autre.

J'étais soudainement de bonne humeur, j'ignorais pourquoi. Certainement les hennissements, premièrement parce que j'aimais beaucoup les chevaux et aussi parce que cheval rime avec écurie et que si il y avait une écurie, il devait y avoir les dortoirs non-loin de là. Je pourrais donc enlever ce corset qui commençait à me broyer le dos...en même temps, marcher avec pour un si long trajet n'étais pas ce que j'aurais appelé "l'idée du siècle".

Avant que mon interlocutrice ne puisse réagir, je lui collais une petite pichenette sur le croissant de sa marque.

-Et même si tu dois déjà le savoir, et que cela peut paraître déplacé vu que pour toi je suis la nouvelle qui risque de t'en faire baver tôt ou tard, gardes bien en tête que c'est un honneur de servir Nyx, même si tu rate ta transformation. Au pire, je viendrais déposer quelques fleurs sur ta tombe...même si ce serais plus par pitié qu'autre chose.

C'était certainement très sympathique à entendre... J'attendais avec toute l'attention du monde la réaction de Lyna, juste pour savoir si elle allait bien le prendre ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mer 9 Jan - 16:26

Nydessa resta très neutre, pas d'écarquillement, pas de surprise, juste un air neutre et entendu. J'en fut soulagé, j'en avais assez des regard soit jaloux soit admiratifs. J'étais quelqu'un de normal, comme toutes les autres. Elle me répondit très sérieusement.

-Nyx doit t'apprécier pour t'offrir ces dons, je suppose que tu es promise à un parcours important...et plein d'embûches. Mais ça, je suppose que tu as déjà dus y faire face, et ce n'est que le début, si tu veux mon avis.

Je failli trébucher. Bordel, c'était moi la médium mais c'était elle qui de tout le monde avait le mieux saisi la situation. En effet, de tel don était un cadeau mais aussi une sorte de malédiction. Le pouvoir attire le pouvoir, et les ennuis. J'avais déjà essuyé un gros problème lors de ma première année, les vampires n'étaient pas tous bons, et mon avenir promettait d'être tout aussi prenant. De plus, ces dons, dans mes périodes de doutes, pouvaient m'éffrayer vraiment, je repoussais souvent les limites, mes jusqu'où encore ?! C'était à la fois excitant et dangereux, excitant de découvrir une foule de possibilités et dangereux car comme toute les formes de magies, cela avait ses limites physiques et psycologique. Je pouvais au pire des cas devenir totalement folle.

-Et si tu veux une oreille compatissante et rassurante, es pitié de toi, va voir ça avec quelqu'un d'autre.

J'eus un rire franc avant qu'elle ne reprenne encore plus sérieuse, nous arrivions au bout de l'écurie et le campus nous faisait face. Batiment ancien de grande classe, majestueux et assez imposant. Mais j'aimais ce batiment, il restait à la fois superbe et sobre, pas de fioritures inutiles, je la majesté à l'état brut. Elle me calla une pichenette sur mon croissant de lune et ajouta:

-Et même si tu dois déjà le savoir, et que cela peut paraître déplacé vu que pour toi je suis la nouvelle qui risque de t'en faire baver tôt ou tard, gardes bien en tête que c'est un honneur de servir Nyx, même si tu rate ta transformation. Au pire, je viendrais déposer quelques fleurs sur ta tombe...même si ce serais plus par pitié qu'autre chose.

- Je ne l'oublie pas ! Dis-je souriante, un sourire entendu. Nyx m'a apporté beaucoup et je lui suis reconnaissante alors même que d'autre aurait pu être marqué à ma place. Je sers Nyx de tout mon coeur et c'est bien pour ça que je souhaite devenir prêtresse...

J'attendis, un peu, le temps qu'on arrive au niveau du batiment. Pour parler un peu de l'école, faire le point sur les gens d'ici, les professeurs et autres:

- En ce qui concerne les novices ici, tu remarquerais que c'est comme partout: des hypocrites, des garces mais aussi des gens bien. Beaucoup de novices ont des dons ici, on finit par avoir l'impression d'être chez les X-mens... Mais tu t'habitueras vite. Quand aux profs, il te suffit de ne pas provoquer Cerridwyn Surionn, et tout ira bien. Tu rencontreras Loshad, notre grande prêtresse bientôt... Il y a juste deux ou trois trucs important. Il y a un couvre-feu. Nous avons du faire face à deux meurtres... et la nuit des Parents arrive bientôt...

[je considère que notre Rp se passe avant la nuit des Parents]

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mar 15 Jan - 16:47

[désolée du retard, je manquais cruellement de temps et j'avais pleins de contrôles à rattrapés Rolling Eyes]

Lyna me semblait soulagée dans un premier temps, puis suite à ma première réponse, elle eut l'air surprise. Allez savoir pourquoi! Je ne suis pas médium, moi.
Sérieusement, j'avais été assez effrayante et persuasive pour qu'elle prenne peur?
J'en doutais fort! Elle aurait certainement fuit bien avant si ça avait été le cas, mais je me complaisais dans l'idée de terroriser les gens, donc je ne me posais pas plus de questions.

Suite à ma deuxième réponse, la novice se mit à rire. Pourtant ce que j'avais dis n'était pas spécialement faux. N'étant pas une spécialiste des relations humaines, je pouvais parfois avoir des réactions que les gens trouvaient...bizarres voir carrément louches.

Nous arrivâmes devant un bâtiment qui avait du vivre beaucoup de choses. Sobre, rien de superficiel dans son décor, le typique des structures que je préfère. En voyant ces murs de pierres, je me disais que cette fois, il serait possible que je me sente bien.

Suite à ma remarque et à ma petite pichenette, la novice me répondit en souriant.


- Je ne l'oublie pas ! Nyx m'a apporté beaucoup et je lui suis reconnaissante alors même que d'autre aurait pu être marqué à ma place. Je sers Nyx de tout mon coeur et c'est bien pour ça que je souhaite devenir prêtresse...

Prêtresse? C'était donc la dirigeante des Fils et Filles de la Nuit? Bon à savoir! Nous étions arrivées au pied du bâtiment, joliment architecturé, sans que cela ne soit trop superflu pour autant. La future prêtresse reprit avec sérieux.

- En ce qui concerne les novices ici, tu remarquerais que c'est comme partout: des hypocrites, des garces mais aussi des gens bien. Beaucoup de novices ont des dons ici, on finit par avoir l'impression d'être chez les X-mens... Mais tu t'habitueras vite. Quand aux profs, il te suffit de ne pas provoquer Cerridwyn Surionn, et tout ira bien. Tu rencontreras Loshad, notre grande prêtresse bientôt... Il y a juste deux ou trois trucs important. Il y a un couvre-feu. Nous avons du faire face à deux meurtres... et la nuit des Parents arrive bientôt...


Je haussais un sourcil, mon visage figé entre amusement, entendement et surprise.

-Par rapport aux autres novices, je peux, certe, parfois paraître déconnectée, hautaine et distante -et crois moi, je me complais dans cette idée- pour autant, je suis loin d'être mièvre et naïve. Je ne me berçais pas d'illusions quand aux hypocrites et aux garces. Je me doutais que j'avais des chances de les rencontrer. Coller à quelqu'un l'étiquette de novice ou de vampire ne fait pas de lui un saint pour autant. C'est pour ça, on ne me mets pas d'étiquette à moi... c'est réservé aux imbéciles et aux épices.

Je restais un instant pensive...certaines personnes étaient gravement atteintes pour ne pas peser la menace du coup de New Rock à pointes dans l'arrière-train...beaucoup en avaient fait les frais.

-Cerridwyn Surionn? C'est une prof de quoi ça? Et pourquoi ne pas la provoquer? Elle bouffe les mauvais élèves au p'tit déj', c'est ça? Loshad, la Grande Prêtresse, c'est noté et...des meurtres?

Je restais pensive, j'aurais bien sortit quelque chose du genre "Je sens que je vais me plaire ici!", seulement, une sorte d'instinct m'en empêcha. En réfléchissant, je me disais que, ne serais-ce qu'en tant que dirigeante des Fils et Filles de la Nuit, mon interlocutrice devait connaître les victimes.

-Oublis cette dernière phrase, je suppose que tu n'as pas envie de t'attarder le sujet, de toute façon ça ne m'apporterais pas grand chose d'en savoir plus là dessus. Puis, je verrais bien quand je passerais à côté du cimetière. Il y en a un je suppose? Pas que je passe mon temps dedans, mais je me sens bien dans ces endroits, puis il a souvent d'autres corbeaux aux alentours des cimetières donc pour Hawkaï ce serait...

Je me coupais subitement dans ma phrase. Prenant un air blasé.

-Bref, je suppose que je n'ai pas à me justifier.


Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
Lyna Dawson

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Sam 9 Fév - 18:40

Nous étions aux pieds du batiment, j'allais pousser la porte noir la plus proche pour pouvoir entrer dans l'aile A, cette porte donnait directement dans le réfectoire et c'était beaucoup mieux pour nous deux. Ca nous éviterait de traverser encore tout le campus pour accéder aux escalier et aux dortoirs.
En passant par cette fois, nous arrivions directement devant l'escalier et la statue de Nyx au centre du réfectoire. La libération pour Nydessa n'était plus loin et je pourrait quand à moi, même si sa compagnie ne me dérangeait pas, la laisser s'installer tranquillement et son rythme puis la retrouver plus tard le cas échéant.

-Par rapport aux autres novices, je peux, certe, parfois paraître déconnectée, hautaine et distante -et crois moi, je me complais dans cette idée- pour autant, je suis loin d'être mièvre et naïve. Je ne me berçais pas d'illusions quand aux hypocrites et aux garces. Je me doutais que j'avais des chances de les rencontrer. Coller à quelqu'un l'étiquette de novice ou de vampire ne fait pas de lui un saint pour autant. C'est pour ça, on ne me mets pas d'étiquette à moi... c'est réservé aux imbéciles et aux épices.

Je souris en ouvrant la porte et en la laissant passer. La novice enchaina:

-Cerridwyn Surionn? C'est une prof de quoi ça? Et pourquoi ne pas la provoquer? Elle bouffe les mauvais élèves au p'tit déj', c'est ça? Loshad, la Grande Prêtresse, c'est noté et...des meurtres?

J'aurais voulu répondre, tout au moins pour le professeur Surionn, pas sur les meurtres, même si j'avais tourné la page, cela restait neamoins un épisode assez dur de notre vie et un épisode qui n'avait pas encore eut son happy end...

-Oublis cette dernière phrase, je suppose que tu n'as pas envie de t'attarder le sujet, de toute façon ça ne m'apporterais pas grand chose d'en savoir plus là dessus. Puis, je verrais bien quand je passerais à côté du cimetière. Il y en a un je suppose? Pas que je passe mon temps dedans, mais je me sens bien dans ces endroits, puis il a souvent d'autres corbeaux aux alentours des cimetières donc pour Hawkaï ce serait...

En effet, je n'avais pas envie d'en parler et je la remercier silencieusement en hochant imperceptiblement la tête. Puis écouter la suite de sa tirade en avançant dans le dédale de table et de chaise du refectoire avant de monter les première marche de l'escalier en colimaçon. Oui, il y avait un cimetière, poliment appelé le jardin du souvenir. Elle s'arrêta brusquement et pris un air blasé::

-Bref, je suppose que je n'ai pas à me justifier.

-Peu importe. Dis-je en montant l'escalier. Pour le professeur Surionn, mieux vaut te tenir à carreau et ne pas bousiller ton joker et tout ce passera bien. Sauf si tu es, ce que parfois j'appelle pour plaisanter, une Moldue... Elle a tendance a dédaigner toutes les personnes qui n'ont pas d'aura et qui donc ne peuvent se servir de sortilèges...

Nous arrivions à la dernière marche, donnant sur le salon, rouge comme le sang, porte noir, télé et un confort ahurissant. Je traverssais directement pour ouvrir une enième porte sur le couloir des chambres. Les autres sacs de Nydessa toujours à la main j'enfonçais d'un petit coup d'épaule la porte de la chambre numero 10.

-Tu partagera ta chambre avec Elva Di Renzo, même année et comme toi arrivée il y a peu.

La chambre était dans les tons bruns, un mélange de chaud et de froid, qui leur correspondait bien je trouvais. Je posais les sacs au pied du lit et me tournais vers Nydessa:

Voilà, bienvenue chez toi !


[Désolé c'est super court mais bon ^^']

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Nydessa Corvus-Tenebris
3em année
3em année
Nydessa Corvus-Tenebris

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2012
Age : 22
Localisation : Sous mon ombrelle...

Identité:
Rang: 3ème année
Don: Affinité avec les corbeaux
Aura: Violet foncé moucheté de noir/ odeur de chèvrefeuille en plus sombre et mystérieux

MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   Mar 12 Fév - 18:18

[T'inquiètes, tu n'as pas a t'excuser Smile , je serais la dernière personne à faire des remarques sur la longueur de tes textes ^^]

Nous entrâmes dans le bâtiment ancien, après que Lyna ait poussé la porte qui semblait lourde. Hawkaï s'était préalablement envolé. S'il avait besoin de quoi que ce soit, il n'aurait qu'a m’appeler, puisque je pouvais aisément entendre ses plaintes incessantes. Et c'était probablement réciproque...

Nous finîmes par arriver au réfectoire. Mon regard s'attarda brièvement sur la silhouette finement sculptée de la Déesse, qui siégeait au centre de la pièce.

Alors qu'elle écoutait patiemment ma tirade, mon interlocutrice commença à entamer sa montée dans un escalier. Les escaliers! Ah, ma bête noire!

L'autre novice me répondit en continuant son avancée dans les marches, que je ne comptais plus, trop occupée à me maudire en silence d'avoir choisi de mettre des New Rock ce jour là. Quelle idée! Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il fallait de la force, aussi bien physique que mentale pour porter ça toute la journée! A peu près un kilo à chaque pied...j'aurais peut-être mieux fait de prendre la hauteur de semelle en dessous...


-Peu importe. Pour le professeur Surionn, mieux vaut te tenir à carreau et ne pas bousiller ton joker et tout ce passera bien. Sauf si tu es, ce que parfois j'appelle pour plaisanter, une Moldue... Elle a tendance a dédaigner toutes les personnes qui n'ont pas d'aura et qui donc ne peuvent se servir de sortilèges...


J'eus l'esquisse d'un sourire. Je ne suis pas la seule dans ce cas alors ! En effet, ces personnes ne m'avaient jamais rien apporté de bon. Pas que c'était mieux chez les vampires...mais au moins, je me sentais appréciée pour celle que j'étais par Nyx. Quand aux autres, vampires ou novices, et bien, même s'il y avait des abrutis de première partout, la différence me semblait un peu mieux acceptée. Après tout, certains avaient été rejetés par leurs amis, renier de leurs familles, pour ce qu'ils sont.

Pfiou! Finis les marches! Fin du calvaire de mes jambes!
Nous débarquâmes dans un salon, des plus luxueux. Tout confort, idéal pour se vautrer en cas de problème de force majeur.(comprendre journée -ou plutôt soirée- épuisante avec le combo New Rock, corset, bas résilles et colliers méga serrés)

Quelques instants plus tard, je me faisais à l'idée que les moelleux canapés et la télé ne resteraient qu'un doux et éphémère rêve, puisque je préférais finir en tutu rose que de rencontrer du monde lorsque je veux me reposer...quoique...cette question existentielle reste à méditer...

C'est avec une tête d'enterrement, résultat de la croix que je venais de tirer sur tout ce confort, que je vis mon interlocutrice mettre un coup d'épaule dans une porte, étant donné qu'elle portait mes sacs.


-Tu partagera ta chambre avec Elva Di Renzo, même année et comme toi arrivée il y a peu.

Déesse! Pourquoi je devais à chaque fois me retrouver en contacte avec le monde extérieur! Je pouvais aussi tirer une croix sur mon projet consistant à mettre de la vraie musique à fond (en gros du Metal et de la Darkwave)

Je tirais une moue dépitée avant de de lever les yeux au ciel. Y-aurait-il moyen de faire passer un vol plané par la fenêtre pour un accident?

Cependant, côté positif, la chambre était très jolie. De superbes couleurs dans les tons chocolat, en différentes nuances. Déjà, j'étais certaine de pouvoir rayer de ma liste de colocataires indésirables "Barbie Girl couleur marshmallow"...quoique, restons sur nos gardes quand même, sait-on jamais!

Lyna déposa mes affaires, auxquelles celle qui partagerait ma chambre n'avait pas intérêt de toucher si elle tenait à sa vie, puis se tourna vers moi.


-Voilà, bienvenue chez toi !


Je lâchais un "hum" sceptique, puis je m'assis, ou plutôt, je me laissais tomber sur le lit le plus proche avec la grâce d'une enclume.

-Te berces pas d'illusions, je vais probablement encore trouver le moyen de me faire virer avant la fin du trimestre.

Je poursuivais avec un sourire en coin légèrement fatigué:

-Les vampires aussi ont une patience limité. Seulement, je n'en tiens pas compte, je fais ma vie, ils font la leur. Ça s'arrête là, je n'aime pas que l'on me dicte ma conduite.


Je commençais déjà à sortir de l'un de mes sac un poster de Diva Destruction, que j'imaginais déjà à côté de mon lit, puis un second de Cradle of Filth ...seulement, je ne savais pas trop où le caser, lui.

En faisant mine d'avoir déjà oublié Lyna et la discussion, toute mon attention faussement reporté sur les affiches; je marmonnais un presque imperceptible
"Seulement, un jour, c'est Nyx qui perdra patience" .

J'attendais une réaction de sa part avant de vaquer pleinement au déballage des mes effets personnels...bien que ma vie se limitait à mes vêtements préférés, des posters et quelques disques. Dur à croire que mes sacs ne contenaient que cela. J'avais perdu mon goût pour le chant, la lecture et l'écriture en même temps que ma vie d'humaine. Je m'étais aussi débarrassée de ce qui me la rappelait le soir même de mon arrivée dans ma première Maison de la Nuit, dans le feu de la cheminée.

Du moins, presque tout...je passais machinalement ma main sur mon collier de dentelle représentant une rose noire. Lyna disparut en même temps dans les couloirs, je commençais donc mon rangement, ne sachant pas vraiment ce que j'allais faire par la suite.


[Fini ^^]

Revenir en haut Aller en bas
http://amour-sucre-fic-nydessa.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors comme ça on me parle? [PV Lyna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors comme ça je suis fou ? [Terminé]
» Alors comme ça, on est camarades? ~ Selvi Sayanel
» " Alors comme ça tu es mon fils ? " [PV : Ethan]
» (zhora) les faux-cul c'est comme les répondeurs: ça parle que quand t'es pas là!
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: Forêt de Nyx-
Sauter vers: