Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre et conversation... [Pv Achak]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Rencontre et conversation... [Pv Achak]   Mer 20 Juin - 16:17

A peine m'étais-je couchée, le réveille sonna. Pestant doucement, j'appuyais sur le bouton 'stop', le plus vite possible pour ne pas réveiller Maé. Elle avait depuis peu emménagé dans ma chambre, notre chambre maintenant. On avait tout refait, toute la décoration, c'avait été un moyen pour moi de m'occuper, de ne pas réfléchir, de ne pas penser aux derniers jours. Mais il était temps que je sorte de ce morne moment, que je vis, ressente. Nayel n'aurait pas voulu que l'on se complaise dans la tristesse et le chagrin. C'est pourquoi, pour elle et grâce à Nyx, que j'étais reparti de l'avant, bien sur tout n'avait pas été rose dès le début, et puis une vie trop rose n'est pas une vie mais une utopie superficielle et ennuyeuse !
Je souriais de nouveau même si c'était un peu plus dur qu'avant mais chaque jour était un nouveau défi et l'absence de Nayel, une piqure de rappel pour ne pas l'oublier. L'oublier, serait une chose que je ne me permettrais et ne pardonnerais pas...

Je sortis rapidement du lit, replacant le drap sur Maé, pour que malgré la chaleur, elle n'attrappe pas froid. Nous dormions ensemble dans un lit à deux place, nous avions choisi cela pour optimiser l'espace et installer une belle bibliothèque sans pour autant géner la grande garde-robe. Passant pas la salle de bain, j'enfilais un jean banal et un gilet d'un tissus semblable à l'organza et blanc. Attrapant mon sac de toile, je quittais ma chambre et la Maison de la Nuit pour l'herboriste. Pour les vampires, il était tard, le jour était déjà levé, il était 8h30, ce qui me laissait pleinement le temps d'arriver devant la boutique de Monsieur Haven, l'herboriste.

J'étais toujours matinale, pour lui en tout cas, même si connaissant ma nature il adorait me taquiner. Je m'assis sur un banc non loin, la boutique ouvrait à 9h, j'étais encore une fois à l'avance de quelques minutes. J'attendis patiemment que tout soit ouvert, patienta encore quelques minutes pour ne pas faire 'celle qui vous saute dessus' et décidai d'entrer.

Un jeune homme était au comptoir, je le saluais d'un hochement de tête, ça ne pouvait être que Achak, son grand père me parlait quelque fois de lui mais je ne l'avais jamais rencontré.
Comme à mon habitude, je fis plusieurs fois le tour de ce que je surnommais les "rayons", car ce n'en étais pas vraiment, la boutique était plus chaleureuse que ordonné et étiqueté.
Au bout de quatre tour, le jeune amérindien s'approcha de moi, demandant si je souhaitais son aide, il était vrai qu'une demoiselle faisant trois fois le tour de la boutique alors qu'elle sait très bien ce qu'elle veut acheter, c'est étrange. Et pourtant, j'avais mis quelques article dans mon sachet: un sachet de thè que M. Haven préparé lui même et un flacon d'huile de Pin.
"Pas vraiment, Achak mais je vois que vous n'avez plus d'huile essentiel de lavande en magasin..."

A ce moment précis, je me dis que j'aurais mieux fait de me taire, j'avais prononcé son prénom et cela m'étonnerais qu'il sache ma nature. Rapidement, j'attachais mes cheveux en queue de cheval, il faisait déjà très chaud. Une deuxième erreur de ma part, je n'y fis pas attention sur le coup, j'avais oublié que l'organza était translucide et que donc mes marques sur le dos, que je n'avais pas caché avec le fond de tein comme pour mon visage, devenait visible...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Achak Haven
Humain
Humain
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 18/05/2012

Identité:
Rang: Humain
Don: /
Aura: noir aux reflets d'argent avec une odeur de santal

MessageSujet: Re: Rencontre et conversation... [Pv Achak]   Dim 15 Juil - 18:34

Le réveil sonna de bonne heure. Alors que d'habitude je me préparais pour me rendre illico au lycée, je me pris plus de temps cette fois-ci au petit-déjeuner. Ce matin exceptionnellement, je n'avais pas cours. Un bonheur trop rare, à mon avis. Alors que les garçons de mon âge en profitait pour faire de la grasse matinée, je décidais quant à moi e tenir la boutique de Gran'. C'était déjà un vieil homme qui néanmoins avait gardé toute la vivacité d'un jeune adulte. Au lieu de prendre une retraite bien mérité, Gran' avait décidé de mener sa petite entreprise jusqu'à ce que son énergie lui fasse défaut.
C'était un trait que j'appréciais beaucoup chez lui, il se préoccupait des "conventions" et l'herboristerie était toute sa passion, sa raison de vivre pour tout dire. Cependant je ne voulais pas qu'il s'épuise trop tôt, c'était pour cette raison que je proposais de tenir le magasin à sa place. Ainsi Gran' pourra faire la grasse mat' pour moi.
Il avait refusé évidemment, mais un grand-père finit toujours pas céder aux caprices de son petit-enfant.

Je terminais mon café.
8h30, parfait.
J'étais dans les temps, la boutique ne s'ouvrant qu'à 9 heures. Je pouvais encore m'occuper à ranger et "nourrir" nos plantes.
Attachant mes longs cheveux noirs en queue de cheval, je pris les clefs et descendit un étage. En effet notre maison entière était l'herboriste. Le magasin se situait au rez de chaussée et l'endroit à vivre se trouvait à partir du premier étage.
C'était une vieille bâtisse, datant du début du 20s. C'était les parents de Gran' qui l'avaient acquis lors d'une vente aux enchères. Elle avait alors été dans un état déplorable et il fallut à la famille Haven un certain temps pour lui donner toute sa splendeur d'antan. Mon arrière grand-père avait été biologiste et sa femme herboriste amatrice. Ensemble ils ont crée cette petite entreprise qui se révéla emporter un franc succès à Blois. Encore aujourd'hui le nom Haven connaissait une certaine renommée parmi les connaisseur de Blois et nous avons depuis lors toujours une très bonnes clientèle notamment depuis que s'est installé non loin une maison de la nuit.

Tout ce que nous produisons venait de chez nous. Le jardin est grand et abrite bon nombre de plantes. Notre véranda elle-même est bourré d'herbes faisant office de terrarium. Derrière le magasin jutant le garage sont produits nos huiles et dans les pièces à vivre se trouve également toujours un petit coin de verdure. Un monde que j'apprécie et dont je ne peux m'en séparer.

Une fois descendu l'escalier, j'ouvris la porte et allumais la lampe. L'odeur particulière des herbes et des huiles me frappa instantanément les narines. Je la respirais de plein poumon. C'était une odeur tellement familière qui me permettait de me relaxer. Je me sentis bien et protégé. J'observais ma montre: 8h50.

Je me mis donc à ranger et trier les sachets d'herbes et d'huiles. L'herboriste était décoré de vieux bois et donner l'impression que le temps s'était arrêté. A première vue, cela semblait bordélique et il fallait un peu chercher, mais les clients adoraient ce sentiment. Selon eux c'était comme accomplir une quête: on ne savait jamais sur quoi tomber.
Je remplissais la caisse de monnaie de rechange et mis mon tablier. Il était l'heure d'ouvrir. Je remontais les volets et ouvris la porte d'entrée. L'herboriste Haven était pour ainsi dire officiellement ouverte.

Ceci étant je ne m'attendais pas à une clientèle si tôt, profitant encore du peu de temps libre, je mis à remplir les grands pots d'herbes préalablement séchés et à balayer. Après 10 minutes, la cloche de la porte retentit. Je sursautais, ne m'attendant pas à ce qu'il y ait déjà un client.

C'était une jeune fille d'à peu près mon âge, mais je ne la connaissais pas. Elle me fit un hochement de tête en guise de salut, mais en tant que commerçant j'étais obligé de lui répondre par un "bonjour". Je la laissais faire un tour, après une certaine expérience je savais que les gens appréciaient ici de trouver leur petit bonheur eux-mêmes avant de demander. Je continuais donc à déballer des sachets sans me préoccuper plus de la jeune demoiselle.

Je me disais que tout comme moi elle devait profiter de ce matin libre, même si j'étais pratiquement sûr de ne l'avoir jamais vu à mon école. Certains clients étaient tout simplement très matinaux.

Après un certain temps, je remarquai qu'elle avait fait déjà 4 tours de la boutique. Automatiquement et par habitude je lui demandais si elle avait besoin d'aide.

"Pas vraiment, Achak mais je vois que vous n'avez plus d'huile essentiel de lavande en magasin..."

J'étais légèrement surpris. La demoiselle connaissait mon nom. Je me repris aussitôt. Ce genre de situation était courant, gran' était un grand bavard et il n'hésitait jamais à parler de moi. Elle me semblait donc être une habituée, à tel point qu'elle avait noté le manque de l'huile de lavande. Je lui répondis poliment.

- Je suis désole, mais nous sommes en rupture de stock en ce moment. Mon grand-père est actuellement en train de la préparer, mais cela nécessite au moins une journée. Si vous le souhaitez nous vous en mettrons de côté.

La lavande a toujours eu un franc succès. C'était une plante avec une odeur envoutante bourrée de qualité. Elle était antidépressive, relaxante, cicatrisante. De point de vue de l'occulte, elle permettait la purification des lieux et de l'esprit ainsi qu'une protection contre les mauvais esprits.
Le soleil venait depuis peu de se réveiller et ses rayons commençait déjà à réchauffer la boutique. Je m'étais retiré derrière le comptoir pour préparer les commandes. La jeune fille quant à elle venait d'attacher ses cheveux.

Je n'y fis pas vraiment attention, mais finalement je remarquais un drôle de dessin derrière son dos. Son haut était légèrement transparent, mettant en évidence les couleurs plus voyantes, tel que le bleu de son tatouage.

J'avais un faible pour le tatouage (surtout parce que ça fait des mois que je supplie Gran' pour en avoir un). Sans pour autant réfléchir, je m'adressais directement à elle.

- J'adore le tatouage sur votre dos. Il représente quoi?

Ce côté direct n'était pas dans mes habitude et je ne savais pas trop ce qui m'a pris. Peut-être avais-je blessé la jeune demoiselle?
J'étais là en train de regarder son tatouage dorsale sans me rendre compte que je pouvais tout aussi bien me rouvre devant un vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Rencontre et conversation... [Pv Achak]   Jeu 19 Juil - 14:33

Achak ne parut supris que quelques secondes. Après tout, ce n'était pas vrraiment hyper bizarre. Je parlais beaucoup avec M. Haven ou du moins, c'était lui qui bavardait beaucoup avec moi. C'était quelqu'un de très courtois, et il ne faisait aucun cas de ma nature. C'était un homme très ouvert et très droit qui fournissait régulièrement les élèves de la maison de la Nuit mais aussi notre grande prêtresse elle-même.

- Je suis désole, mais nous sommes en rupture de stock en ce moment. Mon grand-père est actuellement en train de la préparer, mais cela nécessite au moins une journée. Si vous le souhaitez nous vous en mettrons de côté.

Le jeune homme répondit le plus poliment du monde. Il s'y connaissait bien, jamais M.Hven ne parlait de ses recttes de fabrication mais comme il le répétait parfois: elle avait beau être magique, il fait tout de même attendre. La patience est la mère de toute chose...
J'acquisais d'un hochement de tête pour la réponse. La lavande était un très bon purificateur, c'était aussi un parfum et une huile qui favorisait le sommeil. De plus elle s'avérait aussi être un répulsif idéal pour les puces. Sugar en avait une la dernière fois que j'avais regardé et je ne désirais pas en être envie surtout avec les chatons...

Le petit fils de l'Herboriste retourna à son contoir pour préparer je ne sais quoi. Je n'y fis pas vraiment attention. C'était impoli de se mêler des affaires des autres. J'allais me retourner lorsque justement la voix du jeune homme résonna:

- J'adore le tatouage sur votre dos. Il représente quoi?

La première chose que je fis c'est sursauter. Et enfin regarder mon épaule. Et merde ! Foutu organza. Quelle idiote j'avais était, d'abord en mettant cette veste pour sortir chez les humains et ensuite en relevant mes cheveux. Foutu chaleur. Tout cela allait très vite et je voyais le regard du jeune homme posait sur moi, attendant une réponse.
Par Nyx, qu'est-ce que j'allais dire ? Bah oui, à dix-sept ans ma mère me laissait me tatouer ? Elle qui déteste tout ce qui est aiguille et tatoueur...
Et la couleur pour un tatouage était bien trop vive, trop surnaturelle...
Il représentait quoi ? C'était un cadeau de Nyx. Chaque marque était unique et dans mon cas c'était un ensemble de boucle et de petite spirale, comme un arbuste grimpant s'enroulant sur mon épaule...
Qu'est-ce que j'allais dire ?

"Bonjour Lyna, tu as été un peu imprudente ce matin non ? Me sauva une vois grave et sage.
Monsieur Haven. Bon, si il en parlait ouvertement c'est que je n'avais rien à craindre....

-Bonjour, en effet, je n'ai pas fait attetion ce matin, j'ai pensé à mon front mais celle-là... Vous avez du fond de teint en réserve je crois... Dis-je au grand-père, puis je me tournais vers le jeune homme un peu abassourdi: En fait, ce sont les marques de Nyx...

J'offrais un pittoyable spectacle. J'avais pourtant l'habitude de tout prévoir quand je sortais dans le "monde des humains". Je fis un petit sourire au jeune homme qui devait maintenant savoir ce que j'étais...

[C'est court, désolé !]

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Achak Haven
Humain
Humain
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 18/05/2012

Identité:
Rang: Humain
Don: /
Aura: noir aux reflets d'argent avec une odeur de santal

MessageSujet: Re: Rencontre et conversation... [Pv Achak]   Sam 18 Aoû - 20:41

"Bonjour Lyna, tu as été un peu imprudente ce matin non ?"

Je me retourna, surpris. Malgré mes plus vives protestations, Gran s'était levé. Têtu comme une mule, le vieil homme.

Par la suite, la jeune fille arbora un sourire radieux face à mon grand-père. Ils semblaient donc bien se connaître.

-Bonjour, en effet, je n'ai pas fait attetion ce matin, j'ai pensé à mon front mais celle-là... Vous avez du fond de teint en réserve je crois...

Personnellement, j'avais du mal à suivre. Je n'étais pas lent d'esprit, mais la situation semblait prendre une tournure bizarre, en tout cas pas à celle que je m'attendais.

Les deux s'échangèrent quelques politesses et j'avais l'impression d'être de trop. Finalement, la jeune demoiselle répondant du joli nom de Lyna se tourna directement vers moi.

-En fait, ce sont les marques de Nyx...

Je devais vraiment avoir l'air abasourdi, car sur le moment même je ne relevais pas. Gran' estima qu'il était nécessaire d'éclaircir la chose.

- Lyna, ici présente, est une jeune novice résidant dans la maison de la nuit, non loin de chez nous. Entre autre, elle est aussi la dirigeante des "filles de la nuit", une assemblée de jeunes novices en faveur de leur déesse Nyx. Comme tu peux aussi le voir, Lyna n'est non seulement une de mes clientes, mais aussi une très bonne amie.

Gran' lui fit un clin d'oeil, afin de la taquiner un peu.
Ca commença à faire tilt dans ma tête, Lyna était une future vampire, tout comme Démona. Peut-être se connaissaient-elles d'ailleurs? Comme toujours j'étais fasciné par le savoir de Gran'. J'étais sûr et certain qu'il était un des rares humains à vraiment connaître les vampires. Mon estime pour lui ne faisait qu'augmenter, mais je n'avais encore toujours pas digérer le fait qu'il ne m'a pas obéi et j'avais pas envie de laisser passer ça.

Tout doucement, je lui murmurais à l'oreille.

- Gran', tu avais promis de te reposer aujourd'hui. C'est bon, je gère.

- Désolé fils, mais je t'ai senti légèrement déboussolé.

Visiblement le fait de me voir un peu perdu l'amusait et on pouvait lire dans ses yeux une certaine curiosité. Il se demandait sans aucun doute comment j'allais me débrouiller avec Lyna. J'étais décidé à lui faire voir, ayant déjà rencontré Démona, les novices ne m'étaient donc plus aussi inconnus.

- Très bien, dans ce cas, je vous laisse. J'ai encore quelques huiles qui mijotent sur le four. Lyna, nous avons bel et bien du fond teint à base de plantes, cela va de sois.
Achak se fera un plaisir de te le donner. Considère cela comme un cadeau d'amitié.


De bonne humeur il me tapota l'épaule.

- Sois gentil avec notre demoiselle.

Il rigola et s'en alla monter les escaliers. Quant à moi, j'étais un peu étonné de voir Gran' ainsi, certes il était toujours de bonne humeur, mais rarement aussi enjoué. J'ouvris un de nos vieux tiroir pour en sortir un poudrier encore fermer.

- Tenez, je pense que la couleur correspond à votre teint, il est assez clair....Ehm, veuillez excuser mon grand-père, d'habitude il n'est aussi...enfantin.

Je ne savais pas pourquoi je m'excusais. Peut-être qu'il ne se montrait ainsi qu'avec elle? En tout cas, Gran' avait en lui certains mystères que je ne connaissais pas encore.

- Alors, comme ça vous venez de la Maison de la nuit. Ma question sur le tatouage a du vous mettre mal à l'aise. En réalité, je connais un peu ces cadeaux de Nyx, j'en ai déjà vu et comme on a pas mal de clientes vampires, j'aurai du m'en douter...Je pensais qu'on ne les avait que sur le front?


Revenir en haut Aller en bas
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Rencontre et conversation... [Pv Achak]   Dim 19 Aoû - 9:45

Le jeune humain était abasourdi. Je le comprenais un peu, ce n'était pas tout les jours qu'on croisait un futur vampire, enfin, pour moi c'était quotidien mais lui, la plupart du temps, il devait les croiser sans même s'en rendre compte. Les vampires n'étant à ce moment là que des êtres humains ayant eut beaucoup de chance avec mère nature, sous-entendant par là, un physique très appréciable. Monsieur Haven se tourna vers son petit fils et donna une explication très claire et complète de qui j'étais.

- Lyna, ici présente, est une jeune novice résidant dans la maison de la nuit, non loin de chez nous. Entre autre, elle est aussi la dirigeante des "filles de la nuit", une assemblée de jeunes novices en faveur de leur déesse Nyx. Comme tu peux aussi le voir, Lyna n'est non seulement une de mes clientes, mais aussi une très bonne amie.

Oui, la dirigeante des Filles de la Nuit, entre autre avec 'Elève de deuxième année', 'Préfète en Chef', 'Elément Esprit', affinité avec l'eau et l'air, en formation pour le rôle de grande prêtresse et ex-fiancé d'un prof d'anglais vampire qui n'avait pas été sincère avec moi. Oui, ça faisait beaucoup de entre autre. J'étais flatée par la dernière remarque du vieil homme. C'est vrai que celui-ci me considérait en plus de sa cliente comme une amie. Et c'était un ami que je respectais énormément d'abord parce qu'il avait beaucoup de connaissance, faisait preuve de sagesse et surtout était d'une gentillesse rare chez les humains avec ceux de ma 'race'. Il respectait les vampires et ceux-ci le lui rendait bien.

Monsieur Haven sourit, taquin et amusé tandis que son petit fils le rabrouait. Je ne pus m'empêcher d'entre leurs murmures. J'avais l'ouïe fine et deplus je ne pouvais faire semblant de chercher quelque chose puisque j'étais plus ou moins le centre d'attention. Nyx merci, il n'y avait plus personne dans la boutique mis à part le gérant, Achak et moi même.
- Gran', tu avais promis de te reposer aujourd'hui. C'est bon, je gère.
- Désolé fils, mais je t'ai senti légèrement déboussolé.
Enfin, le grand-père repris plus pour nous que pour lui:

- Très bien, dans ce cas, je vous laisse. J'ai encore quelques huiles qui mijotent sur le four. Lyna, nous avons bel et bien du fond teint à base de plantes, cela va de sois. Achak se fera un plaisir de te le donner. Considère cela comme un cadeau d'amitié.

-Merci ! Soufflais-je avec un sourire aimable avant qu'il conseil à son petit-fils d'être gentil avec moi. Le 'notre demoiselle' me fit sourire. Monsieur Haven était toujours d'une politesse galante. Il rit et repartit d'où il était venu. Achak lui fouilla rapidement dans un tiroir du comptoir et me tendit un poudrier.

- Tenez, je pense que la couleur correspond à votre teint, il est assez clair....Ehm, veuillez excuser mon grand-père, d'habitude il n'est aussi...enfantin. Il continua: Alors, comme ça vous venez de la Maison de la nuit. Ma question sur le tatouage a du vous mettre mal à l'aise. En réalité, je connais un peu ces cadeaux de Nyx, j'en ai déjà vu et comme on a pas mal de clientes vampires, j'aurai du m'en douter...Je pensais qu'on ne les avait que sur le front?

Je saisi le poudrier et l'ouvris pour vérifier la couleur qui correspondait en effet à mon teint. Je regardais ensuite le garçon ppour lui répondre. C'était plus poli de regarder les gens quand on leur parlait:

- Oh, ne vous excusez pas, dis-je en souriant. Il me taquine toujours un peu quand je viens, ça ne me dérange pas, j'ai l'habitude. En effet, je vis à la Maison de la Nuit de Blois, j'ai juste été surprise, j'avais totalement oublié cette marque là. Elle est cachée par un vêtement généralement...

Des clients entrèrent à ce moment là, et même si il était au fond de la boutique, je baissais d'un octave et détachais mes cheveux pour cacher la marque de mon épaule:

- C'est plus ou moins vrai, quand un Traqueur vous marque, un croissant de lune vide bleu saphir ou noir apparait sur votre front car le Traqueur vous l'éflleurent en vous prévenant que vous devez rejoindre la Maison au plus vite. C'est toujours le cas même si une fois j'ai vu une novice avec un croissant sur la joue... Bref, elle se trouve sur le front et s'étend à partir de cet endroit...

Je pouvais bien lui expliquer après tout, un jour le vieux Haven finirait par lui raconter. Une vieille dame approcha du comptoir et je me décalais, lui signifiant qu'elle pouvait passer. Après avoir passé les articles et échangé des politesses, la dame s'en alla et je repris, maintenant qu'il n'y avait plus personne, pour le moment:

- D'abord le croissant se remplie, continuais-je en essuyant le font de teint sur mon front, et elle s'étant sur le visage, de différentes façons pour chaque vampire adulte. Cette fois j'essuyais mon arcade, ma tempe et ma joue. Parmi les novices il y a des exceptions, comme moi, pas encore adultes mais déjà une marques étendu.... Les marques peuvent s'étendre sur tout le corps même si cela reste assez rare et dans ces cas là, le vampire est généralement une grande prêtresse très proche de Nyx...

Un humain de plus avait pu contempler ma marque, le croissant de Lune noir, remplie et les spirales qui descendait sur ma joue. Quitte à ce qu'il en voit une sur mon épaule autant qu'il regarde mon front non ? Que craignais-je de toute façon ?

Spoiler:
 

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre et conversation... [Pv Achak]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre et conversation... [Pv Achak]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite conversation =) [PV Takeji et Ren]
» Conversation au clair de Lune
» THÈME: Quand les fleurs emmène de la conversation...
» Nous n'avons pas fini notre conversation [PV Léa]
» Une petite conversation s'impose [Ryu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: Aux Alentours... :: Blois :: Herboriste-
Sauter vers: