Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une révélation surprenante (Cerridwyn)

Aller en bas 
AuteurMessage
Akasha Thoros
Elément Feu
Elément Feu
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 16/11/2011

Identité:
Rang: élève de 3ième année
Don: prophéties? Son don ne vient que de se manifester et est très instable
Aura: Bordeaux et épicée

MessageSujet: Une révélation surprenante (Cerridwyn)   Jeu 9 Fév - 22:37

Le vent retentissait autour de moi émettant un bruit qui donnait l'impression d'un cri. J'étais couchée sur un sol glaçé. Je ne sais pas du tout comment j'ai fait pour me retrouver. Hagarde, je finis quand même par me relever. Rien ne paraissait réelle autour de moi et il était évident que je ne me trouvais pas dans la maison de la nuit. Une brume violacée entourait le paysage rendant ma vision flou. Je gémissais intérieurement. J'avais fini par comprendre que c'était de nouveau un de mes rêves bizarres. Cependant...c'était la première fois que je m'y trouvais dedans. J'avainçais d'un pas, mais dès lors mon coeur se serra et ma conscience me suppliait de ne pas continuer. Ma respiration se fit plus haletante. Je compris que j'étais en proie d'une panique folle, alors qu'il n'y avait rien de véritablement menaçant autour de moi.
Je soupirais, bruyamment. Le son que je produisis vibrait autour de moi. Je continuais à tourner la tête lorsqu'un vent froid me caressa la joue. Une ombre était en train de se former devant mes yeux. Il m'était difficile de dire si c'était humaine ou non. Je me sentis blémir, car rien en cette ombre m'inspirait confiance puis tout d'un coup il ouvrit ses yeux et c'est à ce moment que j'ai voulu crier. Ils étaient rouge sang dépourvu de tout humanité, je me trouvais devant la bestialité la plus pure, aucun sentiment, mis à par la haine et le désespoir. L'effroi m'envahit, j'aurai voulu courir, mais quelque chose m'en empêcha. L'ombre tendit une de ses mains vers moi, ses doigts étaient si long qu'on aurait dit des pattes d'araignées. Cette fois-ci je pus enfin émir un son: NOOOOOOOOON!!!


Je me redressais. Assise toute droite dans mon canapé j'avais du mal à réaliser où j'étais. Je respirais encore difficilement et je transpirais et tremblais. Bref, j'étais dans une phase intense de semi-traumatisme. Je ne bougeais encore toujours pas et essayais tant bien que mal à calmer l'accélération de mon rythme cardiaque. C'est à ce moment là que quelque chose sauta sur mes genoux. Je retins ma respiration et sursautai.

C'était Aménophis, mon chat grincheux. Il me regarda de ses yeux ambrés perçants. Il s'approcha de moi et se frotta avec tendresse contre mon visage. Cet acte eu pour effet de me calmer net. Aménophis avait réussi pour un petit moment à enlever toutes mes craintes. Je l'adorais tout simplement. Merci lui répondis-je en murmurant. Il émit un petit miaulement et jugeant l'affaire réglé se vaqua à ses occupations c'est à dire dormir sur le lit de sa maîtresse. Je le regardais s'étendre et lui secoua la tête de manière désespéré. Il m'ignorait complètement...est-ce que je venais de dire que je l'adorais?

Néanmoins ce petit acte de tendresse avait eu pour effet de remettre mes idées en place et je commençais à réfléchir. Je m'étais assise sur mon canapé dans la chambre et me suis assoupie par la suite. C'est à ce moment là que j'ai fais cet horrible rêve. Je tressaillis car je n'avais pas envie de me le remémorer. Cependant je le devais. J'avais pour habitude de faire de rêve étrange depuis un an et je savais que cela devait être une manifestation de mon don. Un don dont Nyx m'en avait fait part sans pour autant me révéler quoi que ce soit à ce sujet.

Ce rêve ci n'avait cependant rien à voir avec les autres. C'étaient la première fois que je me retrouvais personnellement dedans et je n'avais jamais ressentie des sentiments si intenses pendant un de ces rêves. Aussi étrange que cela ne paraisse, même si ce rêve était plus ou moins flou il était aussi plus clair. Mon instinct ne cessait de me tarauder et je compris qu'il était temps de faire quelque chose, mais quoi?

Il n'y avait qu'une seule chose à faire: aller dans le temple et prier à Nyx. J'avais des questions et j'avais besoin de réponse. Personne n'était au courant de mon cas et c'était bien là où se trouvait le problème. Je l'avoue: j'ai besoin qu'on me guide.

Une fois arrivée dans le temple, j'observais son intérieur tout en m'avancant calmement. Ce lieu qui imitait l'architecture antique avait tout pour m'impressionner. Il était à la fois simple et majestueux à la fois et surtout la présence de Nyx ici se faisait plus ressentir qu'ailleurs. Je savais que j'étais au bon endroit.

Je m'inclinais devant une statue, représentation de la déesse de la nuit. La déesse ne m'était apparue qu'une seule fois, je ne m'attendais pas à ce qu'elle le fasse aussi maintenant, mais j'espérais qu'elle entendrait une prière de ses filles. Elle m'avait bien sauvé une fois, ne pourrait-elle pas intervenir encore une fois?*

- Nyx, déesse de la nuit et des vampires, écoutez votre fille. Je suis perdue et cherche guidance. J'ai tant de questions et pas de réponses. Nyx, je t'en supplie!! Qu'est-ce qui m'arrive?!

J'étais passé au tutoiement car je n'en pouvais plus. Les larmes que j'avais essayé de retenir dans ma chambre faisaient maintenant irruption et j'avais du mal à les contenir.


Dernière édition par Akasha Thoros le Dim 26 Fév - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cerridwyn Sùrionn
Professeur de Sorts et Enchantements
Professeur de Sorts et Enchantements
avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Là où vous ne voudriez pas être.

Identité:
Rang: Prétresse élément feu.
Don: Détection.
Aura: Forme flamboyante, blanche lune / Parfum : Seringat.

MessageSujet: Re: Une révélation surprenante (Cerridwyn)   Ven 10 Fév - 20:25

Cerridwyn n'avait plus de cours à réaliser et elle avait un peu de temps devant elle. Elle hésita entre lire, apprendre de nouveaux sortilèges et même sortir en ville pour acheter de nouveau livre. Mais elle se souvenait qu'elle n'avait pas été prié Nyx aujourd'hui encore, et c'était son devoir. La vampire se sentait parfois obligé d'y aller, car c'était un devoir de prêtresse. Mais la plupart du temps c'était pour le plaisir d'être au calme et s'adresser à la déesse. Elle sortie de son appartement personnel ayant prise avec elle une cape noire munie d'un capuchon qu'elle aimait revêtir. Ainsi vêtue on ne voyait plus ses yeux, on ne voyait pas ce qu'elle pouvait penser, car en chemin elle pensait à un tas de chose et elle aimait ne pas être déranger dans ses longues réflexions.
Depuis quelques temps ses réflexions étaient plutôt portées sur les morts étranges des élèves, la professeur de sortilèges et enchantements ne pouvait s'empêcher d'y penser. Pourtant c'était des événements qui la fatiguait et qui lui prenait beaucoup de son temps. Lorsqu'elle réussissait à
en faire abstraction c'était pour penser à ses cours ou à ses pouvoirs. Sur l'allée elle décidait de penser aux "enquête". Comme ça elle prierait Nyx, penserait à autre chose, et lorsqu'elle reviendrait elle serait plus détendue et penserait à ses cours tout tranquillement.
En fait, Cerridwyn n'avait pas encore demandé à Nyx si elle avait des réponses à lui fournir sur les enquêtes. Ce soir elle lui demanderait un signe. La professeur manquait d'indice, et peut être que la déesse pourrait l'aider. Elle l'espérait beaucoup. Tout ceci la tracassait oui. La vampire détestait au plus au point ne pas savoir résoudre quelque chose et là c'était bien le cas. Quelque chose lui échappait elle ne le supportait pas. Ainsi, elle demanderait.

Mais bien sûr, comme à chaque fois, lorsque Cerridwyn programmait un plan parfait pour avoir des petits moments à elle parfait, ils ne pouvaient se produire. Lorsqu'elle arrive elle trouva une silhouette priant là où elle priait souvent. Ce n'était pas le seul endroit certes, mais cela l'intriguait. Lorsqu'elle arriva, elle reconnue les cheveux rouge flamboyant de l'une de ses élèves. Elle n'entendit que la fin de sa prière, noyée par ses pleurs.

"- J'ai tant de questions et pas de réponses. Nyx, je t'en supplie ! Qu'est-ce qui m'arrive ?!"


Ce n'était pas le genre d'Akasha d'avoir des problèmes. Elle paraissait si angoissée, si stressée et pressée. Ce n'était pas le profil de l'élève lorsqu'elle était en classe, bien que timide.
En tant que prêtresse de Nyx, représentante de la déesse ou presque, elle devait lui venir en aide. Lorsqu'elle était dans son rôle de prêtresse du feu, Cerridwyn essayait d'oublier le personnage impitoyable qu'elle était autrement. Il fallait qu'elle remplisse son rôle de prêtresse parfaitement et ne pas décevoir la grande prêtresse. La vampire arriva derrière Akasha et lui adressa la parole, sa capuche repliée sur ses épaules. Elle avait les mèches de devant de ses cheveux blanc lunaire attaché derrière la tête par une pince noire. Le reste de ses cheveux bouclaient sur ses épaules.

"- Nyx vous écoute... Quel est votre problème Akasha ?" Sa voix résonna dans le temple calme.

[PS : Je t'en veux pas de mettre du temps à répondre, par contre, de ne pas avoir écrit mon pseudo correctement, tu vas subir mon courroux ! xD]

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akasha Thoros
Elément Feu
Elément Feu
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 16/11/2011

Identité:
Rang: élève de 3ième année
Don: prophéties? Son don ne vient que de se manifester et est très instable
Aura: Bordeaux et épicée

MessageSujet: Re: Une révélation surprenante (Cerridwyn)   Dim 26 Fév - 22:25

Les larmes me coulèrent le long de mes joues. J'étais stupide de perdre ainsi mon sang-froid légendaire, mais je n'étais pas non plus une machine. Tôt ou tard il y a saturation et là c'était le cas. Bien sûr je ne m'attendais pas à ce que la déesse Nyx m'apparaisse en chair et en os, me prenant dans les bras et me calmant comme une mère choyant son enfant (quoique si ça aurait été le cas, j'aurais pas dit non, non plus)

Essayant de me reprendre, je n'entendis pas les pas derrière moi. En fait je n'entendis rien du tout, mais face à un vampire c'était plutôt normal.

"- Nyx vous écoute... Quel est votre problème Akasha ?"

Je sursautai. Au moment je crois que j'ai failli avoir un arrêt cardiaque. Je me retournai. Cerridwyn se trouvait derrière moi. Sa capuche rabaissée, elle laissait voir ses cheveux d'un blanc pratiquement surnaturel. Son visage était fin et d'une pâleur qui laissait sa peau briller. Evidemment la professeur des sortilèges et enchantement était une vampire tel qu'on l'imaginait. Des années d'expérience se ressentirent et il émanait d'elle le pouvoir d'une véritable prêtresse.

J'appréciais ce professeur aux allures sévères, mais mis à part son cour, nous n'eûmes jamais l'occasion d'échanger ne serait-ce qu'un mot hors de la salle. Au moment même je ne savais pas trop quoi dire. Me confier? Il n'y avait que Nyx pour se confier, mais je savais aussi que Nyx n'allait pas venir.

La vampire continua de m'observer d'un regard bienveillant, m'encourageant à avouer ses soucis. Pouvais-je le faire? N'allait-on pas me prendre pour une folle?

Et puis j'étais d'une fierté maladive, la simple idée de savoir que mon professeur venait de me voir ici en train de pleurer me donna honte. Je m'essuyai le visage et essayai par la même occasion de prendre un visage impassible. En d'autre terme, j'essayais tout simplement de me jouer la "grosse dure".

- Je suis désolée professeur, je ne savais pas que hormis moi il y avait encore quelqu'un... Je ne voulais pas perturber votre prière. Je m'en vais maintenant.

N'ayant pas vraiment d'autres issues, j'étais obligée de passer à côté du professeur pour atteindre la sortie. En tout cas, j'évitais au maximum son regard.




(Aaah désolée, dire qu'en plus j'ai hésité au début xD J'ai rectifié la faute.)
Revenir en haut Aller en bas
Cerridwyn Sùrionn
Professeur de Sorts et Enchantements
Professeur de Sorts et Enchantements
avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Là où vous ne voudriez pas être.

Identité:
Rang: Prétresse élément feu.
Don: Détection.
Aura: Forme flamboyante, blanche lune / Parfum : Seringat.

MessageSujet: Re: Une révélation surprenante (Cerridwyn)   Lun 5 Mar - 12:19

Akasha regarda Cerridwyn de haut en bas. La prêtresse se dit de prendre ça pour de la surprise et non pour de l'arrogance... L'élève semblait abasourdie, et perdue, comme si elle ne savait plus où se mettre. Cerridwyn ne dit rien pour qu'elle puisse retrouver son calme ainsi que prendre une décision. Tout ce qu'elle fit, c'est baisser la tête, essuyer ses larmes à l'aide de ses mains et s'excuser.

"- Je suis désolée professeur, je ne savais pas que hormis moi il y avait encore quelqu'un... Je ne voulais pas perturber votre prière. Je m'en vais maintenant."


Cerridwyn n'était pas du tout en train de prier, d'ailleurs elle venait juste d'arriver, la jeune fille se méprenait. Tout ce qu'elle voulait c'était juste fuir et se cacher, la professeur de sortilège et enchantement le savait très bien. Ce n'était qu'une excuse.
Elle ne l'empêcha pas de partir avec les gestes mais elle espérait la faire changer d'avis par la parole.

"- Le temple n'est pas fait que pour une seule personne ou que pour les prêtresses, demoiselle. Ce lieu est fait pour prier en communion avec les autres, Nyx est assez douée pour entendre plusieurs prière à la fois. De plus les prêtresses sont aussi là pour aider ceux qui en ont besoin. Comme vous. Nous sommes les messagers de la déesse, elle est très proche de nous..."


Cerridwyn continuait son rôle de gentille prêtresse, rôle qu'elle n'entreprenait que très rarement. Il faut dire que les gens essayaient bien souvent de l'éviter, comme là, et qu'elle croisait aussi très peu d'élève dans le temple. Et puis elle n'avait pas coutume d'entretenir une discussion avec l'un d'eux si jamais ils étaient présents. Elle priait dans son coin et puis s'en allait comme elle était venue.
En tout cas, Akasha avait un soucis qu'il fallait élucider. La maison de la nuit allait déjà assez mal comme ça, avec les meurtres, les transformations ratés etc. Alors même si les autres qui ne connaissaient pas ses soucis là était tout aussi mal... Ce serait vite la dépression à la maison. Cerridwyn pensait même parfois que quelque chose de grave se passait et que la déesse fermait les yeux.
Viendrait peut être le temps ou la vampire serait rejetée et des humains et de sa nouvelle race. Que deviendrait-elle ? Seul l'avenir le dirait.
Mais pour l'instant elle faisait son possible pour que rien de tout ça n'arrive, à commencer par s'occuper gentiment des gens dans le besoin qui venait au temple.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une révélation surprenante (Cerridwyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une révélation surprenante (Cerridwyn)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Contre la délation
» 7 - La Grande Révélation
» Une légende amérindienne surprenante...
» Une invitation... surprenante [PV. Moran & Alexandre] TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: Le Temple de Nyx :: Temple-
Sauter vers: