Forum sur la phénoménale série de PC et Kristin Cast !
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confessions [Pv Alliahn]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Confessions [Pv Alliahn]   Mar 26 Oct - 11:41

J'ouvris doucement la porte de ma chambre, de notre chambre, Alliahn la partagerait avec moi. Je posai tout doucement Sugar sur le lit, celui-ci miaula de mécontentement et se coucha sur mon oreiller moelleux. Je me dirigeai vers la fenêtre, c'était le début de l'aube. Une aube rouge.
"Le sang a dû couler cette nuit..." Pensais-je en souvenir du Seigneur des Anneaux.
La chambre était calme, silencieuse, harmonieuse. Un peu trop silencieuse d'ailleurs. Je m'assis sur le bord du lit, près de la table de nuit, face à la fenêtre. Sugar vint se frotter contre mon dos, heureux de me voir le rejoindre.
J'empoignai la photo posée sur la table de nuit en ébène.
Une photo de moi, de Pierre, de nous deux.
Il souriait face à l'objectif, ma main dans la sienne, amoureux et heureux. Je souriais à la photo. Triste.
J'avais un vide dans mon coeur, un trou qui se refermait au contact des autres et qui une fois seule, s'ouvrait douloureusement.
La solitude.
J'avais toujours vécu "seule", la solitude, j'y étais immunisée.
Mais sans lui, j'étais seule. Il était la pièce manquante du puzzle, la solution au casse-tête.
Une larme roula sur ma joue que je refoulais aussitôt.
Pourquoi pleurer ? N'étais-je pas heureuse ?
Si. Mais il me manquait et ça me rendait malade.
D'autres larmes roulèrent, et cette fois je les laissai couler jusqu'à ce que quelques coups légers sur la porte se firent entendre...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mar 26 Oct - 19:01

Le calme du premier étage m'apaisa quelque peu.
Le réfectoire était très bruyant, les échos des conversations ricochaient entre les murs, le sol et le plafond. Le palier était sobre. La première chose qui me sauta aux yeux fut que la porte de notre chambre, puisque je la partageais avec Lyna, était légèrement entrouverte. Étais-ce parce que ma camarade savait que j'allais venir, ou n'avait elle pas peur de ce qui pourrait arriver ?!
Oui, je le sais déjà, on dit que je suis paranoïaque. C'est un défaut comme un autre, je vois le mal partout. Et ce n'est pas peu dire. Mon enfance n'ayant pas été si "tendre" comme le dis l'expression, j'avais mes raisons personnelles. Personne ne le savait, et heureusement, personne dans la Maison de la Nuit n'avait un pouvoir équivalent au mien. Au pire des cas, je n'aurais eu qu'à verrouiller mon esprit comme on le ferait avec la porte d'un coffre fort.
Mais peu importe ce qui aurait pu arriver, peu importe ma paranoïa, j'entrais dans la chambre en silence, non sans avoir auparavant frappé doucement sur la porte.
Lyna se retourna vers moi. Je remarquai ses yeux rougis par les larmes qui coulaient le long de ses joues. Elle était magnifique.
Je me précipitai vers elle et la pris dans mes bras. En la touchant, je lus dans son esprit ce qui la tourmentait. Pierre, son amour éternel.
Je déposai un baiser sur sa joue et m'écartai d'elle. J'ai du mal à supporter les contacts rapprochés qui s'éternisent. J'aime avoir une grande bulle d'espace privé autour de moi, et je déteste que quelqu'un empiète dessus. Même si là tout était de ma faute, cela ne changeait rien.
" Lyna, tu sais je suis ton amie maintenant. Tu peux tout me dire, rien ne quittera les murs de cette chambre. A moins qu'ils aient des oreilles...dis-je en jetant des regards suspicieux autour de moi.
Non, ça ce n'est pas de la paranoïa. C'est une boutade. Pour redonner le sourire à une âme triste. Ce qui sembla fonctionner...un peu...
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 27 Oct - 7:57

Alliahn entra. J'essuyais précipitemment mes larmes. Elle me dévisagea, admiration et compasion mêlées, sentir les sentiments et savoir les identifier était un don courant pour les vampires. Elle me trouvais belle...
Ma camarade de chambre se précipita vers moi et me sera dans ses bras. Surprise, je resta droit comme un pieu, encore plus lorsque déposa un baiser sur ma joue. De quelques centimètres plus grande qu'elle, je voiyais dans ses yeux qu'elle voulait savoir, qu'elle voulait comprendre moins histoire sans être obligé de fouiller dans ma mémoire...
" Lyna, tu sais je suis ton amie maintenant. Tu peux tout me dire, rien ne quittera les murs de cette chambre. A moins qu'ils aient des oreilles...dit-elle en jetant des regards suspicieux autour de nous.
Je ris doucement à sa boutade et redevint sérieuse. Je commençais alors mon réçit en m'installant confortablement sur le lit et empoigna un cousin que je cala sur mes jambe en tailleur:
C'est un très longue histoire....
Tout à commencer un matin d'automne, ma meilleure amie, Saya, m'avait invité pour fêté son anniversaire. Elle avait toujours était là pour moi, pour me soutenir quand ça n'allait pas et je faisais de même. Nous étions installer dans le jardin derrière sa maison, sur une vieille nape de pique-nique quand nous le vîmes.
Une peau aussi pâle que la neige, des traits fin et beau comme un prince, une aura dégageant puissance et sagesse.Le temps s'assombrit, les nuages se préssèrent au dessus de nous, obscursissant momentanément le jardin. Un vampire ce tenait devant nous. Le Traqueur...
Annoncais-je.
La tension était palpable, ni Saya, ni moi n'osions bouger, crisper sur la nape. Il avança, s'approcha de moi, aussi près qu'il le pouvait, il se baissa. Son visage était quasiment colé au mien:
"Lyna Dawson ! La Nuit t'a choisie ; ta mort sera ta renaissance. La Nuit t'appelle ; prête l'oreille à sa douce voix. Ton destin t'attend à la Maison de la Nuit !"
Sa main s'approcha de mon visage et il passa son doigt sur mon front. Un picotement et une brulure intense passa en un éclair sur mon front aussi vite que le Traqueur disparu. J'avais été marquée... Je me souviendrais toujours de ce jour, comme si c'était hier...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Sam 6 Nov - 11:40

Lyna sembla comprendre ce que je voulais.
Je m'assis avec elle sur le bord du lit et écoutai son récit.
Tout avait commencé lors d'un jour normalement heureux pourtant, un anniversaire.
Mais le Traqueur était arrivé et avait changé la vie de Lyna.
" Le Traqueur m'a dit exactement les même mots, mais ça ne s'est pas vraiment passé comme ça, dis-je quand elle eut fini de parler. Je ne regrette pas ma vie d'avant. Toi, la regrettes tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Sam 6 Nov - 14:43

Je fis une pose, le temps qu'Alliahn assimile tout ce que je venais de dire.
Elle m'écoutais avec attention. Ma camarade de chambre me confia que le Traqueur lui avait dit exactement les mêmes mots. Elle me demanda aussi si je regrattais ma vie d'avant.
-Étrangement, même si j'étais heureuse, je ne regrette pas...non, je ne regrette pas !

Je repris doucement mon histoire, autant tout lui conter...
"Après avoir quitter Saya, je me suis ruée dans la rue en courant.
Il fallait que je courre, mieux valait que personne ne me voie...Une toux sèche me secoua et m'obligea à arrêter.
"Qu'est ce qui m'arrive ?" Pensai-je secouée de toux.
J'avais traversé la moitié de la rue qui séparait ma maison de celle de Saya. Mais je toussais à en vomir, à m'en décrocher les poumons à dire vrai...
Je décidais de sortir mon téléphone et d'appeler ma mère pour qu'elle vienne à mon secours...une quinte de toux m'en empêcha, affalée aux pieds d'un mur je souffrais, la tête me tournais, la toux m'empêchait de respirer correctement. Avec toute ma bonne volonté et ma détermination, j'essayais de me relever et marchais péniblement une main collée à ma poitrine, le souffle court.
J'apercevais ma mère dans les plates bandes, désherbant tranquillement.
"Maman !"Criai-je ou du moins essayai-je, mon cris devint un râle.
Ma mère entendit quand même, elle leva son visage des roses et courut vers moi, affolée.
"Lyna, Lyna chérie ! Tout vas bien ? Qu'est ce..."
Elle aperçut la Marque sur mon front, une lune aux contours saphir que mes cheveux bruns foncés tentaient de cacher, mais elle n'en fut ni surprise, ni rebutée. Un sourire doux et chaleureux apparu sur son visage au moment où elle me prit dans ses bras pour me ramener à l'intérieur de la maison. Il nous fallut à peine quelques secondes pour arriver à l'intérieur. Des secondes qui me parurent durer des heures, des secondes durant lesquelles j'étais secouée de toux, des secondes durant lesquelles ma tête me brûla.

"Chérie, chérie ! Ouvre les yeux, reste avec moi ! Ca va aller, tu le sais, ton père le savais...
-Mon père ?...Articulai-je la voix rauque.
Mon père, des années que nous n'en avions pas parlé, la dernière fois j'avais insisté pour qu'elle me dise pourquoi il n'était jamais à la maison, pourquoi il n'envoyait qu'un mot chaque Noël pour nous dire "Je vous aime", pourquoi ne l'avais-je jamais vu. Elle s'était énervée et m'avait ordonné de ne plus en parler, chose que j'avais faite...
-Oui, chérie, ton père ! Il m'avait fait promettre de ne rien te dire avant que tu ne sois Marquée ou avant que tu ne sois prête...
-Me dire quoi ?Demandai-je dans un souffle.
-Et bien...J'ai rencontré ton père il y a 17 ans, nous nous sommes tout de suite aimés, nous avons passés deux ans de bonheur, après ses deux ans tu es née, tu sais Jack, ton père, ne m'avais jamais mordue, d'ailleurs il ne t'as jamais mordue non plus, mais il avait trop peur, il avait peur de te faire du mal...c'est pour ça qu'il est parti !
-Mon...mon père, une nouvelle quinte de toux me secoua, était un...Vampire ! Exclamai-je, surprise et dépourvue.
-Oui, chérie, un vampire. Personne n'en à jamais rien su, ni les voisins, ni personne. Et cela ne m'a jamais dérangée, qu'il soit Vampire ou simple Humain ne m'a jamais gêne. C'est pour ça que je savais que tu serais Marquée, ma chérie, tôt ou tard....
Ma tête était lourde, très lourde et douloureuse, ma gorge me brûlait et la toux ne cessait pas, empirait même.
-Je t'emmène à la Maison de la Nuit, reprit Maria, ma mère, mais j'étais à peine consciente et je ne compris pas la suite.
La dernière chose que je vis et entendis fut ma mère penchée sur moi, me dire:
"Lyna, tu dois y aller.."
Après se fut le noir total, un noir inquiétant et oppressant, un noir silencieux, sans son et sans parfum..."

-Tu sais je n'ai jamais eu peur du noir, mais cette fois là, j'ai bien cru mourrir !

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Dim 7 Nov - 11:43

Lyna n'en avait pas terminé avec son récit, je le sentais, c'est pourquoi je m'allongeais de côté, sur le lit, tout en la regardant. Utilisant mon pouvoir, je décidai d'entrer dans les souvenirs de ma camarade. Non, je ne cherchais pas à vider sa tête de tous les secrets qui pourraient s'y cacher, je recherchais juste des images, comme un film qui se déroule, ou un rêve qui naît la nuit.
Mes yeux se voilèrent. Non, pire, ils devinrent entièrement blancs, mais Lyna ne s'en rendit pas compte.
Au fur et à mesure qu'elle racontait son histoire passée, je revoyais exactement ce qu'elle avait vu, je l'entendait tousser, je ressentais sa peur... Mais je n'avais pas mal, fort heureusement.
Quand elle terminé, elle me regarda et dit :
" Tu sais je n'ai jamais eu peur du noir, mais cette fois là, j'ai bien cru mourrir ! "
Seulement là, elle remarqua mes yeux et poussa un cri d'horreur...
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Dim 7 Nov - 14:20

Je fis une seconde pause, regardant Alliahn...
Je poussai un cri d'horreur, puis voyant que ses yeux redevenaient normaux, je me rassurai.
-La prochaine fois que tu fais ça, dis-je haletante, préviens moi, j'ai vu des novices avec de tels yeux qui mourraient ou qui étaient possédés par des esprits. Je peux comprendre que ce soit ton pouvoir, je n'en doute pas, mes sens m'indiquent qu'il n'y a pas de danger...mais s'il te plait préviens moi !

Je repris doucement mon histoire, après m'être calmée.
Décidément, les novices sont de plus en plus spéciaux, pensais-je optimiste.

"Mon corps vibrait. La première chose que je vis en ouvrant péniblement les yeux fut la couleur, un mélange de couleurs chatoyantes spécifiques à la saison, l'automne. Des couleurs allant du rouge au jaune, la couleur orange. Ma vue flou devint nette. Je vis les arbres et leurs feuilles oranges, des arbres qui défilaient à toute allure. La seconde chose que je compris c'est que j'étais assise, totalement affalée sur le siège passager, je compris que j'étais dans une voiture, notre voiture. Ma mère conduisait à toute vitesse sur une route à sens unique en pleine forêt.
Je relevais douloureusement la tête, mais la toux, de retour, m'empêcha de parler, une toux qui failli m'arracher un poumon, une toux qui me brûlait la gorge et qui donnait la sensation d'avoir avalé du feu.
"Lyna, ne bouge pas, calme toi, n'empire pas tes douleurs..." M'ordonna gentiment ma mère.
Plus facile à dire qu'à faire. Je ne faisais rien pour qu'elles empirent, elles empiraient toutes seules. La migraine revint à l'assaut, plus forte que l'autre fois. J'avais l'impression de recevoir des coups de marteau sur le crâne. Mon métabolisme n'en supporta pas plus, l'obscurité revenait lentement.
La dernière chose que j'entrevis fut un panneau on l'on pouvait lire "Propriété privée. Accès strictement interdit", après, je fut une nouvelle fois engloutie par les ténèbres...

Le noir total, l'impression d'avoir été plongée dans un océan d'obscurité, dans un trou noir. Étrangement, je me sentais bien, je me sentais sereine et détendue. Je ne souffrais plus, ma gorge ne brûlait plus, ma tête n'était plus douloureuse. Inconsciemment, j'avais l'impression de ne plus rien ressentir. Je ne sentais plus mes membres...
"Est-cela mourrir ?" Pensai-je.
Des murmures incompréhensibles s'élevèrent, d'après les tonalités il y avait une femme, ma mère me sembla-t-il, et une voie masculine, mon père peut-être. Ce qui signifier que je n'étais pas morte. J'entendis des pas se rapprocher.
"Elle reprend conscience ! S'exclama l'homme.
-Lyna, chérie, tu m'entends ? Demanda ma mère.
J'ouvris les yeux. Je pouvais voir le plafond peint, il y avait une multitudes d'oiseaux de toutes sortes, communs ou exotiques. Le visage de l'homme entra dans mon champs de vision, ses traits étaient fins et beaux, il avait les cheveux blonds, attachés en queue de cheval. Quelques mèches rebelles s'échappaient néanmoins de la structure, on pouvait voir à travers une lune saphir pleine, suivi de vague et de dents qui faisait tout son front.
-Papa ? Demandai-je, engourdie par mon immobilité.
-Non, chérie. Répondit-il en riant. Je suis Aloïs, l'infirmier et le professeur de Littérature. Ta mère t'as amenée ici, après que tu sois tombée dans les pommes. Sais-tu où nous sommes ?
-À l'infirmerie ? Dans la Maison de la Nuit ? Répondis-je incertaine.
-Très bien chérie, tu n'as pas de séquelles de ton inconscience. Affirma-t-il confiant. Est-ce que tu peux t'assoir ?
J'obtempérais doucement.
- Afin d'éviter de te jeter dans la cage aux fauves directement, je vais t'expliquer quelques points:
"Chaque nouvel élève est "parrainé" pour sa nouvelle vie. Les personnes qui parrainent les élèves sont des Mentors, généralement des professeurs ou des membres du personnels éducatif. Saches que je serais ton Mentor et à dire vrai il est rare que je prenne des élèves sous mon aile, chérie.
Ensuite, il va y avoir un petit changement d'horaire. Tu as eut jusqu'à aujourd'hui l'habitude de vivre le jour. Sache que ici nous vivons la nuit, les cours, les repas et les "rituels" se passent la nuit. Quand je parle de "rituel", tu peux comparer ça avec une messe en faveur de la divinité Nyx. Nous, vampires, sommes les filles et les fils de Nyx, la déesse de la nuit, mais tu apprendras tous ça en cours de sociologie...
Enfin, tu es restée inconsciente deux jours. Je vais t'emmener au pied du dortoir des filles pour que tu fasses connaissance avec ta camarade de chambre, chérie.
-D'accord !
Répondis-je, quelque peu stressée.
-Je vais repartir, n'oublie pas de m'appeler Lyna. Dit ma mère pendant qu'Aloïs m'aidait à quitter le lit de l'infirmerie..."


Je regardai dehors, le soleil s'était levé, je me levai aussi et baissais les stores de façon à avoir une clarté suffisante...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 24 Nov - 18:40

Tu es arrivée vraiment pour la rentrée ? C'est la quête du Traqueur qui veut ça, où c'était un hasard ?
J'oubliai momentanément que moi aussi j'étais arrivée pour la rentrée.
Sauf que moi, je ne me rappelle pas d'infirmier ou d'infirmière à ma sortie de la voiture. Je me souviens juste de Lyna m'aidant à marcher jusqu'au salon et de m'être allongée sur le canapé vermillon. Rien de plus, sinon avoir été réveillée durant ma première nuit, pour visiter l'académie et "rencontrer" Plume.
Et Aloïs ? Est-il toujours ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Jeu 25 Nov - 14:54

Je suis arrivée, presque à la rentrèe, en fait on va dire, un petit mois après. Répondis-je.
Je regardais Alliahn, elle avait l'air de me conpremdre vraiment, j'avais vraiment une très bonne amie et j'espérais de tout coeur qu'elle réussisse sa tranformation.
Aloïs n'est plus dans cette maison, il est à present en Angleterre.

Je repris tranquillement mon réçit.
"Après avoir quitté ma mère, Aloïs m'emmena aux doirtoirs des filles, nous empruntâmes plusieurs couloirs, étrangement la décoration était plus lumineuse que je ne l'aurais penser, les murs étaient généralement peint et on pouvait admirer toute sortes de fresques: des scènes de chasse et de vie quotidienne du moyen âge.
Nous passâmes une grande porte en ébêne, un bois très sombre. Mon mentor m'expliqua que nous nous trouvions dans le couloir des salles de cours, ce couloir était très simples, les murs étaient en pierre et tout les 3 mètres il y avait des colonnes de chaque coté du couloir, le côté de droite donnait sur plusieurs portes d'ébênes, ellles aussi, tandis que la gauche laisser place à des vitraux aux couleurs diférentes. Je pourrais vous dire que le soleil jouait avec les couleurs mais ce serait mentir, nous étions en pleine nuit mais je discerner absolument tout de l'obscurité.

Nous quitâmes le batiment, une immense court orner en son milieu d'une fontaine, était entouré de toutes parts. Les batiments formaient un carré intraversable. La cour était très chaleureuse et accueillante, il ya avait plusieurs bancs et deux où trois arbres çà et là. En traversant la cour, je me rendis compte qu'il n'y avait que deux batiment lumineux.
"Monsieur, quels sont les trois autres batiments ?Demandais-je poliment.
-Tous le monde m'appelle Aloïs, chérie, pas monsieur !..
-Ah...je ne voulais pas vous vexer !
-Je ne suis pas véxé, dit-il tout sourire. Le batiment en face de nous, celui vers lequel nous nous dirigeons, est l'internat: l'entrée donne directement sur le refectoire, le refectoire est divisé en deux parties, une pour les élèves ayant achevés leur transformation et une autre pour les autres.
Ensuite un escalier donne sur deux étages: le doirtoir des filles au premier et celui des garçons au deuxième.
Le batiment qui relie l'internat à l'école par la gauche est un batiment de...détente: salon, bibliothèque, salle de sport, cafétéria.
Et le batiment sur ta droite est le lieu où se trouve les studios et l'infirmerie. Tout les batiments comporte deux étages.Le deuxième étage de tous les batiments sauf celui de l'internat est réservé aux professeurs."
Nous entrâmes dans le refectoire, une immense salle très claire, peinte en blanc et en bleue ciel. Au milieu de la salle un grande et large escalier en spirale traversé le plafond. Il était en bois et en fer noir. Nous montâmes jusqu'au premier, l'escalier donnait dans un salon quasiment desert. Les quelques personnes saluèrent poliment Aloïs en inclinant la tête. Il appela ensuite une grande blonde nommé Mahalia et lui demanda de me conduire dans la chambre 19. Avant de monter au second étage, Aloïs posa sa main sur mon épaule et me sourit encourageant.

Mahalia était plus grande que moi, sa Marque, une lune, était pleine. Elle avait des chevaux très long et d'un blond naturel. Souriante, elle me souhaîta la bienvenue tout en me conduisant à ma chambre. Nous primes la porte verte du salon, il y avait 10 portes de couleurs différentes, allant du bleu au jaune sur des murs blanc.
La porte laissait place à un couloir avec plusieurs portes allant du 10 au 20. La chambre 19 était la dernière sur la gauche. La porte était en ébêne, comme toutes les autres, chaques chiffres peints à la feuille d'or.
Mahalia frappa trois coups et la porte s'ouvrit. Une jeune fille au cheveux courts sans ordre apparent, se tenait dans l'embrasure. Un large sourire illumina son visage quand elle me vit. Elle m'invita à entrer et Mahalia retourna au salon.
"Bonjour, ravie de te voir !! Je m'appelle Elena Lesage ! S'exclama-t-elle apparement heureuse.
-Bonjour. Je suis Lyna Dawson, je viens d'arriver. Ravie de te rencontrer. Répondis- je simplement.
-Oui, je sais déjà, ton arrivé était prévu depuis un mois, il mon tout de suite demandé si ça ne me déranger pas de partager la chambre. Toutes tes affaires sont arrivés, ta mère les a ramener pendant ton "coma". J'étais inquiète, mais te voilà. Enchaîna-t-elle.
La chambre était spacieuse nous avions chacune un lit à baldaquin en bois noir, une grande bibliothèque, une grande penderie, une table de nuit et un ensemble bureautique, tous en bois noir. Les rideaux des lits étaient rouges, tous mes livres et mes CDs étaient dans la bibliothèque. Mon ordinateur portable était posé sur le bureau, mes affaires scolaires anciennes et neuves y était aussi. Je présumais que tous mes vêtements se trouvés dans la penderie. Je me tournais vers Elena, elle avait la même marque que moi.
-Tu es ici depuis longtemps ? Demandais-je.
-Un petit deux mois, quinze après mon arrivée, ils m'ont demandé si je voulais une camarade de chambre. Il faut que tu te changes, tu as eut trois uniformes à ta taille et plusieurs vêtements avec les armoiries de chaques années. Tu peux enfiler un jeans noir et un pull avec la spirale."
Je partis me changer. Après nous quitâmes la chambre pour le refectoire..."

Je fis une pose, regardant Alliahn. Le jour était totalement levée, et la lumière se faisait plus forte...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Lun 13 Déc - 18:11

J'écoutai avec attention ce long récit détaillé, et constatai, non sans surprises que rien n'avait changé. A part peut être les numéros sur les portes des chambres, puisque maintenant, c'était le prénom de chaque élève y prenant quartiers qui était inscrit.

Il y avait aussi eu du changement dans le personnel. Aloïs n'était plus là, et sûrement bien d'autres professeurs.
Il y avait d'ailleurs ce nouveau ... Alex Wintson ... Il avait plutôt l'air sympathique, mais je n'étais pas sure qu'il eut déjà enseigné dans cette Maison de la Nuit.

Lyna regarda vers la fenêtre. Le soleil était pleinement levé.
A la pensée que je ne pourrais peut être plus sortir à la lumière du jour, je me sentis nostalgique.

_ Lyna ? Pouvons nous regarder le Soleil et vivre sous sa lumière, comme avant ? Ou devons nous rester confinés dans nos chambres durant le jour ?

Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mar 14 Déc - 16:34

Alliahn semblait vraiment s'intéresser à mon histoire. Tout le monde d'ailleurs, j'avais une histoire peu banale...
En repensant à mon passé je me sentais mélancolique, Pierre me manquait, je répétais ça à chaque fois, quelle idiote.
Je soupirais...
-Lyna ? Pouvons nous regarder le Soleil et vivre sous sa lumière, comme avant ? Ou devons nous rester confinés dans nos chambres durant le jour ?Demanda Alliahn.
Je souris, c'était une question essentielle pour chaque novice : et le soleil ?
- Beaucoup de légendes racontent que les vampires ne supportent pas le soleil, qu'ils y brûlent, etc. C'est incorrect ! Les Vampires ne craignent pas le soleil. C'est juste que les vampires sont des "créatures de la nuit" et que leurs yeux sont sensibles, ils ont du mal à s'habituer à la lumière, c'est pour ça que généralement on porte des lunettes de soleil...Répondis-je.

Je repris mon histoire où je l'avais laissé...
"Nous étions dans l'escalier à spirale, lorsque quatre voix nous interpelèrent, moi et Elena.
Nous levâmes notre tête et regardâmes quatre têtes apparaître. Quatre filles pour être exacte.
Deux d'entre elles étaient blondes et probablement, sûrement, jumelles tandis que les deux autres avaient des cheveux foncés, l'une brune et l'autre avait les cheveux noir corbeau. Elles étaient jolies, plus jolies que moi pensais-je...elles nous souriaient :
-Hey !
-Salut, tu es surement Lyna ?! Me demanda la fille aux cheveux corbeau, Elena n'y tenait plus de devoir t'attendre.. dit-elle en riant. Je m'appelle Raven
Olsen, je suis en première année, elle, c'est Nora "sans nom".
Dit-elle en montrant la jeune fille brune.
Je la saluai poliment, toutes 4 avaient l'air très sympathique.
-Moi, c'est Samia et elle, c'est Sora, nous sommes jumelles. Dit l'une des Blondes, je remarquais que l'une avait un grain de beauté sur le joue et pas l'autre. Ça me serais très utile pour les différencier.
Nous nous rendîmes au buffet et choisîmes notre repas. Je pris une tomate farcie, du ris et un yaourt aux mûres, mon fruit préféré.
Sora nous demanda à quelle table nous voulions nous installer, je me rendis à une table dans le coin de droite et leur dis de me rejoindre.
Seule Raven vint vers moi l'air contrarié, elle me tira le bras et me conduit à un table de l'autre coté du réfectoire.
-Pas ici, c'est SA table. Ni va plus si tu ne veux pas...elle ne finit pas sa phrase et je remarquais qu'elle avait le visage contracté comme au retour d'un souvenir particulièrement désagréable.
Nous nous assîmes, j'étais face à Sa table, je ne savais pas à qui elle était mais je me doutais que la personne arriverait...
Un garçon aux cheveux corbeau descendit les escaliers suivit de deux garçons très très beaux mais qui faisaient pâle figure devant Lui, il avait l'air très classe, très supérieur et à la fois cool mais il y a avait quelque chose de froid dans son comportement...
Il tourna le visage vers moi, l'air contrarié et surpris et me fis un clin d'œil...
-Fait attention à lui, d'accord, il est ...étrange, même pour un vampire. Me dis Raven.
Les autres n'ajoutèrent rien et je compris qu'elles n'en pensaient pas moins. Je me retournais vers Sora car elle proposait à boire...
Ma main se crispa sur le rebord de la table :
-C'est..enfin je n'ai rien contre...mais..je ..ne je ne peux ...enfin...
Elena posa sa main sur mon avant bras en souriant.
-Ce n'est pas du sang, c'est du vin. Dit-elle. Je me rassurais.
Nous finîmes le repas sans plus de problème et nous rendîmes en cours...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Jeu 17 Fév - 18:25

Je m'esclaffai.
Une scène semblable s'était produite au réfectoire, juste avant que nous montions dans nos dortoirs.
La confusion entre le vin et le sang...
"- Dis Lyna, tu ne crois pas qu'il faudrait expliquer ça à tous les nouveaux à leur arrivée ? Enfin, je veux dire que le vin est relégué au rang de jus de fruit, et qu'il ne faut pas le confondre avec le sang."
Je pensai au quatre filles que Lyna avait évoquées. Bizarrement, le récit de ma nouvelle amie me semblait familier, allez savoir pourquoi.
"- Tu me présenteras tes amies un jour ? Les jumelles et tous les autres que tu connais ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Sam 19 Fév - 13:23

Alliahn rit.
"Oui il faudrait expliquer ça, mais c'est plus drôle comme ça. Répondis-je en souriant.
Mon souris s'éteint néanmoins, mes amies... Elles étaient toutes parties, Elena n'avait pas survécu à la transformation, Sora avait été tuée, Samia n'avait pas supporté sa mort et Raven était devenu une vrai peste...
-Je ne pense pas que ce soit une bonne idée... Tranchais-je, je ne voulais aborder le sujet et je ne le ferais pas, pas maintenant...
Je repris mon récit où je l'avais laissé.

... Elena et moi sortions du cours de sociologie des vampires, lorsque j'eus pour la vrai première fois un « contact » avec lui. Un contact étrange, à donner la chair de poule à dire vrai. Je sortais du cours toute heureuse d'apprendre afin des vérités sur les vampires et pas de stupides rumeurs que les humains colportaient... Elena bavardait avec entrain de notre cours, nous avions commencés un chapitre sur les Amazones, des femmes vampires qui avaient alimenté nombreuses légendes humaines.
Raven nous attendait de l'autre côté de la cours pour que nous partions au cours d'escrime ensemble. Je lui souriais, la Maison de la Nuit était vraiment bien, je regardais au ciel et vis les nombreuses étoiles et constellations. J'y reconnu la grande Ourse et sa forme de casserole et... Je ne pus continuer car je heurtais de plein fouet quelque chose, à première vue un garçon : chemise noir, le chariot de Nyx tiré par onze étoiles brodé en crème sur la poitrine. Je levais la tête et reçu un choc. Je L'avais heurté, Lui. Pas un simple vampire, Le garçon au clin d'œil. Je tentais de vaguement m'excuser mais il enroula ses bras autour de moi, me sera contre lui et pencha sa tête pour que sa bouche puisse me murmurer à l'oreille... Ça ne dura que quelques secondes, des secondes qui me parurent des heures. Je pouvais voir sa gorge à quelques centimètres, si près que je voyais cette veine palpiter...je clignais des yeux.
Qu'est ce qui te prend ! Pensais-je.
C'est alors qu'il me murmura à l'oreille :
« Tu seras mienne, Lyna ! »Ça voix était sensuelle, attirante, parfaite. Il desserra son étreinte me plantant là devant tous qui me regardaient avec un mélange de suspicion et de frayeur. Raven était livide, Elena me regardait comme si j'avais un énorme bouton sur le nez.Quelques secondes encore et tous reprirent leurs chemins en marmonnant. Lui était là, à l'endroit d'où je venais, sa bande aussi était là. Ils me fixaient, Lui avec convoitise, eux avec jalousie et colère.Je me détournai et continuai mon chemin, toute perturbée. Raven était crispée, elle serrait les dents mais je l'entendis tout de même :
« Fais attention à lui, évite-le si il le faut !
-Pierre est...spécial !
Ajouta Elena. Il est beau, parfait mais complètement louche, même pour un vampire...
C'est ainsi que je me rendis au cours d'escrime, la tête remplie de questions cruciales : Que me voulait-il ?

Je soupirais, c'était épuisant de raconter ça vie mais me confier à quelqu'un me faisait du bien. J'attendis la réaction de ma camarade de chambre...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Ven 4 Mar - 20:28

Tandis que Lyna parlait, mon don s'activa sans que j'en prenne conscience.
Je me sentis groggy, j'entendais les paroles de ma camarade, mais c'était comme...un demi-sommeil, entendre sans comprendre.
Les yeux dans le vague, plongée dans ses souvenirs, Lyna ne remarqua pas mes pupilles dilatées se teintant de blanc petit à petit.
Soudain, je me trouvai dans son récit, spirituellement. Je vis les couloirs, Raven, Elena, Pierre. Je sentis son odeur, j'entendis sa voix et son souffle contre le cou de Lyna, mon cou.
Toutes les émotions me submergèrent et manquèrent de m'engloutir.
Tant que les mots sortaient de la bouche de Lyna, les images se succédaient, de plus en plus vite. Mon esprit était secoué.

" C'est ainsi que je me rendis au cours d'escrime, la tête remplie de questions cruciales : Que me voulait-il ? "

Les images disparurent subitement, et je sentis du noir m'envahir.
J'entendis un long hurlement de terreur, alors que je basculai en arrière...
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Sam 19 Mar - 13:15

Je détestais ce moment, j’avais hurlé mais mon expérience pensait devoir subir une autre perte… Seulement, elle était juste évanouie. Mon premier reflexe fut d’aller chercher un verre d’eau et de l’asperger. Un reflexe d’humaine, un reflexe idiot qui se révéla inefficace. Elle était toujours dans les vapes et je commençais à paniquer, j’avais connu des choses beaucoup plus dures et pourtant je ne trouvais pas…
« Je suis avec toi Lyna. » Murmura une voix dans ma tête, m’apaisant jusqu’au plus profond de mon âme. Nyx. J’attrapais les cinq bougies qui trainaient sur ma bibliothèque et les posais en cercle à terre. Je me tournais vers le Nord et allumé la bougie Jaune :
« Nous le respirons tous les jours et il nous guide sur le chemin les plus purs. Vent, je t’appelle en ce cercle. »
Le vent souffla dans mes cheveux. Je me tournais et allumais la bougie Rouge :
« Il réchauffe notre cœur et illumine nos chemins. Feu, je t’appelle en ce cercle. »
Je sentais la chaleur envahir mon corps. Je me tournais une nouvelle fois et allumais la bougie Bleu :
« Elle est son parfait complément comme la lumière et l’obscurité. Eau, je t’appelle en ce cercle. »
Je me tournais une dernière fois et allumais la verte :
« Chaque jour elle est là, sous nos pieds, dans la forêt… Terre je t’appelle en ce cercle. »
Je sentis les parfums de lavande, d’herbe fraiche et me plaçai au centre, allumant la bougie violette :
« Il est présent en chacun de nous, pur et immortel… Esprit je t’appelle. »
Des pensées harmonieux se glissèrent dans mon esprit et m’apaisèrent. Je me tournais vers Alliahn qui était toujours un consciente :
« Feu, réchauffe les corps. Vent, chasse les pensées négatives. Eau, lave les cauchemars. Terre, éveille les sens. Esprit, réveille l’âme. »
Alliahn cligna des paupières et tout doucement se réveilla. Je soupirais de soulagement et remerciais les éléments un par un. Mes marques picotèrent y compris celles dans mon dos. Celles que j’avais toujours cachées. Alliahn le vis lorsque je passais ma main sur mon omoplate. Je serrais mes mains, la gauche était gelée. Je la regardais. Cette main, un don de Nyx. Lorsque je touchais le cœur de quelqu’un avec cette main gauche, je voyais des choses, des flashs d’images du passé, du présent ou du futur. Je n’aimais pas m’en servir, généralement je voyais des choses effrayantes… Je pensais à autre chose, inutile d’effrayer Alliahn. Même si je me doutais qu’elle était déjà au courant…

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Ven 25 Mar - 18:36

Le noir, l'obscurité, et un tunnel infini débouchant sur un trou de lumière. Lointain et inaccessible.
Est-ce ça être morte ?
Je sais que beaucoup de jeunes vampires ne terminent jamais leur transformation et meurent.
Overdose de pouvoirs, mauvaise transformation... Si je suis vraiment morte, c'est d'une overdose.
Je m'enfonce dans les ténèbres, toujours plus profondément. C'est agréable. Ou plutôt indolore.
Je ne ressens plus rien.

Puis un picotement.
Une voix parle, je ne comprends pas.

Dans le tunnel jaillit un courant d'air, puissant qui fait voler mes cheveux.
Dans le tunnel, s'allument une multitude de flammèches.
Dans le tunnel, des trombes d'eau indomptables me noient.
Dans le tunnel, le sol se pare de terre et de fleurs.
Dans le tunnel je m'effondre.

J'ouvris les yeux lentement. Lyna fermait les yeux en marmonnant des paroles incompréhensibles.
La chambre. Non je ne suis pas morte.
Lyna se passa une main dans le dos. Des frissons naquirent dans son cou. Du froid ?
La main en question était légèrement plus pâle que l'autre. Imperceptiblement.

"Merci", murmurai-je.
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Sam 26 Mar - 14:21

Alliahn était enfin éveillée, elle émergeait tout doucement...
"Merci" Dit-elle.

J'aurais du répondre que ce n'était rien. Mais je n'en eut pas la force. Je m'assis sur le lit et souris tristement en priant Nyx pour qu'elle ne me fasse plus jamais cela. J'étais exténuée et la fatigue se lisait sur mon visage, ostensiblement.

Je regardai Alliahn, elle avait tout deviné je suppose, lui cacher des choses qui pourraient la mettre en danger serait difficile...
Ma main était toujours glacée mais je refusais d'utiliser mon don. Mes marques ne me picotaient plus.

"Peut-être devrions-nous continuer cette discussions plus tard ?!"
Hasardais-je.

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Sam 26 Mar - 17:05

Je plaçai mes coudes sur le sol pour me redresser un peu.
Lyna s'était assise et semblait un peu ailleurs.

"Peut-être devrions-nous continuer cette discussions plus tard ?!" Hasarda-t-elle.
Non ! Non, surtout pas. Je veux entendre la suite, même si...même si ça me fait ça. J'essayerai de me contrôler, et au pire des cas, tu pourras me toucher avec ta main.

Je désignai la main glacée de ma camarade d'un signe de tête, puis me levai en grimaçant. Le soleil était presque à son zénith.
Je m'installai sur le lit, à la gauche de Lyna, et attendis la suite.


Dernière édition par Alliahn Denali le Jeu 31 Mar - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 30 Mar - 12:32

J'aurais préféré reprends ces confessions plus tard malheureusement je préférais continuer plutôt que de vivre le cauchemar des visions de ma main gauche. Je soupirais, regardais ma camarade de chambre en espérant de tout coeur que cela ne se reproduirait plus...

Pour la énième je continuais mon récit, le récit de ma vie...

La Nuit fut plus calme, les questions se bousculaient dans ma tête sans qu'aucune raison n'en vienne à bout. Nous allâmes calmement diner puis nous disparûmes dans nos chambres. Elena se mit à réviser son solfège et moi je me glissais dans la salle de bain. Elle était luxueuse : Une grande douche blanche et transparente, une grande baignoire, un meuble de lavabo en marbre noir, des murs en carrelage noir et blanc comme un échiquier géant et un plafond d'un blanc neige. Je fermais la porte à clé et ouvris le robinet de la baignoire pour faire couleur l'eau chaude. Je me dirigeais vers le miroir au dessus du lavabo et me regardais. J'avais la peau pâle, mes cheveux bruns donnaient un contraste. Je poussais ma frange et regardais le croissant de lune noir et vide. J'aurais pensé que cela faisait tache sur mon visage mais ça m'allait très bien. La journée avait été passionnante et j'avais besoin de sommeil... Mon cou me picota soudain, je ne me sentais pas très à l'aise, j'avais l'impression d'être espionné...
« Qu'est ce qui m'arrive ? » Demandais-je à moi-même, en pensant devenir paranoïaque.
J'avais cette même impression que lorsqu'Il m'avait serré dans ses bras. Un danger, une surprise et en même temps l'impression qu'il m'aimait, vraiment. N'est-ce pas moi qui étais tombée amoureuse ? Moi, qui se faisais des idées ? C'est avec plus de questions encore que je me déshabillais et rentrais dans mon bain...

Je regardais Alliahn, elle avait l'air tendu comme si elle se retenait. Tout doucement je poursuivis:

Trois semaines étaient passées depuis mon arrivée et cela ferait bientôt un moins que je vivais ici et ce serait bientôt l'occasion d'une visite des parents...
Pendant ces trois semaines j'avais du m'habituer au rythme scolaire, au fait de vivre la nuit, j'avais aussi eut la surprise d'être choisi par le cheval qui L'avait choisi, qui avait choisi Pierre, Andromède, une magnifique jument noire. Elle était douce et compréhensive. J'avais du coup du le croiser des dizaines de fois et soutenir son regard pressant, j'avais du aussi me retenir de ne pas le dévisager longuement... Il était tellement beau qu'il était dur de ne pas admirer son visage, ses traits fin, sa couleur de peau, ses cheveux de jais... Une fois alors que je pansais An', il s'était glissé derrière moi, je ne l'avais pas entendu c'est pourquoi j'avais sursauté lorsqu'il avait posé sa main droite sur la mienne qui tenait l'étrille et sa main gauche sur ma taille. Ce fut un des rares moments où il avait l'air détendu et gentil, un moment que j'avais apprécié et que je n'avais, bien sur, raconté à personne.
La plupart du temps, j'essayais tout de même de l'éviter ce qui était assez facile puisque nous nous arrangions pour ne pas rester dans les mêmes coins que lui. Tout allez bien, du moins jusqu'à cette nuit, j'étais dans la cafétéria pour boire mon « thé du jour », un thé que je prenais généralement avant de dormir, je lisais encore car le matin ne se lèverait que dans deux heures et nous étions en week-end, je lisais Roméo et Juliette traduit de l'anglais par François-Victor Hugo :

ROMEO. Amen ! Amen ! Mais viennent tous les chagrins possibles, ils ne sauraient contrebalancer le bonheur que me donne la plus courte minute passé en sa présence. Joins seulement nos mains avec les paroles saintes, et qu'alors la mort, vampire de l'amour (je souris à cette métaphore), fasse qu'elle ose : c'est assez que Juliette sois mienne !

Je repensais alors à « Tu seras mienne, Lyna » et mon sourire s'éteint.

LAURENCE. Ces joies violentes ont des fins violentes, et meurent dans leur triomphe : flamme et poudre, elles se consument en un baiser. Le plus doux miel devient fastidieux par sa suavité même, et détruit l'appétit par le gout : aime donc modérément : modéré est l'amour durable : la précipitation n'atteint pas le but plutôt que la lenteur...

Je lis encore un moment et les mots devinrent flous tandis que je m'assoupissais. Je savais que je ne ronflais pas et j'entendais des gens discuter autour de moi. Tout était brouillé mais je reconnu au bout d'un moment cette voix si subtile, si séduisante, la vois de Pierre. Elle était juste à coté de moi, à mon oreille. Je sentais aussi que ma tête reposé sur une épaule, qu'une main était posé sur ma tête et qu'une autre tenait l'une des miennes. J'ouvris brusquement les yeux, en face de moi il y avait quatre vampires, deux filles : l'une avait des cheveux rouges très long et l'autre des cheveux noirs, elles étaient très belle toutes les deux. Les deux garçons aussi étaient très beau, l'un blond et l'autre brun. La main qui tenait ma main gauche caressait mes doigts. Je me levais d'un bond, regardais Pierre qui me fixait avec surprise et partie en courant.
Qu'est ce qui c'était encore passé ? Pourquoi m'étais-je retrouvée dans « ses bras » ?
Je m'enfuyais vers le réfectoire pour monter au dortoir quand une chose me frappa. J'avais oublié mon livre à la cafète. Tanpis, j'y retournerais demain. Je monter les escaliers et ouvrais la porte de la salle commune... Elena se rua vers moi :

« Mais où étais-tu ? » Me demanda-t-elle au bord de la frayeur...



_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mar 12 Avr - 15:49

C'était dur, vraiment très dur.
Je me retenais, même si quelques bribes d'images revenaient sans cesse à l'assaut.
Mais le regard de Lyna me soutenait intimement.

Je souris à l'évocation de Roméo et Juliette.
Je m'assombris quand elle conta le passage de la cafétéria.

Que lui était-il arrivé ?!
Malgré mon envie, je ne laissai pas mon don lire son esprit, et attendit patiemment la suite de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 13 Avr - 12:18

Je repris alors mon récit:

« Mais où étais-tu ? » Me demanda-t-elle au bord de la frayeur.
Je regardais Elena, elle avait l'air vraiment inquiète.
-Je...j'étais à la cafétéria, il...enfin ça n'a plus d'importance...
-Dis-moi ! Qu'est-ce qui c'est passé ? Nous étions inquiète, les filles ne tenaient plus elles se sont couchées mais j'ai préféré attendre et ...
-Merci »
, dis-je calmement avant qu'elle ne continu à débiter ce flot intense de paroles.
Nous nous assîmes sur un des canapés pourpre, dos à la porte. Je commençais mon récit, elle me regarder avec stupeur (mais sans tremblement), elle ne dit rien quand j'eus fini, elle ne dit rien non plus lorsqu'elle me servit un chocolat froid dont elle seule avait le secret. Elle me dit qu'il fallait l'éviter, que le côtoyer n'était pas bon pour moi, que c'était étrange qu'il s'intéressé tant à moi.
« Lyna, quelqu'un t'attend à la porte ! » Me dit une fille de seconde année nommé Magda.
Je me levais et me rendit à la porte qui avait était refermé, je l'ouvris et écarquillais les yeux.
C'était Lui qui m'attendait, c'était Pierre.
-Tu as oublié Roméo et Juliette, me dit-il en me tendant le livre.
-Euh...je, oui, merci. Bredouillais-je en récupérant le livre tellement mal que j'en effleurais doucement ses mains.
Il me fixait tellement que s'en était gênant.
-Merci encore, dis-je en essayant de partir mais il me retint par le bras. Je me retournais et le regardais surprise et effrayée. Il se pencha sur moi et saisit amoureusement mon visage et m'embrassa, pas comme on embrasse en déposant un baiser mais comme on embrasse quand on veut échanger certains fluides...
Il me relâcha et partit en me disant bonne journée mon amour tandis que je sentais un liquide chaud et doux, sucrée et mielleux couler dans ma gorge. Du sang, que c'était doux et bon.
Je retournais au canapé et m'assis en face d'Elena, livide.
J'avais apparemment un filé de sang qui coulait hors de ma bouche car Elena murmura d'horreur :
-Par Nyx, ne me dis pas que tu as bu son sang, tu n'as pas fais ça ?
-Je n'ai... c'est...mais...ce n'est pas grave ?! Hein, dis-moi ?!
-Si, c'est grave. Ca peut être dangereux, mais je sais que vous n'avez pas imprimé.
Dit-elle tellement effrayée et désolé que possible.
Elle se leva et partie chercher un livre dans notre chambre. Elle revint et me le tendis.
Les besoins en sang de chaque vampire est différent. Le besoin de sang dépend de l'âge, du sexe et de la forme générale du vampire. Les vampires adultes doivent périodiquement se nourrir de sang humain pour rester sains et raisonnables.
Il est donc tout à fait logique que notre déesse bien aimée, Nyx, ait assuré au processus (boire du sang) un aspect agréable, tant pour le vampire que pour le donneur humain. Plus le vampire est âgé et plus l'endorphine qu'il diffuse pendant qu'il boit est importante, tout comme le plaisir (encore une fois pour le vampire et pour l'humain).
Les vampires ont spéculé pendant des siècles sur la cause de la diffamation des humains envers notre race, et ils en sont venus à la conclusion que l'extase de boire inquiète les humains. Les humains se sentent menacés par notre capacité de les amener à un plaisir intense, et ce durant un acte qu'ils considèrent comme dangereux et répugnant. C'est ce plaisir interdit qui nous vaut l'étiquette de prédateurs.
La vérité, bien sûr, est que les vampires contrôlent leurs envies de sang, ainsi il y a peu de danger physique pour le donneur humain. Le danger se trouve dans l'Empreinte qui arrive souvent pendant le rituel qui est de boire du sang.
En raison de la possibilité qu'il pose son empreinte sur un humain, les vampires débutants ont l'interdiction de boire le sang de « donateurs » humains. Toutefois, ils peuvent expérimenter la « chose » les uns avec les autres. Il a été prouvé que les débutants ne pouvaient pas « s'imprimer » entre eux. Cependant, il est possible pour un vampire adulte « d'imprimer » un vampire débutant.
Par contre, cela peut entrainer des complications émotionnelles et physiques une fois que le vampire débutant achève son apprentissage et son changement. Il n'y a aucun avantage que ce soit pour l'un ou l'autre des vampires. L'échange de sang entre un vampire débutant et un vampire adulte est strictement interdit. L'Empreinte ne se produit pas à chaque fois qu'un vampire se nourrit sur un humain.
Beaucoup d'études ont été faites pour déterminer exactement pourquoi certaines personnes reçoivent l'Empreinte et d'autres non.
Il y aurait plusieurs facteurs déterminants, comme l'attachement émotionnel, la relation entre l'humain et le vampire avant son changement, l'âge, l'orientation sexuelle, la fréquence à laquelle le vampire boit du sang de l'humain,...
Il n'y a aucune façon de prévoir avec certitude si un humain recevra ou non l'Empreinte d'un vampire.

Je lus tout cela avec une rapidité effrayante et rendit son livre à Elena.
-D'accord, je vais me coucher. » Dis-je toute étourdie...


J'attendis sa réaction...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 13 Avr - 12:30

"Hey ! C'est le traité de Sociologie d'Alex Wintson non ? Je l'ai vu à la bibliothèque ! lançai-je, Mais...tu as vraiment bu son sang ou c'est lui qui te l'as mis dans la bouche ?"

J'étais un peu choquée, mais amusée en même temps en m'imaginant la tête d'Elena, bien que la situation n'ai rien de comique.

"Continue, continue !!"
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 13 Avr - 12:48

Je souris tristement:
-C'est bien le livre d'Alex, et en fait, c'est un peu des deux propositions. Répondis-je.
Je repris mon histoire une nouvelle fois.

Le temps avait passé sans laisser de trace sur les habitants de la maison, seuls les cheveux avaient poussé quelques peu. J'avais appris beaucoup de chose depuis mon arrivée, j'avais aussi perfectionné mon escrime et passé beaucoup de temps à panser Andromède et avais de nombreuses fois croisé Pierre... J'étais assise dans la salle commune en train de finir pour une énième fois cette longue réplique de Roméo:
Ah ! Chère Juliette, pourquoi es-tu si belle encore ? Dois-je croire que le spectre de la Mort est amoureux et que l'affreux monstre décharné te garde ici dans les ténèbres pour te posséder ?...
Horreur ! Je veux rester près de toi, et ne plus sortir de ce sinistre palais de la Nuit ; ici, ici, je veux rester avec ta chambrière, la vermine ! Oh ! C'est ici que je veux fixer mon éternelle demeure et soustraire au joug des étoiles ennemies cette chère lasse du monde... (Tenant le corps embrassé.) Un dernier regard, mes yeux ! Bras, une dernière étreinte ! Et vous, lèvres, vous, porte de l'haleine, scellez par un baiser légitime un pacte indéfini avec le sépulcre accapareur ! (Saisissant la fiole.) Viens, amer conducteur, viens, acre guide. Pilote désespéré, vite ! Lance sur les brisants ma marque épuisée par la tourmente ! À ma bien-aimée ! (Il boit le poison.) Oh ! L'apothicaire ne m'a pas trompé : ces drogues actives...Je meurs ainsi...sur un baiser ! (il expire en embrassant Juliette.)...

J'allais continuer lorsque la fille aux longs cheveux bruns nommée Magda me tendit un paquet très long et aussi épais que deux serviettes. Je comptais lui demander de qui était le paquet mais elle avait quitté la pièce. J'observais alors le cadeau, parce qu'après tout ce ne pouvait être que cela. Il était enveloppé un magnifique papier cadeau blanc neige. Je décidais de l'ouvrir en décollant délicatement le scotch qui maintenait les bouts fermés, j'enlevais doucement le papier en espérant découvrir ce que le cadeau contenait. Malheureusement, il fallait encore ouvrir la boite en carton blanc glacé, je poussais doucement le papier et vis un enveloppe tout aussi blanche. Je voulais l'ouvrir lorsqu'Elena arriva en me demandant ce que c'était.
« Je l'ignore, je viens de le recevoir avec cette enveloppe. Répondis-je.
-Allez, ouvre-le ! S'exclama-t-elle encore plus excité que moi.
Je décachetais doucement l'enveloppe et sorti la fine feuille blanche qu'elle contenait.
J'aimerais que tu la porte pour le bal de noël. Je t'aime.
Il n'y avait que ça, d'une écriture si belle et si pure. J'espérais de tout cœur que c'était celle de ma mère. Il n'y avait pas de signature, rien ni même un signe distinctif.
J'ouvrais la boite et découvris une magnifique robe blanche avec une rose noire en guise de décoration sur le cœur. Je la sortis et me levais pour mieux l'admirer. Elle était vraiment merveilleuse, longue, épurée, vaporeuse, douce et belle.
-Tu la mettras ? Me demanda Elena.
-Bien sur, elle est si belle...Répondis-je en murmurant.

Le bal arriva, ainsi que le rituel de la grande prêtresse. Le bal tant attendu aurez lieux après le rituel, tout le monde aimait les rituels, on ressentait la puissance des éléments, la « magie » du moment, on se sentait apaisé après ces rituels...du moins pour moi. Parfois j'avais l'impression de sentir le vent glisser sur ma peau, l'odeur des Terres sauvages chatouiller mes narines ou encore avoir la tête embuée de mille pensée heureuse et harmonieuse à l'appelle respectif de l'air, de la Terre et de l'esprit. Peut-être délirais-je, mais je me sentais bien.
Après le rituel, qui plus majestueux que tous, nous nous rendîmes au réfectoire qui avait été aménagé de façon à ce que tous puisse à la fois, se restaurer et danser.
Nous partîmes nous changer dans nos chambre, j'enfilais ma nouvelle robe, passais par la salle de bain pour passer un trait d'eyeliner sous mes yeux. Je demandais à Elena si j'étais joli et elle me répondit que j'étais magnifique. Elle avait choisi une robe bleu nuit parsemé de paillettes argent au bas comme des petites étoiles qui brillent dans le ciel. Nous descendîmes rejoindre Raven, Nora et Sora qui nous attendaient en bas toute magnifique. Elles s'extasièrent devant ma robe si belle. La musique se mis en route, les plats de restauration étaient déjà mis en place sur un très grand buffet, tous étaient en bas maintenant et la fête commença. Les filles furent à tour de rôle invitée à danser, moi aussi, mais je préférais regarder les autres danser, c'était plus réjouissant. La musique finit et une autre commencerait...
« Je savais que cette robe t'irait à merveille...M'accorderais-tu cette danse ? Demanda la voix si sensuelle qu'était celle de Pierre, derrière moi. Je sursautais et me retournais brusquement.
-Euh...oui...si tu le désire. Répondis-je peu sur de moi. C'était donc lui qui m'avait envoyé la robe, pensais-je.
La musique reprit, douce mélopée.
Close your eyes,
Give me your hand, darling.
IL me saisit la main et nous dansâmes.
Do you feel my happening?
Do you understand?
Do you feel a say
In my only dreaming
Is it burning?
An eternal flame ...

Et comme dans la chanson, mon cœur s'enflamma. Nous dansâmes ainsi jusqu'au bout de la chanson, les yeux dans les yeux, passionnément, oubliant qu'il était étrange. D'ailleurs, il avait l'air relativement lucide comme la fois où nous avions pensaient An', comme si il n'était pas obligé de jouer ce rôle de méchant garçon, comme si il était sincère... Il souriait, ce sourire amoureux que je chérissais et qui était si rare... Il ne lâcha pas ma main lorsque la chanson se termina... Il saisit deux verres de vin et m'entraîna dehors, comme si nous étions seul, comme dans ce film Roméo + Juliette, comme si nous partagions un moment en amoureux, ce que nous n'étions pas, dû moins pas toujours. J'avais la nette impression qu'il y avait deux Pierre, le fou amoureux qui me sauverait la vie si il le fallait et le dangereux qui aurais bu mon sang jusqu'à ce que le spectre de la mort vienne cueillir mon âme...
Il me guida jusqu'à un banc on nous nous assîmes, il me serra contre lui, mon flan collé contre son torse musclé, je le sentais respirer, je sentais ses muscles se contracter à chaque battement, j'avais l'incontrôlable envie de poser ma main sur son torse, de caresser la moindre parcelle de son âme et de glisser ma main dans ses cheveux...
-Tiens ! Me dit-il en me sortant de mon extase. J'étais vraiment une idiote, à quoi pensais-je, je me conduisais comme une...une... Je me ressaisis et pris le verre en le remerciant. Le vin était si rouge, je bus une gorgée et son gout m'explosa à la bouche, le parfum si doux, si enivrant, si suffocant du sang, il n'avait plus ce gout de cuivre, c'était sucré, doux et plus puissant que l'alcool encore. J'étais enivrée, heureuse, libérée des préjugés et aptes à sauter au dessus des montagnes tellement je débordais d'énergie... Le tabou du sang m'était sorti de la tête, j'aimais plus que tout ce plaisir...
Les mains de Pierre saisirent amoureusement mon visage, il avait l'air à la fois heureux et contrarié comme si il se battait entre ces deux âmes... Peut m'importais. Il sourit une fois de plus amoureusement... Ces mains si douces...ce sourire...je les voulais...
Il approcha ses lèvres sur les miennes et elles ne se quittèrent plus, scellées par la passion qui nous enflammait. C'était le sang qui nous rendait ainsi, je le savais mais je m'en fichais...J'étais bien trop occupée. Je me levais et m'assis sur ses genoux, sans pour autant lâcher ses lèvres, je saisis son visage et ses mains glissèrent sur ma taille m'enlaçant de plus belle. Ma main glissa dans ses cheveux et du sang coula le long de ma gorge, j'y prenais plaisir...
-Lyna ?! S'exclama Elena. Mais que...enfin...tu... ?!
Je me levais violemment, du sang coulait de ma bouche, elle me regarda avec effroi, terrifiée. Je regardais Pierre, il n'avait pas bougé et semblait se rendre compte de ce que nous faisions. Je regardais une dernière fois Elena et m'enfui en courant dans la forêt de Nyx...



Je regardais Alliahn, elle était surement choquée...

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Alliahn Denali
Mort ou parti
Mort ou parti
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : In the House of Night...

Identité:
Rang: Disparue
Don: //
Aura: //

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 13 Avr - 13:00

"Whaaa ! C'est pas à moi que ça arriverait ça..."

J'étais contente, je ne sais pas vraiment pourquoi, peut être à cause de l'évocation du sentiment d'amour passionnel qui unissait Lyna et Pierre. Un grand sourire illuminait mon visage tandis que j'essayais vainement de faire la petite fille boudeuse. C'est vrai quoi, ce n'est pas à moi qu'arriverait une chose aussi palpitante. Lyna devait penser que je serais effrayée car elle me scrutait de manière à intervenir si je m'évanouissais de stupeur. Au lieu de quoi j'avais éclaté d'un rire joyeux.

"Et avant, à la cafétéria, il c'était passé quoi ? Ils s'étaient juste approchés parce que tu dormais ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://x-amour-des-mots-x.skyrock.com
Lyna Dawson
Dirigeante des Filles de la Nuit
Dirigeante des Filles de la Nuit
avatar

Messages : 870
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 23
Localisation : Dans les étoiles...

Identité:
Rang: 2ème Année- Préfète en Chef
Don: Affinité avec l'Esprit, l'Air et l'Eau, médium.
Aura: Violet-Mauve

MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   Mer 20 Avr - 12:29

-Euh, je suppose...je ne lui ai jamais demandé... Dis avec l'air idiote...

"Je courais, j'avançai, j'avançai encore, j'avançai toujours... L'idée me traversa, inquiétante, que je tournais en rond, un tout petit rond ; je n'en continuais pas moins... Je trébuchais souvent... Je finis par me prendre les pieds dans quelque chose... et cette fois, je ne relevai pas. Je roulai sur le flanc, en chien de fusil, à même l'herbe humide... Je grelotais, bien que je n'eusse pas froid..." Je racontais cela comme dans ce livre de Stéphanie Meyer qui m'avait plu...
J'avais l'impression d'entendre quelqu'un m'appelait dans ma tête, je pensais que je devenais folle ou que j'entendais la voix de Nyx...
Qu'avais-je fais ? Je savais trois, non quatre choses :
Un, j'étais amoureuse de Pierre.
Deux, c'était à la fois un Pierre aimant et un Pierre dangereux.
Trois, je venais de choquer et surement de trahir Elena.
Quatre, j'étais surement impardonnable vis-à-vis d'Elena et probablement vis-à-vis de Nyx.
Je soupirais.
Boire du sang n'ai pas un péché. Pas chez les vampires.
Je souris, les buissons bougèrent et un chat blanc en sortit en miaulant.
-Salut toi ! Dis-je tandis qu'il se frottait à mes jambes. Il me regarda et leva la patte vers la Maison de la Nuit. Je devrais aller m'expliquer tu penses ?! D'accord, mais il te faut un nom.
Il me lécha le doigt, où il restait un peu de sang...
Je me levais et dis :
-Allons-y, Sugar. Il miaula joyeusement et nous nous mîmes en route.
Qu'allais-je dire à Elena ? Que j'étais désolé ? Que je m'étais emporté ? Que l'hémoglobine me montait à la tête ? Que j'aimais Pierre plus que tout ?
Je soupirais, j'étais perdue mais il fallait que je le fasse. Nous arrivâmes à l'orée de la forêt et je pris Sugar dans mes bras. Elena m'attendait, assise sur le banc où Pierre et moi nous nous avions étreint. Elle s'était changée. J'avançais doucement et m'assis à côté de ma camarade de chambre.
« Je suis désolé... je ne voulais pas... c'est le vin...Commençais-je avant qu'elle me coupe.
-Tais-toi. Je sais, je me suis d'abord sentie trahie, puis je me suis dit que ce n'était pas ta faute, que c'était Pierre, puis après je me suis rendu compte que tu ne te confiais pas à moi. Tu peux tu sais, je ne dirais rien à personne parce que sais ce que tu me dirais :
S'il t'arrive quelque chose, parles-en ! Même si ce n'est pas très cohérent, quand ça ne va pas envois un signal, d'accord ? Mais toi, Lyna ? À Qui le diras-tu ?

_________________
Lyna Dawson

Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle.
De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.
Les Âmes Croisées - Pierre Bottero
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://house-of-night.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confessions [Pv Alliahn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confessions [Pv Alliahn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison de la Nuit :: La Maison de la Nuit- RPG :: La Maison de la Nuit :: Batiment A :: Dortoirs :: Filles - 1er Etage :: Number 1-
Sauter vers: